Fuite de fuel du Oleg Naydenov : plusieurs plages affectées au sud de Gran Canaria

Ici Gran Canaria
Par Ici Gran Canaria avril 29, 2015 10:28

Fuite de fuel du Oleg Naydenov : plusieurs plages affectées au sud de Gran Canaria

Depuis le naufrage du chalutier russe Oleg Naydenov au large de Maspalomas, plusieurs traînées de fuel se sont échappées de l’épave et de nombreuses tâches de combustible dérivent à la surface de l’eau. Plusieurs plages du sud de Gran Canaria sont affectées, dans l’indifférence générale du gouvernement.

553a313668247Les images ont déjà fait le tour du web provocant chaque fois la même colère et indignation générale. Malgré les propos rassurants de gouvernement de Madrid, des tâches de fuel se sont bien échappées du chalutier russe et dérivent depuis dans diverses directions. Plusieurs se sont échouées sur des plages de Gran Canaria.

Le ministère espagnol qui a piloté les opérations de sauvetage assurait qu’il n’y avait aucun risque quand le bateau a coulé à seulement 25 kilomètres au large de Maspalomas, mais les fuites de fuel se sont multipliées rapidement. Des coulées dérivent dans tous les sens et plusieurs plages de Gran Canaria ainsi que de nombreux animaux sauvages ont déjà été affectées par la pollution.

À Gran Canaria, la population est prise au dépourvu par l’ampleur des dégâts et de la tache à accomplir, d’autant plus que le gouvernement reste indifférent à la situation et ne procure aucune aide ni logistique ni financière aux affectés. Ce sont des bénévoles, des voisins et des  citoyens qui s’organisent pour ramasser et nettoyer, mais ils se plaignent de n’avoir pas les moyens matériels nécessaires pour le faire.

Sans recours ni moyen, la population fait face seule

“Ici, ce sont des lieux difficiles d’accès, il faut des spécialistes” explique Pepe Guillén, de l’organisation Ben Magec-slide_421162_5388888_compressedEcologistas en Acción. Ce responsable a arpenté le tronçon de côte entre Puerto de Mogan et la plage de GuyGuy, une zone de grande valeur écologique restée à l’état sauvage et sans construction. Accompagné par d’autres membres de son organisation, il a pu constater en chemin que cinq plages étaient souillées de restes d’hydrocarbure : Perchel, Las Camerllitas, La Cantera, Veneguera et Los Secos.

Toutes les plages actuellement affectées font partie de Réserve de la Biosphère et appartiennent en plus à l’espace protégé du Parc Rural del Nublo. À cet endroit, les côtes sont reconnues pour abriter des tortues des dauphins.

“On consacre tellement d’argent aux opérations autour de l’épave, alors qu’on devrait le faire aussi pour le nettoyage sur place”, déplore la Fédération Écologiste qui précise que les personnes qui nettoient en ce moment le font de façon artisanale et avec des moyens de protection souvent inexistants, ce qui est dangereux pour leur santé. Ils sont obligés de le faire parce que ce sont des pêcheurs et que c’est leur zone de pêche qui est polluée.

Une gestion calamiteuse qui suscite de nombreuses interrogations

RESCATADA EN LA ZONA DEL BARCO RUSO UNA TORTUGA IMPREGNADA DE COMBUSTIBLELa gestion de l’incendie du chalutier russe suivi de son naufrage en pleine mer a suscité de vives contestations de la part des organisations environnementales, de la société civile et de plusieurs partis politiques. Lundi dernier, une coalition formée de IU Canaria, Los Verdes, Unidad del Pueblo et Alternativa Republicana ont présenté une plainte auprès du ministère de l’environnement contre le ministère espagnol qui a géré la crise, mais également contre le Port de Las Palmas, pour avoir porté atteinte à un milieu naturel.

“Ils ont éteint l’incendie avec de l’eau au lieu d’utiliser de la mousse, il sont commis tout un tas d’erreurs et de négligences” se plaint Juan Manuel Ramón, responsable chez Les Verts. Pour sa part, le président du gouvernement canarien, Paulino Rivero, s’est contenté de rappeler que c’est la justice qui doit évaluer si la gestion de la crise a été satisfaisante ou pas, et qu’il donnera son opinion personnelle le moment opportun et pas maintenant alors que tous les efforts sont concentrés pour nettoyer la mer.

Des équipes de sauvetage ont été appelées autour de l’épave du Oleg Naydenov et sont actuellement à l’oeuvre pour essayer de colmater les fuites. À l’heure actuelle, celles-ci estiment que si tout se passe bien les opérations de comblement pourraient prendre encore jusqu’à 48 heures. Les plages de Maspalomas sont jusqu’à présent épargnées.

 

 

Ici Gran Canaria
Par Ici Gran Canaria avril 29, 2015 10:28
Écrire un commentaire

Aucun commentaire

Aucun commentaire!

Soyez le premier a écrire un commentaire sur cet article!

Écrire un commentaire
Voir les commentaires

Écrire un commentaire

<

Dîner-Spectacle Cabaret

Ne ratez pas le nouveau dîner spectacle "StarWorkers" au Cabaret Garbo's, quatre fois par semaine, réservez en ligne dès à présent avec un simple dépôt.

VIVRE À GRAN CANARIA

Vivre à Gran Canaria, le site qui vous aide à vivre à Gran Canaria ou à vous y installer.

Suivez-nous !

Publicité et promotion

Faites-vous connaître à Gran Canaria et à partir de Gran Canaria par un large public francophone international Consultez notre Kit Média en ligne et contactez-nous pour réserver votre campagne publicitaire.

APPARTEMENT À LOUER

Playa del Inglés, appartement à louer, tout équipé, longue durée, à partir de novembre 2019.

Recherche par catégorie