Le Français Éric Delost candidat sur la liste de Podemos à San Bartolomé de Tirajana

Ici Gran Canaria
Par Ici Gran Canaria avril 21, 2015 12:38

Le Français Éric Delost candidat sur la liste de Podemos à San Bartolomé de Tirajana

Installé depuis 25 ans à Gran Canaria et profondément engagé dans la vie sociale, artistique et politique de San Bartolomé de Tirajana, le Français Éric Delost est candidat aux prochaines élections municipales sur la liste de Podemos.

Éric Delost est une figure emblématique de San Bartolomé de Tirajana où il réside et travaille depuis des années. Polyglote et extraverti, ce Français de 61 ans au parcours impressionnant a décidé de se présenter aux prochaines élections municipales sous les couleurs du nouveau parti Podemos.

Podemos San Bartolome Tirajana

“C’est entre tes mains, personne ne peut le faire à ta place”. Podemos, San Bartolomé de Tirajana.

Après avoir quitté la France et vécu à Londres pendant de longues années, c’est finalement à Gran Canaria que Éric Delost a choisi de s’installer. Il est tombé amoureux de l’île dès sa première visite et il a décidé d’y rester pour toujours. C’est le meilleur endroit au monde, selon lui. Surtout si on aime la nature, la tranquillité et la “tropicalité”, ajoute-t-il avec malice.

Photographe de formation, Éric Delost est un artiste dans l’âme et se considère comme un éternel étudiant. Depuis toujours, il a trois passions – la politique, la moto et la photographie – et il n’a jamais cessé de s’y consacrer. Il pratique aussi le bouddhisme et croit dans l’importance des luttes pacifiques, comme celle de Gandhi par exemple. “Je n’aime pas les guerres, je n’aime pas les combats, je recherche toujours le consensus et je lutte pour l’équité”.

Autrefois militant du PSOE, le parti socialiste espagnol, Éric Delost  a fini par se sentir abandonné par ce parti et a préféré rejoindre les rangs de Podemos. Pour la prochaine campagne électorale aux municipales, il figure en fin de liste et n’a donc pratiquement aucune chance d’être élu mais il était important pour lui de soutenir ce jeune mouvement en lequel il croit.

“Notre objectif bien sûr est de faire élire un maximum de conseillers, et surtout à des postes significatifs pour qu’ils aient un réel pouvoir de décision”, explique Éric Delost. Le programme porté par la tête de liste Davinia Arbelo sous le nom San Bartolomé También Puede repose sur des principes clairs comme l’engagement, la transparence et l’éthique. Podemos veut mettre en place un changement réel, mettre en pratique ce qui est prôné et ne pas se limiter à faire seulement des promesses.

En tant que parti, Podemos lutte pour l’égalité et contre toutes les discriminations, qu’elles soient de genre, d’orientation sexuelle ou même d’âge. C’est un parti qui veut s’engager pour la majorité de la société et non pour toujours la même minorité au pouvoir. C’est aussi un parti propre, qui veut mettre un terme à toute forme de corruption et favoriser la transparence des institutions.

Les projets de lois développés par Podemos vont en faveur d’un modèle éco-social, pour faciliter le développement des énergies renouvelables entre autres et surtout les initiatives populaires. Enfin, le mouvement souhaite dé-professionnaliser la politique en présentant des candidats neufs, issus de toute la société, comme par exemple Éric Delost.

Podemos San Bartolomé de Tirajana :

http://www.podemossbt.blogspot.com.es/
https://www.facebook.com

 

Ici Gran Canaria
Par Ici Gran Canaria avril 21, 2015 12:38
Écrire un commentaire

1 commentaire

  1. Stephen juin 6, 17:02

    Votez Delost!

    Reply to this comment
Voir les commentaires

Écrire un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs obligatoires sont indiqués par un*