Un touriste français à Gran Canaria écrit un livre en hommage aux victimes du 11M

Ici Gran Canaria
Par Ici Gran Canaria octobre 21, 2014 11:19

Un touriste français à Gran Canaria écrit un livre en hommage aux victimes du 11M

Faits saillants

  • Ému par les attentats du 11 mars 2004 à Madrid et par le sort des victimes et des familles, un touriste français à Gran Canaria décide d'écrire un livre hommage, porteur d'espoir et d'un message de tolérance, dans lequel il glisse plusieurs clins d'oeil à son île de prédilection. favorite.

Autres articles pertinents

Il s’appelle Ned Leztneik et, depuis déjà treize ans, c’est un fidèle de Gran Canaria où il vient en vacances chaque année plusieurs semaines au mois d’octobre. Ce touriste français, passionné par l’Espagne, a décidé d’écrire un livre en hommage aux victimes des attentats du 11M à Madrid. Un roman qu’il a voulu néanmoins chargé d’espoir et porteur d’un message de tolérance.

Ned Leztneik a aujourd’hui 62 ans et coule des jours heureux avec sa compagne Gaby à Fessenheim, dans les environs de Mulhouse, où il est maintenant à la retraite. Rien ne prédisposait cet ancien employé qui travaillait dans l’imprimerie à écrire un jour un livre, encore moins sur un sujet qui ne le concerne pas directement, c’est pourtant ce qui lui est arrivé suite à un incroyable concours de circonstances.

En 2002, Ned Leztneik vient en vacances à Gran Canaria, un peu par hasard, après avoir déjà visité Tenerife. Aussitôt, c’est le coup de foudre. Il décide de revenir chaque année. Mieux que ça, il a déjà son hôtel de prédilection, le Parque Tropical qu’il aperçoit par les fenêtres de l’autobus le jour de son départ de Playa del Inglés et où il choisit de revenir dorénavant. Tout lui plaît ici, la gentillesse des gens, la beauté de l’île, le climat bien sûr mais aussi et surtout  le jardin luxuriant de 9500 m2 qui enveloppe comme un écrin les bâtiments du Parque Tropical, un établissement qui engage pas moins de trois jardiniers tout au long de l’année pour entretenir le fameux parc paysager qui en fait la réputation et qui compte plus de mille espèces de plantes.

Familier de l’Espagne dont il aime la langue et la culture depuis toujours, c’est à Gran Canaria que Ned trouvera les habitudes et les repères d’une deuxième maison. Si bien que quand surviennent les attentats de Madrid en mars 2004, il se sent dévasté et profondément peiné devant tant d’injustice et de souffrance. Plus que ça, il a l’impression que ce drame a été trop vite oublié, effacé des mémoires, et qu’il n’est pas considéré à sa juste place, comme si les événements précédents du 11 septembre à New York lui avaient fait ombrage et avaient emporté avec eux toute la compassion internationale.

Ned Leztneik - Alegranza, le doigt de Dieu.Un jour de 2011, Ned est à Madrid où il visite la cathédrale de l’Almudena et là, devant quelques bougies allumées en souvenir des 191 personnes qui ont perdu la vie ce 11 mars, et des 1 800 blessés, il vit une sorte d’expérience mystique, il se sent si proche des victimes et des familles, c’est comme s’il entendait une voix et cette voix lui dicte d’écrire un livre. Ned prend l’appel très au sérieux et ne se fait pas prier. Il s’y met sans attendre et, dès le mois d’octobre, il s’emploie à la tâche scrupuleusement, soir et matin, avec une discipline de moine, à raison de quatre à six heures par jour.

Au bout de quatre mois, le roman est terminé. Quatre mois supplémentaires seront nécessaires pour la relecture et les corrections, puis c’est l’envoi aux éditeurs. Quinze en tout seront contactés et, parmi eux, onze se montreront intéressés, un accueil très favorable et inattendu, mais c’est finalement aux éditions Beaudelaire à Lyon que le livre sortira.

Son roman, Ned Leztneik l’a intitulé Alegranza, le doigt de Dieu. Même s’il s’agit d’une histoire qui se passe ailleurs, notre auteur n’a pas pu s’empêcher de lancer des petits clins d’œil aux îles Canaries. En effet, Alegranza est le nom d’un des îlots situés au nord de Lanzarote. Les personnages de son histoire devront faire un détour par ce lieu isolé et méconnu pour résoudre le mystère auxquels ils seront confrontés. Quant au Doigt de Dieu, il fait référence bien sûr au fameux bloc rocheux qui se dressait autrefois fièrement au bout du Puerto de las Nieves, à Agaete, dans le nord de Gran Canaria, et qui portait le même nom. Malicieux, Ned confie qu’il a même utilisé deux légendes canariennes qui circulent au sujet du Doigt de Dieu et qu’il y fait allusion dans son livre.  Les lecteurs les plus avisés reconnaîtront aussi au passage une description de la compagnie Binter Canarias qu’empruntent à un moment les protagonistes du récit.

Depuis sa parution en 2012,  Alegranza, le doigt de Dieu a suscité l’attention de nombreuses personnes. Le livre a déjà fait l’objet d’une adaptation théâtrale qui devrait prendre la scène d’ici peu dans la région de Mulhouse. Par ailleurs, Martin Schulz, actuel président du Parlement Européen, lui a même octroyé son haut-patronage dans le cadre d’un projet européen pour s’opposer à la montée des extrémismes et pour sensibiliser à l’euro-culturalité.

Aujourd’hui, Ned ne rêve que de voir son livre traduit un jour en espagnol et publié en Espagne. En attendant, il a déjà signé un nouvel ouvrage, un recueil de nouvelles intitulé Au temps conté et paru chez Édilivre en 2014. Il prévoit actuellement un deuxième tome à son roman, qui devrait s’intituler Alegranza, le piano d’Esther et dans lequel les antagonistes du tome 1 deviennent personnages principaux. Nous assistons alors à leur trajectoire sur une période 20 ans. Une histoire à suivre, donc !

Alegranza, le doigt de Dieu (roman) de Ned Leztneik
Éditions Beaudelaire, 2012, 306 pages, 21 €
Acheter le livre : Site des éditions Beaudelaire

Au temps conté (nouvelles) de Ned Leztneik
Éditions Édilivre, 2014, 96 pages, 12 €
Acheter le livre : Site des éditions Édilivre

 

Ici Gran Canaria
Par Ici Gran Canaria octobre 21, 2014 11:19
Écrire un commentaire

1 commentaire

  1. Ramon CIURET novembre 7, 23:13

    Super l’article !

    Reply to this comment
Voir les commentaires

Écrire un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs obligatoires sont indiqués par un*

Vos vacances moins chères

Commandez la carte VIP Club Ici Gran Canaria et obtenez 10% de réduction sur 20 boutiques et restaurants.

CATAMARAN L’EXCELLENCE VIP

Évadez-vous et prenez le large à bord de L'Excellence VIP, le catamaran le plus exclusif et futuriste de Gran Canaria.

VIVRE À GRAN CANARIA

Vivre à Gran Canaria, le site qui vous aide à vivre à Gran Canaria ou à vous y installer.

GRAN CANARIA À LA CARTE

Visitez Gran Canaria selon vos goûts et commandez dès aujourd'hui votre programme personnalisé.

Articles classés par mois