Gran Canaria appelée à devenir une escale aérienne entre l’Afrique et l’Amérique du Nord

Ici Gran Canaria
Par Ici Gran Canaria novembre 7, 2014 14:25

Gran Canaria appelée à devenir une escale aérienne entre l’Afrique et l’Amérique du Nord

Faits saillants

  • Le directeur de Casa África à Las Palmas défend la possibilité de faire de Gran Canaria une escale aérienne entre l'Afrique et l'Amérique du Nord, qui permettrait de prendre et de déposer des marchandise et des passagers, notamment sur des trajets entre l'Ethiopie ou l'Afrique du Sud et des métropoles américaines comme New York, Washington et Toronto. Mais le projet se heurte à l'obtention de la Cinquième Liberté, une autorisation accordée exclusivement par le gouvernement central de Madrid.

Autres articles pertinents

C’est un des grands projets qui pourrait transformer radicalement le ciel grancanarien : faire de Las Palmas une escale aérienne entre l’Afrique et l’Amérique du Nord et ainsi ouvrir de nombreuses nouvelles destinations vers les deux continents. Plusieurs trajets seraient déjà à l’étude pour desservir Washington, New York et Toronto, au départ notamment d’Éthiopie et d’Afrique du sud, mais il faut d’abord régler un obstacle administratif. Et il est de taille !

À Gran Canaria, le dossier est piloté par la Casa África de Las Palmas dans le cadre des relations diplomatiques que cet organisme entretient avec divers pays d’Afrique. Le directeur Luis Padrón est en constante relation avec des compagnies aériennes africaines pour étudier la situation et faire avancer les choses. L’idée serait d’ouvrir de nouvelles lignes vers le centre et le sud du continent noir. Casa África est déjà en tractation avec au moins deux pays intéressés : l’Éthiopie  par le biais de la compagnie Ethiopian Airlines et l’Afrique du sud par le biais de South African Airways. Actuellement, les conversations se limitent un peu à faire la promotion des aéroports de l’archipel et de leurs services, mais à long terme l’intention est clairement de mettre en place un système qui permettrait aux compagnies africaines de faire escale à Gran Canaria avant de continuer leur trajet vers l’Amérique du Nord. Une initiative ingénieuse qui ouvrirait ainsi les portes des États-Unis et du Canada aux voyageurs canariens.

Washington, New York et Toronto en ligne de mire

Luis-Padrón-Casa-África

M. Luis Padrón, directeur de Casa África, Las Palmas de Gran Canaria.

Pour Casa África, il est important d’augmenter les connexions entre les îles Canaries et l’Afrique ne serait que pour faciliter les déplacements des travailleurs des 1 500 entreprises espagnoles installées sur le continent voisin. À l’heure actuelle, il existe pas moins de 13 vols vers l’Afrique de l’ouest, a affirmé M. Padrón.  Selon lui, la situation n’a jamais été aussi favorable aux connexions aériennes dans cette direction. En septembre dernier, alors que Ethiopian Airlines se félicitait de l’instauration d’une nouvelle ligne entre Adis Abeba et Madrid, Casa África a remis un important dossier aux dirigeants de la compagnie pour leur vanter les avantages de faire escale aux Canaries pour prendre ou déposer des marchandises et des passagers sur la route entre Adis Abeba et Washington, ainsi que entre Adis Abeba et Toronto. Le même genre d’offre a été déposé auprès de  South African Airways pour ses trajets entre Johannesburgo et  New York, ou Johannesburgo et Washington.

Même si les contacts ont été jugés positifs par Luis Padrón, la compagnie sud-africaine se montre néanmoins la plus réticente car elle a déjà une base à Dakar qu’elle utilise pour ses vols intercontinentaux avec l’Amérique du Nord. De plus, la création de toute nouvelle route suppose toujours de nombreuses difficultés. Mais l’obstacle le plus sérieux réside dans l’application de la Cinquième Liberté aux îles Canaries.

Un obstacle sérieux sur la route

En effet, le fait d’utiliser les îles Canaries comme escale  pour des vols longs courriers intercontinentaux ne va pas de soi car il faut d’abord obtenir une autorisation soumise à l’autorité du gouvernement central de Madrid et qu’on appelle la Cinquième Liberté. Seule l’application de la Cinquième Liberté sur le territoire canarien pourra permettre la mise en place de ce système de vols avec escale en autorisant le chargement et déchargement de marchandises ou passagers, transformant ainsi les îles Canaries en centre logistique pour les compagnies aériennes qui relient l’Europe à l’Amérique du sud et l’Afrique à l’Amérique du nord.

La bonne nouvelle, c’est que selon Luis Padrón, le Ministère du Fomento (qui s’occupe des infrastructures des transports) a justement l’intention de donner la Cinquième Liberté aux îles Canaries. Il y a déjà deux ans, en 2012, la ministre en poste, Ana Pastor, et celui du tourisme, José Manuel Soria, ont clairement pris position en faveur de son implantation. La ministre Pastor a même parlé d’une mesure à prendre d’urgence.

Malheureusement, malgré des propos très fermes et encourageants, les engagements des deux ministres sont restés lettre morte jusqu’à présent et aucun changement n’a été annoncé en rapport avec cette mesure, laissant l’archipel aux prises avec son problème législatif. En attendant de nouvelles avancées dans ce dossier, Luis Padrón se console en travaillant sur un projet de liaison entre Malabo, en Guinée Équatoriale, et les îles Canaries, avec escale au Sénégal, qui serait assurée par la compagnie publique Ceiba Internacional. Mais là encore, jusqu’à présent, les tractations n’ont pas donné grand-chose.

Ici Gran Canaria
Par Ici Gran Canaria novembre 7, 2014 14:25
Écrire un commentaire

Aucun commentaire

Aucun commentaire!

Soyez le premier a écrire un commentaire sur cet article!

Écrire un commentaire
Voir les commentaires

Écrire un commentaire

<

Dîner-Spectacle Cabaret

Ne ratez pas le nouveau dîner spectacle "StarWorkers" au Cabaret Garbo's, quatre fois par semaine, réservez en ligne dès à présent avec un simple dépôt.

VIVRE À GRAN CANARIA

Vivre à Gran Canaria, le site qui vous aide à vivre à Gran Canaria ou à vous y installer.

Suivez-nous !

Publicité et promotion

Faites-vous connaître à Gran Canaria et à partir de Gran Canaria par un large public francophone international Consultez notre Kit Média en ligne et contactez-nous pour réserver votre campagne publicitaire.

APPARTEMENT À LOUER

Playa del Inglés, appartement à louer, tout équipé, longue durée, à partir de novembre 2019.

Recherche par catégorie