Gran Canaria célèbre les 130 ans de naissance du poète Tomás Morales

Ici Gran Canaria
Par Ici Gran Canaria octobre 13, 2014 13:04

Gran Canaria célèbre les 130 ans de naissance du poète Tomás Morales

Faits saillants

  • Gran Canaria célèbre cette année en octobre les 130 ans de naissance du poète moderniste Tomás Morales, auteur du célèbre ouvrage "Les Roses d'Hercule". La maison musée qui lui est consacrée à Moya et qui se visite toute l'année en a profité pour lui rendre un hommage appuyé.

Autres articles pertinents

Gran Canaria célèbre les 130 ans de naissance du célèbre poète local Tomás Morales. À cette occasion, la Casa-Museo Tomás Morales lui a consacré un hommage appuyé de deux jours les 10 et 11 octobre derniers.  C’est là que Tomás Morales est né et qu’il vécut une partie de sa vie.

La maison du poète située à Moya dans le centre de l’île a été transformée en musée et se visite tout au long de l’année.Un endroit enchanteur, marqué par l’esprit de la création et qui évoque admirablement le charme nostalgique des vieilles demeures bourgeoises du XIXe siècle à Gran Canaria.

Né en 1884 et mort en 1921, à moins de quarante ans, Tomás Morales est un poète appartenant au courant moderniste, il en est même un des meilleurs représentants. Selon les critiques, il est réputé pour avoir su “capter la richesse d’expression et la musique du thème de la mer et de son île natale”. Son oeuvre  principale Las Rosas de Hércules (Les Roses d’Hercule), dédiée à ses parents, Manuel Morales et Tomasa Castellano, fait partie de ces grandes innovations créatrices qui ont ouvert la voie à la poésie contemporaine espagnole. Le poète a d’ailleurs reçu de nombreux prix et récompenses tout au long de sa carrière.

Casa-Museo Tomas MoralesTomás Morales a vu le jour le 10 octobre 1884, rue de los Álamos, à Moya, il y a exactement 130 ans ce mois-ci, dans la maison qu’habitaient ses parents et qui est devenue depuis la Casa-Museo Tomás Morales (Maison Musée Tomas Morales). Il passe son enfance sur l’île et fait ses études à Las Palmas. Après un séjour de quelques années en métropole où il se fait vite remarquer, il revient à Gran Canaria, à Agaete, où il épouse Leonor Ramos de Armas. Entouré de nombreux amis, il reçoit alors dans sa maison toutes les sommités du moment, artistes, poètes, médecins ou journalistes. Son influence sur la vie intellectuelle de l’île est considérable.

La maison musée Tomás Morales compte plusieurs salles et un patio extérieur qui permettent de se déplacer dans le cadre familial du poète et de se faire une idée de son univers physique en même temps que spirituel, voire sensitif. On y découvre entre autre le salon, le bureau, la bibliothèque, la cuisine et un magnifique jardin. La maison de style canarien typique, où dominent la pierre et le bois, trône en plein centre de la petite ville de Moya dans un quartier pittoresque et préservé du Casco Historico.

On y trouve également des objets personnels du poète, ses meubles, des portraits de l’artiste, son buste en pierre (réalisé par le sculpteur Victorio Macho) et les œuvres d’art qui l’entouraient au quotidien. Plusieurs articles en relation avec le poète et son œuvre sont par ailleurs exposés. La visite de cette maison musée permet entre autre de comprendre l’influence que son environnement a eu sur son oeuvre et sur sa vie.

Des parcours guidés sont proposées uniquement sur rendez-vous et en espagnol. L’accès à Moya peut se faire en autobus Global à partir de Las Palmas (lignes 116 et 117). L’entrée est gratuite. Cet établissement culturel appartenant au Cabildo de Gran Canaria et fait partie du réseau de cinq musées officiels qui comprend également la Casa de Colón, la Casa-Museo Pérez-Galdos, la Casa-Museo León y Castillo, la Casa-Museo Antonio Padrón et le Museo y Parque Arqueológico Cueva Pintada. Évidemment tous méritent l’attention et le déplacement.

Plaza de Tomás Morales – Moya
Tél. : (+34) 928 620217 / (+34) 928 612401
Fermé les lundis, le 1er et le 6 janvier, le 1er mai, et les 24, 25 et 31 décembre.
www.tomasmorales.com/

Horaires de visite :
Du mardi au dimanche (y compris jours fériés), de 10h à 18h.
En juillet, août et septembre, jusqu’à 19h.

En lire plus sur la ville de Moya :
De style néoroman monumental, l’église de Moya surplombe un précipice vertigineux

Ici Gran Canaria
Par Ici Gran Canaria octobre 13, 2014 13:04
Écrire un commentaire

Aucun commentaire

Aucun commentaire!

Soyez le premier a écrire un commentaire sur cet article!

Écrire un commentaire
Voir les commentaires

Écrire un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs obligatoires sont indiqués par un*