Le Musée du Gofio de Vecindario a ouvert ses portes dans un ancien moulin restauré

Ici Gran Canaria
Par Ici Gran Canaria juin 3, 2019 20:17

Le Musée du Gofio de Vecindario a ouvert ses portes dans un ancien moulin restauré

Inauguré en janvier 2013, le Musée du Gofio de Vecindario a pour but non seulement de rappeler aux visiteurs l’importance de ce produit alimentaire dans le mode de vie des Canariens, mais aussi de faire découvrir le fonctionnement des moulins à grains au siècle passé.

On l’appelle aussi le Musée du Moulin Pérez Gil car il appartenait à la famille Pérez Gil, qui l’exploitait à elle seule, le Musée du Gofio de Vecindario est situé dans le vieux quartier de El Doctoral, à Santa Lucia de Tirajana, et permet de découvrir tout le processus de fabrication du gofio, et de revivre les us et coutumes d’autrefois.

Le Musée du Gofio de El Doctoral constitue une curiosité socio-culturelle très intéressante puisqu’il a été aménagé à l’intérieur d’un véritable ancien moulin, parfaitement conservé et restauré. À l’intérieur, tout a été remis en l’état comme autrefois et tout semble juste endormi, comme si la vie allait reprendre ici à n’importe quel moment, exactement comme avant, avec les outils et les produits d’autrefois.

Pour comprendre l’importance d’un moulin à gofio, il faut d’abord bien saisir l’importance du gofio dans le mode alimentaire des Canariens depuis la nuit des temps, puisqu’il s’agit d’un héritage alimentaire provenant des Guanches, jusqu’à aujourd’hui. Rappelons que cette farine de céréales grillés (généralement à base de millet ou de maïs) permet de réaliser de nombreux plats typiques comme la mousse de gofio, les gâteaux, les soupes, et même les crèmes glacées. Il peut se consommer chaud ou froid, en poudre ou en purée, mélangé avec de l’eau ou du lait.

Facile à produire, et donc bon marché, le gofio est un aliment nutritif qui a permis de substanter de nombreuses générations de Canariens à peu de frais. Il en existe d’ailleurs de différentes sortes. Avoir un moulin et produire du gofio, c’était donc l’assurance de se retrouver en position stratégique au cœur même de la vie des quartiers.

Le gofio, un produit incontournable pour les Canariens

Pour obtenir la farine, les propriétaires du moulin pouvaient utiliser du grain acheté à l’extérieur de la municipalité (souvent en Argentine) ou celui des petits producteurs qui apportaient eux-mêmes leur récolte pour la faire moudre. C’était vraiment un moulin consacré à la production, à l’entreposage et à la vente de gofio. Il a été le premier et le seul moulin à gofio de El Doctoral.

Le moulin en tant que tel date de 1949 et il est situé dans le vieux quartier de El Doctoral. Fermé en 1981 pour déplacer la production ailleurs, dans des conditions plus modernes, il a été entièrement restauré et équipé afin de reproduire le décor d’autrefois jusque dans les moindres détails. Les pièces originales ont été conservées en l’état, ainsi que les équipements. D’apparence modeste et minimaliste, le bâtiment qui abrite le musée est construit en pierres, ses murs sont blanchis à la chaux, il est de plain pied, de forme rectangulaire, et occupe une surface de 333 mètres carrés.

Traditionnellement, le combustible utilisé dans les moulins à grains était le bois, mais petit à petit le recours au moteur à gazole s’est généralisé et le moulin Pérez Gil est ainsi devenu l’un des premiers de l’île qui a fonctionné avec un moteur. En ce sens, il constitue un exemple typique de moulin à gazole du XXe siècle. Dans le sous-sol, on conserve encore l’ancienne machine, de fabrication anglaise, qui permettait de moudre le grain et d’effectuer d’autres tâches liées à la production.

En plus de la machine originale pour griller les céréales et les élever jusqu’aux trémies, le musée contient d’autres objets propres au métier, ainsi que des photos, des emballages vintage et des panneaux informatifs. On y apprend non seulement l’histoire du moulin, mais aussi celle du quartier El Doctoral, de ses rues, et de la famille Pérez Gil elle-même, qui joua un grand rôle dans l’accès à la nourriture pour de nombreuses personnes dans des périodes difficiles, notamment pendant l’époque de l’après-Guerre civile espagnole.

Outre sa fonction commémorative et pédagogique, le Musée du Gofio de Vecindario symbolise le sens de l’effort et la ténacité du peuple canarien en général et des habitants de Santa Lucia en particulier. Souvent confrontés à des conditions de vie difficiles ou à des périodes troublées (come la guerre d’Espagne), les hommes et les femmes de ce village  ont su miser sur l’entraide et la mise en commun des richesses pour s’en sortir. En ce sens, le Museo de Gofio de Vecindario est un véritable témoignage d’équité et d’organisation sociale.

Visite sur rendez-vous uniquement. Téléphone : 928 759 706
Calle Juan Rejón, 22 – El Doctoral, Vecindario, Santa Lucía

 

 

À lire également :

 

Ici Gran Canaria
Par Ici Gran Canaria juin 3, 2019 20:17

Dîner-Spectacle Cabaret

Ne ratez pas le nouveau dîner spectacle "StarWorkers" au Cabaret Garbo's, quatre fois par semaine, réservez en ligne dès à présent avec un simple dépôt.

VIVRE À GRAN CANARIA

Vivre à Gran Canaria, le site qui vous aide à vivre à Gran Canaria ou à vous y installer.

Suivez-nous !

Publicité et promotion

Faites-vous connaître à Gran Canaria et à partir de Gran Canaria par un large public francophone international Consultez notre Kit Média en ligne et contactez-nous pour réserver votre campagne publicitaire.

APPARTEMENT À LOUER

Playa del Inglés, appartement à louer, tout équipé, longue durée, à partir de novembre 2019.

Recherche par catégorie