La Fortaleza de Ansite, ou le trou dans la montagne, un site historique chargé d’émotion

Ici Gran Canaria
Par Ici Gran Canaria juin 23, 2015 10:34

La Fortaleza de Ansite, ou le trou dans la montagne, un site historique chargé d’émotion

Également connu sous le nom du trou dans la montagne, la Fortaleza de Ansite est à la fois un site naturel impressionnant, un lieu historique de première importance et un endroit chargé de souvenirs et d’émotion. Un centre d’interprétation vient compléter la visite et permet de mieux appréhender la richesse du monument.

La Fortaleza de Ansite est surnommée parfois le “trou dans la montagne” car on peut emprunter un tunnel de plusieurs dizaines de mètres qui permet de passer d’un côté à l’autre d’un relief rocheux, mais l’endroit est bien plus que ça. Un centre d’interprétation permet d’ailleurs à présent de s’imprégner de toute la richesse du site et de mieux comprendre son importance.

Situé sur la commune de Santa Lucia, au sud est de l’île, la Fortaleza de Ansite (Forteresse d’Ansite) est un piton rocheux qui se dresse au creux du barranco de Tirajana, une des parties les plus anciennes de Gran Canaria. Dans son intégralité, le site comprend en fait plusieurs forteresses qui se font face : la Fortaleza Grande, la Fortaleza Chica et Titana, et toutes sont propriétés du Cabildo de Gran Canaria, mais c’est surtout la Fortaleza de Ansite qui se visite et qui retient le plus l’attention.

Un site naturel d’une grande beauté

Fortaleza de Ansite, Gran Canaria

La Fortaleza de Ansite, à Santa Lucia, Gran Canaria.

Sur le plan naturel, la beauté du site est à couper le souffle et c’est indéniablement un des lieux magiques de Gran Canaria qu’il faut absolument avoir vu au moins une fois dans sa vie. Quand on arrive au pied du relief rocheux, on est loin de se douter de ce qui nous attend. Il faut suivre un petit sentier caillouteux qui s’élève en pente douce et tout à coup une vaste ouverture circulaire se présente et on entre littéralement au sein de la montagne.

Le passage prend ensuite la forme d’un tunnel obscur creusé à même la pierre et long de plusieurs dizaines de mètres. Au sol, des blocs de pierre en désordre nous font penser qu’il existait ici autrefois de véritables constructions qui ont dû s’effondrer avec le temps. mais la plus grande surprise se trouve à l’extrémité du tunnel, qui débouche tout à coup dans le vide sur un vaste panorama époustouflant. La sensation est vertigineuse.

Mais loin de se limiter à la beauté du paysage, la Fortaleza de Ansite est aussi un site historique puisque c’est là que s’est livrée une des dernières batailles entre les anciens Canariens et les colons espagnols, certainement des plus décisives puisqu’elle a marqué la fin du règne des rois guanche (autochtones) et le début de la suprématie de la couronne de Castille.

Le souvenir d’un champ de bataille historique

Statue du chef guerrier canarien Bentejuí sautant dans le vide depuis la Fortaleza de Ansite plutôt que de se rendre aux colons espagnols.

Nous sommes en 1483, les Espagnols sont sur l’île depuis cinq ans déjà, ils ont fondé Las Palmas en 1478. Maintenant, il s’agit pour eux de contrôler aussi l’intérieur des terres et de conquérir toute la surface de Gran Canaria. En 1481, la capture du roi Tenesor Semidán qui régnait sur Galdar et le nord de l’île marque déjà le début de la fin. Deux ans plus tard, les forces vives autochtones se rassemblent dans la zone de la Fortaleza de Ansite ou les derniers combattants se sentent en sécurité. Ils sont en fuite et épuisés.

Parmi ces vaillants guerriers, le chef Bentejuí dirige les troupes et compte encore sur sur l’appui de Faycán, roi de Telde, et de la princesse Guayarmina Semidán. Tous trois organisent une dernière résistance contre l’envahisseur. Mais après des mois de lutte et de souffrance, la princesse se laisse convaincre par Tenesor, le roi déchu, et décide de renoncer au combat. Le 29 avril, elle se rend aux Espagnols et capitule devant leur pouvoir.

Désespérés et voyant la fin venir, les rois Bentejui et Faycàn préfèrent se suicider plutôt que de connaître le déshonneur de la défaite. Imités en cela par  plusieurs de leurs compagnons, tous deux se jettent dans le vide du haut de la forteresse en criant “Atis Tirma” ce qui veut dire “vive la montagne sacrée”.

Aujourd’hui, près de six siècles plus tard, la Fortaleza de Ansite vibre encore de l’écho des heures glorieuses et dramatiques qu’elle a connues et l’on ne peut contempler le panorama qui l’entoure sans avoir une pensée émue pour ces populations préhispaniques qui vivaient là autrefois et ont choisi de rester fidèles pour toujours à leur terre et à leur culture.

La Fortaleza de Ansite
www.lafortaleza.es
+34 928 79 85 80
info@lafortaleza.es

 

Ici Gran Canaria
Par Ici Gran Canaria juin 23, 2015 10:34

Vos vacances moins chères

Commandez la carte VIP Club Ici Gran Canaria et obtenez 10% de réduction sur 20 boutiques et restaurants.

MASSAGES MASPALOMAS

MASSAGES SUR FUTON à MASPALOMAS avec Fred

GRAN CANARIA À LA CARTE

Visitez Gran Canaria selon vos goûts et commandez dès aujourd'hui votre programme personnalisé.

VIVRE À GRAN CANARIA

Vivre à Gran Canaria, le site qui vous aide à vivre à Gran Canaria ou à vous y installer.