Sur les traces de l'artiste Pepe Dámaso à Maspalomas

Mis à jour : févr. 7

Pepe Dámoso est un des grands noms de l'art contemporain à Gran Canaria, et certainement un des artistes les plus connus et appréciés de l'archipel canarien. Ses oeuvres ont fortement marqué le paysage artistique des îles et plusieurs d'entre elles ont laissé des traces profondes sur l'histoire de Maspalomas.



Né en décembre 1933, de son vrai nom José Dámaso Trujillo, à Agaete, Pepe Dámaso est une des plus grandes figures de l'art contemporain à Gran Canaria et aux Canaries. Il a connu César Manrique et Andy Wharol, a vécu à New York et à Madrid mais a finalement choisi de s'implanter à Gran Canaria et d'y séjourner le plus clair de son temps.


Pepe Dámaso se dit profondément attaché à sa terre natale, enraciné à ses origines. Son travail se trouve à la rencontre de plusieurs influences, du pop art, des cultures africaines, caribéennes et de la tradition canarienne. Il fait feu de tout bois et s'est illustré principalement dans la peinture mais aussi dans la sculpture, le graphisme et les mosaïques. Il a exposé un peu partout à travers le monde.


Dès les années 60, on fait appel à lui pour l'aménagement et la décoration de la nouvelle zone touristique qui prend le nom de Maspalomas. Il restera fidèle à la station balnéaire en intervenant à plusieurs reprises dans la zone et en associant durablement son nom à l'image de l'agglomération urbaine.


En 1965, Pepe Dámaso signe une première murale, toute en reliefs, intitulée Cosmos, qu'il installe dans le hall d'entrée de l'hôtel Folias, le premier hôtel construit à San Agustin. Cette oeuvre, rénovée en 2012, est toujours visible aujourd'hui à l'intérieur de l'édifice qui s'appelle à présent le New Folias.



En 1966, il compose une fresque murale pour le complexe d'appartement Las Arenas, à Playa del Inglés. L'oeuvre est un mélange de peinture et de mosaïques, aux formes abstraites. Elle est placée au plafond du hall d'entrée de l'édifice où ont peut toujours l'admirer aujourd'hui.



À partir des années 2000, c'est son talent de graphiste et de maquettiste qui est sollicité, tout d'abord pour la création de l'affiche du Carnaval de Maspalomas en 2012, puis pour le logo de la célébration des 50 ans de la création de Maspalomas. Ces deux visuels feront le tour du monde et représenteront le sud de Gran Canaria à l'international dans de nombreux médias !



Enfin, toujours à l'occasion de l'anniversaire des 50 ans de Maspalomas, Pepe Dámaso compose une stature monumentale qui est installée à l'entrée de l'agglomération de San Agustin, sur un rond point à l'intersection de la GC 500 et des rues



Au long de sa carrière, Pepe Dámaso a signé plus de 7 000 oeuvres réparties un peu partout dans le monde mais surtout à Gran Canaria. En 2017, une convention a été signée avec le Cabildo de Gran Canaria et la mairie de Agaete pour transformer sa maison natale et son atelier en musée d'ici quelques années. À cette occasion Pepe Dámaso a fait don de plus de 6 000 de ses oeuvres au peuple canarien.

37 vues