Les Dunes de Maspalomas, d’où viennent-elles ? La nouvelle théorie qui change tout…

Ici Gran Canaria
Par Ici Gran Canaria mars 19, 2016 11:51

Les Dunes de Maspalomas, d’où viennent-elles ? La nouvelle théorie qui change tout…

Elles sont la gloire et la réputation de Maspalomas, les fameuses dunes de sables de 403 hectares de superficie et de plusieurs mètres de hauteur, un écosystème précieux et unique au monde, et pourtant le mystère persiste au sujet de leur origine…

D’où viennent les dunes de Maspalomas ? Du Sahara, du vent, d’un volcan ou encore d’ailleurs ? Parmi les hypothèses qui circulent, plusieurs reviennent régulièrement mais une nouvelle est en train de bouleverser toutes les interprétations. Et si elles étaient le résultat d’un vaste tsunami ?

Dunes de MaspalomasOn entend souvent dire que les dunes de Maspalomas sont très anciennes, certains vont même jusqu’à affirmer qu’elles auraient plus de 10 000 ans d’existence. Quant à leurs origines, les hypothèses vont bon train. L’explication la plus répandue prétend que ce serait le vent, les fameux courants alizés des îles Canaries, qui aurait amené le sable du Sahara jusqu’aux rivages de Gran Canaria à l’occasion de quelques rafales et qu’il se serait déposé là tranquillement au cours des ans pour ne plus en partir. Pourquoi pas…

D’autres en revanche assurent qu’il s’agit d’un sable organique composé de poussière de coquillages broyés lors de la dernière grande glaciation, il y a environ deux millions d’années. Selon cette hypothèse, le sable  aurait toujours fait partie de Gran Canaria, quasiment depuis la création de l’île, et il se déplacerait en partant de l’océan vers l’intérieur des terres, poussés par les vent et les eaux, selon un mouvement régulier et permanent.  Cette hypothèse affirme ainsi que les dunes avancent le long des sept kilomètres du rivage de Maspalomas vers la mer puis que le sable serait ramené au point de départ par les courants marins, un circuit qui serait effectué en 500 ans en tout et se reproduirait à l’infini…

Mais une nouvelle théorie vient de surgir tout aussi surprenante et bouleverse sérieusement toutes les versions précédentes. Selon des scientifiques de l’université de Las Palmas, les dunes ne seraient pas si anciennes que ça, loin de là. D’ailleurs, ils appuient leur affirmation sur le fait qu’aucun document écrit ne mentionne l’existence des dunes au cours des 17è et 18è siècle. En fait avant 1800, les dunes n’apparaissent sur aucun relevé historique, aucune carte, aucun relevé de naturaliste. Ainsi, tout porte donc à croire que la formation des dunes a été très soudaine, rapide et assez récente.

La vague géante d’un tsunami suite à un tremblement de terre

Dunes de MaspalomasOr, justement à cette époque, on sait que l’Europe a été secouée par le terrible tremblement de terre de Lisbonne, précisément en 1755, qui fit plus de 10 000 morts, et dont Voltaire lui-même parle dans son roman philosophique Candide. Ce tremblement de terre a été si violent qu’il a entraîné un tsunami qui a balayé toutes les côtes atlantiques y compris celles du Maroc et s’est rendu jusqu’en Amérique. Selon les chercheurs qui se penchent actuellement sur le sujet, c’est cette vague immense du tsunami qui aurait pu emporter avec elle le sable du Sahara et l’amener jusqu’à Gran Canaria, où il se serait stabilisé, provoquant ainsi la naissance des dunes, non seulement à Maspalomas mais sur toute la côte ouest de l’île.

Et comme pour soutenir ces dires, des excavations récemment entreprises dans le sous-sol des dunes ont démontré qu’il existait une brusque rupture temporelle de la matière terrestre exactement entre le huitième et le neuvième mètre de profondeur, comme si toute la surface du sol avait changé radicalement à ce moment-là et précisément entre 1720 et 1870. Plus étrange encore, des cartes de la région établies en 1742 et 1785 ne mentionnent aucunement les dunes, alors que tout à coup en 1838, des scientifiques relèvent soudainement une vaste zone sablonneuse au niveau de Playa del Inglés.

Tout porte ainsi à croire que les dunes seraient donc apparues précisément au tournant du 18è et du 19è siècle et peut-être donc suite au tsunami du tremblement de terre de Lisbonne, seul capable de déplacer une telle quantité de sable si loin et d’un seul coup. Pour l’instant, une fois de plus, il ne s’agit que d’une nouvelle théorie car les preuves et les éléments scientifiques manquent encore avant de pouvoir en être sûr mais selon de nombreux spécialistes il se pourrait bien cette fois que l’on ait enfin résolu le mystère des dunes de Maspalomas.

Et vous, qu’en pensez-vous ?

 

Ici Gran Canaria
Par Ici Gran Canaria mars 19, 2016 11:51
Écrire un commentaire

5 commentaires

  1. Cyprien de Savant Tonnerre mars 19, 12:17

    C’est amusant, je me pose cette question à chaque séjour chez vous. Cette hypothèse est à la fois intéressante et terrifiante quand on pense aux effets/conséquences d’un tsunami… Hypothèse récemment évoquée avec une étude géologique de la Palma. Merci pour cet article et gros bisous

    Reply to this comment
  2. michel RABATAN mai 13, 15:13

    Bonjour à tous.
    Il est vrai que cette théorie serait la plus plausible, car aucun récit de Christophe Colomb , qui a pourtant lors de ces expéditions, séjourné à la grande canarie n’en fait mention. Ce qui laisserait penser que ces dunes n’existaient pas à son époque.

    Reply to this comment
  3. Kientzel Denis décembre 22, 11:38

    Pour être passé deux fois sur l’île de la Graciosa, à deux kilomètres au Nord de Lanzarote, j’ai pu observer un nombre important de très petits coquillages, à une altitude de 20 à 30 mètres au dessus du niveau de la mer, ainsi que le même type de sable que celui des dunes de Mas Palomas. Cela pourrait confirmer le fait que les dunes sont une conséquence du tsunami dû au séisme de 1755.

    Reply to this comment
Voir les commentaires

Écrire un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs obligatoires sont indiqués par un*