Le site archéologique de Cuatro Puertas rappelle le temps où Telde était un royaume

Ici Gran Canaria
Par Ici Gran Canaria décembre 28, 2015 10:27

Le site archéologique de Cuatro Puertas rappelle le temps où Telde était un royaume

Le site de Cuatro Puertas est un des plus importants vestiges de peuplement autochtone de toutes les Canaries. On y trouve plusieurs grottes de taille impressionnante qui nous rappellent que Telde a longtemps été un important royaume guanche, grouillant de vie et d’activité.

Perdu dans une nature sauvage et jouissant d’un panorama spectaculaire sur la plaine orientale et sur la mer, le site de Cuatro Puertas est un endroit surprenant et envoûtant où l’on ressent encore parfaitement la présence des premiers habitants de l’île.

Cuatro Puertas, almogarén

Le lieu dit “almogarén” sur le site des Cuatro Puertas à Telde, Gran Canaria.

Il faut un peu d’imagination pour se figurer comment pouvait être le site de Cuatro Puertas il y a plus de cinq cents ans – au 14è siècle –  alors qu’il était un des lieux de vie les plus importants du Royaume de Telde, qui était alors à son apogée et grouillait de monde et d’activité. L’enceinte se situe précisément sur la montagne Bermeja à trois kilomètres de la ville. Visiblement de nombreuses personnes ont vécu ici autrefois.

Une colline surgit en pleine nature, qu’il faut grimper à pied, et à son sommet, à même la roche, sont creusées plusieurs grottes de taille impressionnante. Aujourd’hui, la pierre est nue et il ne reste plus aucune décoration, ce qui n’était pas le cas à l’origine. Des trous aménagés dans le sol à l’entrée des grottes laissent à penser qu’on y plantait peut-être des poteaux pour aménager une véranda, mais rien ne peut l’attester.

Plus bas, de l’autre côté de la colline, se trouvent deux autres grottes : “los Papeles” et “las Columnas”. Non loin de là, un cercle est dessiné à même le sol et semble attester de pratiques religieuses ou magiques, comme des cultes, peut-être même des sacrifices. On l’appelle “almogarén”. Cet emplacement est cerné par un sillon creusé à même la pierre probablement pour permettre l’évacuation d’un liquide, peut-être du lait, mais peut-être aussi du sang.

CuatroPuertas

Intérieur de la salle principale de la grotte Cuatro Puertas.

On ne sait pas grand-chose sur le site de Cuatro Puertas et l’on en est réduit aux hypothèses pour évoquer l’utilisation qui pouvait bien être faite de ces grottes. Certaines sont orientées vers le soleil, tandis que la lumière ne rentre jamais directement dans les autres. Les usages pouvaient donc être multiples : palais des rois, entrepôt, lieu de fête, rassemblement religieux, forteresse militaire…

Les grottes ont été aménagées dans des tubes artificiels d’origine  volcanique qui ont été creusés et agrandis à la main, avec des pics ou des piolets. La plus importante dispose d’une impressionnante salle de 17 mètres de large sur 7,5 mètres de profondeur. Un véritable exploit ! Cette grotte est percée de quatre ouverture majestueuses, en guise de portes, qui ont d’ailleurs donné leur nom à l’ensemble du site.

Malgré le dénuement et l’état d’abandon dans lequel se trouve ces grottes, la visite du site Cuatro Puertas est un moment fort en émotion car on ressent parfaitement la présence de ces autochtones guanches qui ont vécu là pendant des siècles de manière très primitive et tribale avant l’arrivée des Espagnols, et on imagine très bien ce qu’a pu être leur vie à leur époque. Un endroit impressionnant, doté d’une indéniable majesté, absolument incontournable pour mieux comprendre l’histoire et la culture de Gran Canaria.

Ici Gran Canaria
Par Ici Gran Canaria décembre 28, 2015 10:27
Écrire un commentaire

1 commentaire

Voir les commentaires

Écrire un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs obligatoires sont indiqués par un*