Le musée archéologique de la Cueva Pintada, ou les vestiges d’un vrai village préhispanique

Ici Gran Canaria
Par Ici Gran Canaria juillet 16, 2016 12:59

Le musée archéologique de la Cueva Pintada, ou les vestiges d’un vrai village préhispanique

Malgré son nom, le musée de la Cueva Pintada est bien plus qu’une grotte avec une peinture. Situé à Galdar, au nord de l’île, il s’agit d’une vaste reconstitution de tout un village guanche qu’on visite dans d’excellentes conditions avec des moyens extrêmement modernes.

En plus de la fameuse grotte dont un des murs présente une impressionnante fresque peinte à même la pierre, le musée de la Cueva Pintada propose tout un parcours fascinant à travers les ruines d’un authentique village préhispanique guanche. Un véritable voyage à travers le temps, riche en surprises, en beautés et en émotions.

Detalle del panel polícromo de la Cueva PintadaÀ Gran Canaria, les amateurs d’histoire et de culture n’ont que deux choix s’ils veulent se faire une bonne idée de ce à quoi ressemblait la vie des guanches, cette peuplade autochtone qui habitait l’île depuis des siècles avant l’arrivée des Espagnols, et qu’on appelle aussi les Premiers Canariens ou les Anciens Canariens. Soit, ils se dirigent vers le site Mundo Arborigen qui reconstitue à l’identique un village d’autrefois dans un vaste parc en plein air, mais en ayant conscience qu’ils vont visiter un endroit qui n’a jamais réellement existé, construit en matériaux modernes et qui n’a jamais été habité que par des mannequins en plastique – ce qui n’enlève rien à la réussite du résultat et à l’intérêt que présente le site – soit  ils vont voir le musée de la Cueva Pintada.

Le grand mérite de la Cueva Pintada, c’est qu’il s’agit d’un vrai village guanche et qu’on est confronté à de véritables vestiges historiques, préservé in situ – c’est-à-dire exactement là où il se sont toujours trouvés – et particulièrement bien conservés. En fait, ça ne fait pas si longtemps que l’endroit a été découvert et aménagé en musée. La grotte de la Cueva Pintada est connue depuis de longues années mais c¡est seulement au hasard de fouilles archéologiques organisées dans ses environs qu’on a découvert toute l’étendue du patrimoine enterré là, un ensemble d’une cinquantaine de maisons et caves en plein cœur de la petite municipalité de Galdar et qui constituent en quelque sorte les fondations de la vieille ville.Detalle de una de las casa del poblado Cueva Pintada

Avec le temps, les habitants de Galdar avaient fini par construire par-dessus les ruines antiques un peu dans tous les sens si bien que les bâtiments d’origine avaient disparu à la vue ou avaient été intégrés à des édifices plus récents. Aujourd’hui, après des années de recherche, ils ont de nouveau été mis au jour et c’est un musée flambant neuf qui s’est élevé tout autour pour mettre en valeur ce patrimoine, le protéger et le faire découvrir. Le parcours est balisé et on suit un chemin imposé qui permet d’accéder aux différents endroits du site et de les découvrir dans les meilleures conditions. La grotte elle-même et sa fameuse fresque peinte ne s’observent qu’à travers un protection vitrée.

Le musée de la Cueva Pintada est particulièrement bien documenté et permet de se faire une idée vraiment précise de à quoi ressemblait la vie et l’habitat des premiers occupants de l’île. En plus des ruines et du site archéologique, le musée propose également des vidéos en 3D et des reconstitutions qui font revivre toute une époque sous nos yeux ébahis, avec ses rites, ses croyances et ses traditions. Et comme si ce n’était pas assez, la visite est guidée en français ce qui ne gâche rien ! L’accès se fait par un édifice moderne en plein centre-ville de Galdar.

www.cuevapintada.com
Entrée adulte : 6 €

 

Ici Gran Canaria
Par Ici Gran Canaria juillet 16, 2016 12:59
Écrire un commentaire

Aucun commentaire

Aucun commentaire!

Soyez le premier a écrire un commentaire sur cet article!

Écrire un commentaire
Voir les commentaires

Écrire un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs obligatoires sont indiqués par un*