À Telde, la maison natale de Fernando León y Castillo rappelle le destin glorieux de l’enfant du pays

Ici Gran Canaria
Par Ici Gran Canaria décembre 6, 2014 12:37

À Telde, la maison natale de Fernando León y Castillo rappelle le destin glorieux de l’enfant du pays

Faits saillants

  • Brillant intellectuel issu d'une famille bourgeoise de Gran Canaria, Fernando León y Castillo a profondément marqué l'histoire de son île. Homme politique, il sera élu député et deviendra plusieurs fois ministre. Diplomate, occupe le poste d'ambassadeur d'Espagne à Paris. Bâtisseur, il modernise Gran Canaria et impulse de nouveaux travaux. À Telde, sa maison natale est transformée en musée historique depuis 1954.

Autres articles pertinents

C’est l’histoire d’un enfant de Gran Canaria qui est monté à la capitale et qui a fini au gouvernement… Fernando León y Castillo a joué un rôle si important pour son île que le Cabildo de Gran Canaria lui a consacré un musée dès 1954, dans sa maison natale de Telde. Issu d’une famille d’intellectuels influents, il a été homme politique, diplomate, et ambassadeur d’Espagne en France pendant plus de trente ans. On commémore cette année les 172 ans de sa naissance et son héritage reste toujours aussi impressionnant.

Fernando León y CastilloFernando León y Castillo est né le 30 novembre 1842 à Telde et mort le 12 mars 1918, à Biarritz en France, à l’âge de 75 ans. Après ses premières années passées dans sa ville natale et à Las Palmas, il fait des études de droit à Madrid et devient avocat. Homme politique et diplomate espagnol, il a été Gouverneur Civil de Grenade et Valence et se fait élire comme député de Gran Canaria à l’assemblée nationale en 1871, puis comme sénateur.

Il devient par la suite, Ministre de l’Ultramar durant le règne d’Alfonso XII, ministre du Gouvernement sous la régence de María Cristina de Habsburgo-Lorena et vice-président de la Chambre des Députés. À partir de 1887, il est nommé ambassadeur d’Espagne à Paris, poste qu’il occupe par intermittence jusqu’à la fin de sa vie.

Un destin de légende

Membre d’une influente famille de bourgeois et d’intellectuels, il était le frère de l’ingénieur Juán León y Castillo avec lequel, en Fernando León y Castillo1868, il a planté les bases du futur Parti Libéral Canarien, sous la devise “Tout pour Gran Canaria”. En 1883, toujours avec son frère Juan, il lance la construction du Puerto de la Luz, premier port moderne de Las Palmas.

Fernando León y Castillo est également associé à divers chantiers de modernisation sur l’île de Gran Canaria, dont le phare de Maspalomas. On lui doit notamment la création d’un nouveau mode de communication, les courriers interîles – connus sous le nom de Correillos -, un réseau de petits bateaux à vapeur qui reliaient les îles entre elles et acheminaient le courrier, les passagers et les marchandises.

En reconnaissance de son parcours politique, Fernando León y Castillo est fait Marquis de Muni en 1900 par la reine régente d’Espagne, María Cristina de Habsburgo-Lorena, puis Chevalier de la Toison d’Or en 1910. Politicien canarien de référence, Fernando León y Castillo était partisan des idées libérales et un ardent défenseur de Gran Canaria.

En 1928, dix ans après sa mort, ses restes sont transférés de Biarritz à Gran Canaria où ils reçoivent un vibrant accueil de la part des grancanariens. Fernando León y Castillo  repose à présent dans le mausolée qui lui est consacré à l’intérieur de la cathédrale de Las Palmas.

La Casa Museo León y Castillo à Telde

Casa Museo Fernando León y Castillo, TeldeTransformée en musée, la maison natale de Fernando León y Castillo est le dernier témoignage vivant de cette époque, de cet homme, de sa famille et de son oeuvre. Il s’agit d’une vaste bâtisse située dans le quartier historique de Telde et qui mérite la visite à elle seule. Classée Bien d’Intérêt Cultuel, elle constitue un parfait exemple d’architecture canarienne traditionnelle complétée avec des éléments de style mudejar.

À l’intérieur, au fil d’un un parcours parmis les nombreuses pièces d’habitation, richement meublées et décorées, le visiteur a la surprise de tomber sur toute une série d’objets provenant directement du Palais de l’Élysée à Paris, comme des invitations officielles, des menus de table, du papier à lettre, et autres vestiges de la vie de l’ambassadeur Fernando León y Castillo au tournant du 18è et du 19è siècle. La Casa Museo León y Castillo est un lieu unique à Gran Canaria, enchanteur et décalé, profondément marqué par l’empreinte de l’histoire.

Information et renseignement :

Casa-Museo León y Castillo
Calle León y Castillo, 43 – Telde

Tél. : 928 691 377
www.fernadoleonycastillo.com

Ici Gran Canaria
Par Ici Gran Canaria décembre 6, 2014 12:37
Écrire un commentaire

Aucun commentaire

Aucun commentaire!

Soyez le premier a écrire un commentaire sur cet article!

Écrire un commentaire
Voir les commentaires

Écrire un commentaire

<

Dîner-Spectacle Cabaret

Ne ratez pas le nouveau dîner spectacle "StarWorkers" au Cabaret Garbo's, quatre fois par semaine, réservez en ligne dès à présent avec un simple dépôt.

APPARTEMENT À LOUER

Playa del Inglés, appartement à louer, tout équipé, longue durée, à partir de novembre 2019.

VIVRE À GRAN CANARIA

Vivre à Gran Canaria, le site qui vous aide à vivre à Gran Canaria ou à vous y installer.

Suivez-nous !

Publicité et promotion

Faites-vous connaître à Gran Canaria et à partir de Gran Canaria par un large public francophone international Consultez notre Kit Média en ligne et contactez-nous pour réserver votre campagne publicitaire.

Recherche par catégorie