Le Faro de Maspalomas bientôt transformé en musée des arts et traditions populaires des Canaries

Ici Gran Canaria
Par Ici Gran Canaria décembre 3, 2014 10:48

Le Faro de Maspalomas bientôt transformé en musée des arts et traditions populaires des Canaries

Faits saillants

  • Suite à une dotation exceptionnelle de la Fedac par le Cabildo de Gran Canaria, le Faro de Maspalomas sera transformé en musée ethnographique (arts et traditions populaires) courant 2015, un bureau d'information touristique et une salle d'exposition viendront compléter le projet.

Autres articles pertinents

Ça fait longtemps qu’on en entendait parler et que le projet était dans l’air mais la nouvelle n’a été officiellement confirmée que ce lundi 1er décembre par le Cabildo de Gran Canaria qui gère les sites historiques de l’île : le Faro de Maspalomas, monument emblématique de la station balnéaire, sera transformé en musée des arts et traditions populaires et devrait ouvrir ses portes en 2015. 

Le projet de transformer le Faro de Maspalomas en musée vient de franchir une étape décisive en ce début décembre avec la dotation d’un fond spécial de 1,9 millions d’euros attribué par le Cabildo de Gran Canaria à la Fedac (Fundación para la Etnografía y el Desarrollo de la Artesanía Canaria / Fondation pour l’Ethnographie et le Développement de l’Artisanat Canarien) qui aura la responsabilité de mener les travaux à leur terme courant 2015, après que le Cabildo eut levé les derniers obstacles qui empêchaient le développement de ce projet au cours des dernières années.

Faro-Maspalomas

Le musée ethnographique sera situé au premier étage du bâtiment construit de plein pied à la base du phare.

Il s’agit d’une augmentation de 22% du budget annuel de cette fondation qui devra non seulement financer le chantier mais également veiller à améliorer l’organisation des différentes foires artisanales qui se tiennent régulièrement à Gran Canaria sous son parrainage. Un enjeu particulièrement important donc pour cet organisme qui fêtera du même coup cette année ses 25 ans d’existence, un anniversaire qui sera certainement souligné par quelques activités commémoratives. Le budget total de la Fedac s’élèvera ainsi l’année prochaine à plus de trois millions euros. À noter que l’organsime aura aussi la responsabilité de payer les frais de concession du phare à l’autorité portuaire, propriétaire des lieux et de la construction.

Tel qu’il est envisagé actuellement, le projet de réhabilitation occupera les deux niveaux du bâtiment construit de plein pied dans la partie basse du phare. Dans l’entrée de l’édifice, sont prévus un centre d’information touristique et une boutique de produits typiques ou traditionnels. Cette boutique sera la troisième sur l’île placée sous l’autorité de la Fedac après celles de Playa del Inglés (Yumbo) et de Las Palmas (Triana). Dans la patio central, devrait prendre place une salle multimédia qui permettra l’installation d’expositions temporaires consacrées à l’art et à l’artisanat. Et enfin, à l’étage supérieur, se tiendra le musée en tant que tel, avec son centre d’interprétation ethnographique sur les arts et traditions populaires de Gran Canaria. Il est également envisagé de pouvoir monter dans la tour du phare pour une visite guidée par petits groupes, qui aurait lieu plusieurs fois par jour à heure fixe.

Rappelons que le phare de Maspalomas est une construction de style canarien conçue par l’ingénieur Juan León y Castillo, à qui l’on doit également l’édification du Port de Las Palmas et le plus vieux tunnel de l’île qui relie Tenoya à la capitale, ainsi que de nombreuses routes de Gran Canaria. La décision de construire le phare a été prise dès 1861 mais les travaux n’ont commencé qu’en 1884, moment où Juan León y Castillo a pris les rennes du chantier, et ont duré jusqu’en 1889. Les Français ont également collaboré à cette édification puisque les éléments de la structure métallique intérieure et du système d’éclairage de la lanterne ont été conçus à Paris par les constructeurs Barbier & Cie en 1889.

Le phare a émis ses premiers rayons lumineux lors de la nuit de son inauguration le 1er février 1890. La tour mesure près de 55 mètres de haut et à son sommet atteint un diamètre de 6,20 mètres, tandis que la coupole de verre en tant que tel mesure 3,7 mètres de diamètre. Il s’agit d’un des phares les plus anciens des îles Canaries toujours en bon état de fonctionnement. Avec le temps, le phare de Maspalomas est devenu l’emblème de toute la station balnéaire et de l’appellation Maspalomas Costa Canaria.

www.fedac.org

Ici Gran Canaria
Par Ici Gran Canaria décembre 3, 2014 10:48
Écrire un commentaire

Aucun commentaire

Aucun commentaire!

Soyez le premier a écrire un commentaire sur cet article!

Écrire un commentaire
Voir les commentaires

Écrire un commentaire

<

Réservez en ligne dès maintenant !

De retour à partir du 24 août ! Activité adaptée aux normes sanitaires liées au coronavirus.

Suivez-nous !

Publicité et promotion

Faites-vous connaître à Gran Canaria et à partir de Gran Canaria par un large public francophone international Consultez notre Kit Média en ligne et contactez-nous pour réserver votre campagne publicitaire.

Recherche par catégorie

Articles classés par mois