Maspalomas s’impose comme destination touristique de plus en plus sûre (mais pas Las Palmas)

Ici Gran Canaria
Par Ici Gran Canaria octobre 26, 2014 23:34

Maspalomas s’impose comme destination touristique de plus en plus sûre (mais pas Las Palmas)

Faits saillants

  • Grâce à ses chiffres de la sécurité qui s'améliorent d'année en année, Maspalomas se hisse au niveau des destinations touristiques de plus en plus sûre et en profite pour fêter dignement les 30 ans de son commissariat. Mais à Las Palmas l'ambiance n'est pas à la fête et les chiffres sont à la hausse...

Autres articles pertinents

Tandis que la capitale grancanarienne est confrontée depuis quelque temps à d’inquiétants problèmes d’insécurité, Maspalomas se pète les bretelles en annonçant d’excellents résultats pour l’année passée. 

En effet, selon les chiffres rendus publics par les services de police national, les crimes et délits auraient baissé de pas moins de 9 % en un an ce qui ferait de Maspalomas une destination touristique de plus en plus sûre.

Le 2 octobre dernier, le corps de police national espagnol fêtait son saint-patron, c’est en effet le jour consacré chaque année à célébrer les Saints-Anges Protecteurs (Santos Angeles Custodios) qui, selon la tradition et la croyance populaire, veillent sur les policiers dans l’exercice de leurs fonctions. Et il faut dire qu’ils en ont bien besoin car avec les années et l’accroissement de la population, leur tâche est de moins en moins facile.

Réjouissances pour les 30 ans du commissariat

comisaria_maspalomas_gÀ cette occasion, le chef du commissariat de Maspalomas, l’inspecteur Ángel Alonso Abajo, s’est fendu d’un discours devant ses troupes pendant lequel il a non seulement rendu hommage à ses collègues mais il a aussi et surtout divulgué les derniers chiffres compilés sur l’état de la sécurité à Maspalomas, et ceux-ci sont plutôt bons. En effet, le nombre de délits a diminué d’un gros 9%.

Cette baisse s’ajoute à celles des années précédentes qui étaient déjà importantes, ce qui place Maspalomas au rang des destinations touristiques de plus en plus sûres. Une bonne nouvelle pour le corps de police national de Maspalomas qui en profitait également pour fêter les 30 ans du commissariat, inauguré en 1984.

D’une manière générale, ce sont surtout les vols qui sont en diminution. Mais l’inspecteur a particulièrement tenu à se féliciter particulièrement de la baisse des délits qui génèrent la plus grande inquiétude chez la population, comme par exemple les vols avec effraction – qui ont chuté de 15 % -, les vols avec violence et intimidation mais également les vols de voitures qui se sont effondrés de 35%.

Maspalomas, une destination de plus en plus sûre

Inspecteur Ángel Alonso Abajo.

L’inspecteur Ángel Alonso Abajo, chef du commissariat de Maspalomas.

L’inspecteur n’a pas manqué d’ajouter que ces excellents résultats constituaient une valeur ajoutée pour une destination touristique comme Maspalomas et en a profité pour tacler au passage les autres stations balnéaires environnantes qui, selon lui, peuvent éventuellement proposer des prix plus avantageux et des offres plus intéressantes mais ne peuvent en aucun cas se vanter d’avoir la qualité de vie et le niveau de sécurité dont jouit Maspalomas.

Alonso Abajo a bien entendu souligné que ces bons résultats étaient le fruit du dévouement et du travail constant et acharné de tous les membres du corps de police national de Maspalomas, mais il a aussi précisé que le commissariat disposait à présent d’un outil très utile et qui avait également joué son rôle dans la chute des délits, il s’agit du Groupe de Motos du Commissariat de Maspalomas (Grupo de Motos de la Comisaría de Maspalomas).

En effet, ce service récemment créé, unique en Espagne et composé uniquement de petites cylindrées,  permet aux policiers d’accéder à tous les recoins de Maspalomas et de patrouiller absolument partout, même dans des zones difficiles d’accès ou impossibles d’accès avec d’autres types de véhicules, comme par exemple le long des promenades maritimes (paseos maritimos). Et cela, tous les jours de l’année, quelles que soient les conditions climatiques, de onze heures le matin à onze heures le soir.

… mais pas Las Palmas

Dans le même temps, au nord de l’île, Las Palmas est loin de pouvoir se vanter d’offrir un tel bilan. C’est même tout le contraire puisque les chiffres y sont à la hausse, et ce dans tous les domaines, qu’il s’agisse de crimes et délits, comme les  homicides, la délinquance violente, les vols avec effraction, les dommages et blessés. Rien qu’en ce qui concerne le vol de voitures, leur nombre a augmenté de 14,3 % entre janvier et juin 2013, soit un total de 248 véhicules subtilisés.

Pire encore, alors que le nombre d’infractions pénales a diminué dans toutes les grandes villes de l’archipel canarien, la capitale grancanarienne est la seule à ne pas suivre la tendance en affichant au contraire une augmentation inquiétante de 9,5 %, selon un rapport du Secrétariat d’État de Sécurité (Secretaría de Estado de Seguridad).

Pour sa part, et à l’inverse, l’archipel canarien a vu son taux de criminalité baisser de 3% dans les six premiers mois de l’année, selon la commission des crimes et délits.

Sources :

Maspalomas Ahora / Canarias24horas

 

Ici Gran Canaria
Par Ici Gran Canaria octobre 26, 2014 23:34
Écrire un commentaire

Aucun commentaire

Aucun commentaire!

Soyez le premier a écrire un commentaire sur cet article!

Écrire un commentaire
Voir les commentaires

Écrire un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs obligatoires sont indiqués par un*