Deux plages encore sauvages et désertes à découvrir au sud de Gran Canaria

Ici Gran Canaria
Par Ici Gran Canaria janvier 17, 2016 22:28

Deux plages encore sauvages et désertes à découvrir au sud de Gran Canaria

Ce sont deux plages jumelles du sud de Gran Canaria, elle sont situées dans des criques juxtaposées l’une à l’autre et présentent la particularité de faire partie des rares plages de l’île à être encore restées dans leur état naturel et à échapper à toute exploitation touristique.

Vous cherchez l’authenticité, le silence et la nature à l’état pur ? La playa de los Frailes et la playa de Medio Almud sont parmi les dernières de Gran Canaria à n’avoir pas été dénaturées par la main de l’home, ou presque… 

PlayaLosFrailes

Vue sur Amadores depuis la plage de los Frailes.

C’est l’histoire de deux barrancos voisins comme il en existent tant d’autres à Gran Canaria, si ce n’est que leur destin est exceptionnel. Tous deux se trouvent à l’extrême sud de l’île, entre Amadores et Taurito, sur le territoire de la municipalité de Mogan. Pour y accéder, il faut emprunter la GC 500, la route qui longe la côte, la suivant toujours de près à quelques mètres à peine de la mer. Les accès aux deux plages sont situés chacun de part et d’autre d’un tunnel qui traverse la montagne à cet endroit. Tout y est sauvage, calme, mystérieux. Pas un hôtel à l’horizon, pas une baraque à frites, pas un parc pour enfants. C’est Gran Canaria comme vous n’êtes pas habitué à la voir.

Il y a quelques années, le promoteur Carzola s’est mis en tête d’industrialiser la zone, avec le projet d’y construire des hôtels, des bungalows, des résidences d’appartements, des galeries marchandes et des boutiques pour tirer profit de cet espace vierge, en toute impunité, comme si le domaine public lui appartenait, à lui et à lui seul. Dans cet optique, l’entrepreneur local a commencé à terrasser les accès qui mènent de la GC 500 jusqu’à la plage. Ils ont construit des routes, prévus des espaces de stationnement, planté des réverbères tous les dix mètres et aménagé des égouts pour l’évacuation des eaux usées. Et puis, grâce à on ne sait qui ou on ne sait quoi, une main suprême à bloquer les travaux et à empêcher l’entreprise d’aller plus loin. Miracle ! L’asphalte est toujours là, les routes aussi, mais la nature déjà a repris ses droits, et par endroit les herbes et les plantes transpercent à travers le goudron. Peut-être qu’un jour, il n’y paraîtra plus rien de nouveau.

La plage de Medio Almud.

La plage de Medio Almud.

Pour se venger, l’entrepreneur Carzola a décidé d’interdire l’accès de la zone à tout véhicule. Les routes sont donc barrées et on ne peut les emprunter qu’à pied. Qu’importe ! Il suffit de laisser la voiture plus haut à quelques centaines de mètres et de continuer la promenade par la voie la plus naturelle et la plus simple, c’est-à-dire en marchant… Deux ou trois minutes à peine. Le paysage est assez spécial, offrant par endroit le spectacle de spectres abandonnés, de quasi ruines couvertes de graffitis, et il est d’autant plus étrange qu’il est double, car en effet, la chose s’est répété exactement de la même façon à la plage de los Frailes et à la plage de Medio Almud, faisant d’elles des sortes de jumelles pour l’éternité. Impression de voir double.

Une fois arrivé en bas, la vue est à couper le souffle. Des deux côtés, les falaises se jettent abruptement dans la mer. La roche est omniprésente, peu de végétation, un peu de sable, mais surtout des galets, de la terre. La nature est ainsi. Les vagues se fracassent sur le rivage au rythme de la marée et comme il n’y a ni musique ni pollution sonore, on n’entend que ça. Le choc est saisissant, on n’a plus l’habitude.

Du fait de leur isolement et de l’absence de tout service sur place, les plages de los Frailes et de Medio Almud sont très peu fréquentées. C’est tout juste si on croise quelques naturistes, le plus souvent étrangers, qui vous regardent bizarrement quand vous arrivez, comme si l’endroit était à eux et que vous les dérangiez. Mais très vite chacun trouve sa place et ses marques. Plusieurs se sont d’ailleurs construits des abris circulaires de pierres pour se protéger du vent. Ils disparaissent derrière leurs murs et vous ne les verrez pratiquement plus. Vous aurez alors plus que jamais l’impression de disposer d’une plage déserte rien que pour vous.

Plan

Emplacement des plages de Los Frailes et de Medio Almud, entre Amadores et Taurito, juste après la plage de El Cura et avant la plage de Tiritaña.

 

 

Ici Gran Canaria
Par Ici Gran Canaria janvier 17, 2016 22:28
Écrire un commentaire

Aucun commentaire

Aucun commentaire!

Soyez le premier a écrire un commentaire sur cet article!

Écrire un commentaire
Voir les commentaires

Écrire un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs obligatoires sont indiqués par un*

APPARTEMENT À LOUER

Playa del Inglés, appartement à louer, tout équipé, longue durée, à partir de novembre 2019.

VIVRE À GRAN CANARIA

Vivre à Gran Canaria, le site qui vous aide à vivre à Gran Canaria ou à vous y installer.

CATAMARAN L’EXCELLENCE VIP

Évadez-vous et prenez le large à bord de L'Excellence VIP, le catamaran le plus exclusif et futuriste de Gran Canaria.

Vos vacances moins chères

Commandez la carte VIP Club Ici Gran Canaria et obtenez 10% de réduction sur 20 boutiques et restaurants.

GRAN CANARIA À LA CARTE

Visitez Gran Canaria selon vos goûts et commandez dès aujourd'hui votre programme personnalisé.

Articles classés par mois