La Nécropole d’Arteara accueille maintenant le public avec un nouveau centre d’interprétation

Ici Gran Canaria
Par Ici Gran Canaria novembre 28, 2014 20:14

La Nécropole d’Arteara accueille maintenant le public avec un nouveau centre d’interprétation

Faits saillants

  • Bien connue des chercheurs et des archéologues, la Nécropole d'Arteara est un des plus importants cimetières guanche aux îles Canaries, qui compte des milliers de tumulus et de tombes ainsi que d'innombrables vestiges datant de l'époque préhispanique. Ce site de première importance vient d'être aménagé par la municipalité de San Bartolomé de Tirajana pour accueillir le grand public et dispose désormais d'un centre d'interprétation.

Autres articles pertinents

Située sur la commune de San Bartolomé de Tirajana, sur la route entre Maspalomas et Fataga, la Nécropole d’Arteara occupe un terrain de deux kilomètres de long sur un de large et vient d’être convertie officiellement en nouvelle attraction touristique majeure de Gran Canaria, trente cinq ans après que l’archéologue canarienne Rosa Schlueter Caballero eut entrepris les premiers travaux d’exploration de ce site préhispanique qui recèle des milliers de tombes de l’époque guanche.

Avec ses 137 530 m2 de superficie et près d’un milliard de vestiges retrouvés enfouis dans la terre, la Nécropole d’Arteara est la plus grande d’Espagne. On y a dénombré environ deux mille tombeaux de pierre ou tumulus, de formes très irrégulières et différentes selon la structure du terrain. Il s’agit d’un cimetière aborigène qui date de l’époque préhispanique et constitue un site archéologique de première importance, qui a d’ailleurs été déclaré “monument historique de caractère national” en 1973 et “Bien d’intérêt culturel” en juin 1985. Mais il a fallu attendre que le Cabildo de Gran Canaria cède la responsabilité du site à l’Ayuntamiento en 2012 pour que l’exploitation touristique puisse enfin être envisagée.

Aujourd’hui, la gestion du site a été confiée à l’entreprise Arqueocanarias qui devra assumer l’exploitation et l’entretien du domaine. Cette concession a été attribuée pour une durée de 4 ans, renouvelable à terme. Un centre d’interprétation a été aménagé dans le logement des anciens occupants du lieu et dispose de trois salles avec des panneaux explicatifs, des maquettes et de l’information multimédia, pour permettre aux visiteurs de mieux comprendre l’esprit et l’importance de ce site historique.

Nécropole d’Arteara, Gran Canaria

Un exemple de tumulus, tombeau de pierre de l’époque guanche aux formes variées et qui accueillait généralement un corps à la fois.

À l’occasion de l’inauguration officielle ce mercredi 26 novembre 2014, en présence du président du Cabildo, José Miguel Bravo de Laguna, et de l’alcalde de San Bartolomé de Tirajana, Marco Aurelio Pérez Sánchez, l’archéologue Rosa Schlueter Caballero en a profité pour rappeler ce moment émouvant et impressionnant où elle a découvert la nécropole pour la première fois à la fin du mois d’août 1979, alors que la route venait tout juste d’être terminée.  Elle revenait d’une exploration qu’elle avait menée sur un autre site avec sa collègue la docteur Mari Cruz Jiménez Gómez, quand elle s’est sentie profondément interpellée par cet endroit où elle est restée ensuite à travailler pendant des années.

“C’était à la fois un rêve et quelque chose de très dur, mais en même temps satisfaisant, a-t-elle déclaré, parce que j’ai toujours été accueillie et soutenue par les habitants du coin qui on tout fait pour me faciliter la tâche. Cette terre est magique, merveilleuse, et a conservé une énergie spectaculaire. “ Elle garde également un souvenir ému de toutes les personnalités qui lui ont rendu visite sur place et notamment de Germán Delibes et de Jordi Pardo, qui fut directeur du Musée d’Art Contemporain de Barcelone, car tous deux se sont montrés profondément marqués et envoûtés par la beauté de cet espace et ont tout fait pour le protéger et en délimiter le cadre afin qu’il ne soit jamais altéré.

La Nécropole d’Arteara a déjà inventorié autour de 800 restes tumulaires individuels ou collectifs, mais il reste toujours à explorer une partie considérable de la zone, par delà la route rurale qui conduit à Ayagaures, où aucun relevé archéologique n’a encore été réalisé et où des fouilles doivent être faites. Le vestige le plus ancien trouvé sur place date du Vè siècle avant JC et le plus récent du XVIIIè siècle. Le tombeau le plus connu est celui dit “Tumulus du Roi”, évalué environ à -14 avant JC, dans lequel on a retrouvé les restes d’un jeune homme âgé de 16 à 18 ans  et qui était enveloppé dans un suaire en toile de jonc. On pense qu’il s’agirait d’un roi guanche. Ce tumulus est situé au centre de la zone et il est plus élevé que les autres. Selon une tradition qui remonte à au moins six générations, on prétend que cette tombe est éclairée directement par les premiers rayons du soleil une fois par an lors d’une journée précise.

La Nécropole de Arteara se distingue notamment par l’abondance de résidus rocheux ou volcaniques provenant de l’effondrement des parois montagneuses environnantes et qui ont été utilisés dans la construction des tombeaux. Une muraille de pierre sèche en délimite la circonférence lui donnant un caractère symbolique, voire sacré. Il s’agit indéniablement d’une visite incontournable pour tout amateur d’archéologie ou passionné d’histoire préhispanique.

Information et renseignements :

Ouvert du mardi au dimanche  de 10h à 17h (de octobre à mars) et de 10h à 18h (de avril à septembre)
Fermé les lundis + 1er, 5 et 6 janvier, 1er mai + 24, 25 et 31 décembre.

Entrée : 4 € (tarif réduit : 2 € pour les scolaires, les étudiants, les + de 65 ans et les groupes de + 10 personnes / gratuit pour les moins de 10 ans)

www.necropolisdearteara.com
Tél. : 638.810.591

Ici Gran Canaria
Par Ici Gran Canaria novembre 28, 2014 20:14
Écrire un commentaire

Aucun commentaire

Aucun commentaire!

Soyez le premier a écrire un commentaire sur cet article!

Écrire un commentaire
Voir les commentaires

Écrire un commentaire

<

Dîner-Spectacle Cabaret

Ne ratez pas le nouveau dîner spectacle "StarWorkers" au Cabaret Garbo's, quatre fois par semaine, réservez en ligne dès à présent avec un simple dépôt.

APPARTEMENT À LOUER

Playa del Inglés, appartement à louer, tout équipé, longue durée, à partir de novembre 2019.

VIVRE À GRAN CANARIA

Vivre à Gran Canaria, le site qui vous aide à vivre à Gran Canaria ou à vous y installer.

Suivez-nous !

Publicité et promotion

Faites-vous connaître à Gran Canaria et à partir de Gran Canaria par un large public francophone international Consultez notre Kit Média en ligne et contactez-nous pour réserver votre campagne publicitaire.

Recherche par catégorie