Coronavirus à Grande Canarie : Le parti Los Verdes demande l’annulation du Carnaval de Maspalomas

Ici Gran Canaria
Par Ici Gran Canaria mars 11, 2020 13:43

Coronavirus à Grande Canarie : Le parti Los Verdes demande l’annulation du Carnaval de Maspalomas

Le parti écologiste Los Verdes de Gran Canaria (Les Verts) a solennellement demandé aux autorités locales d’annuler le Carnaval de Maspalomas et appelle le Cabildo de Gran Canaria et la mairie de San Bartolomé de Tirajana à prendre leurs responsabilités face à la crise sanitaire causée par le Coronavirus.

Alors que le Carnaval de Maspalomas a déjà commencé et qu’il devrait se terminer dimanche 15 mars après un rassemblement populaire de plusieurs dizaines de milliers de personnes prévu le samedi 14 mars, le parti écologique a déclaré ce mardi 10 mars que la célébration de cet événement de plusieurs jours est “inappropriée” comte tenu des circonstance.

Le carnaval de Maspalomas a déjà commencé et les autorités s’obstinent à maintenir l’événement jusqu’à son terme alors que la crise ne fait qu’augmenter. Le nombre de cas à Gran Canaria est maintenant passé à sept confirmés. Partout ailleurs, les rassemblements sont interdits, les festivals annulés et les manifestations publiques annulées mais le Cabildo de Gran Canaria et la mairie de San Bartolomé de Tirajana s’obstinent à faire la sourde oreille et à maintenir l’événement malgré tous les appels à la prudence et à la raison.

C’est ce samedi 14 mars que l’événement le plus à risque devrait avoir lieu puisqu’il réunira plus d’une centaine de milliers de personnes provenant de nombreux pays différents (et tous infectés) qui vont défiler pendant des heures au cours de la fameuse Cabalgata dans une promiscuité et une insouciance particulièrement dangereuses. D’autant plus qu’une grande partie des participants sont dans un état d’ébriété avancé pendant cette manifestation et que la majorité d’entre eux ont l’habitude de perdre totalement le contrôle d’eux-mêmes au cours de cette célébration. Le cocktail est véritablement explosif non seulement pour Gran Canaria mais pour les ressortissants des autres pays qui retourneront ensuite chez eux.

Coronavirus : le Carnaval de Maspalomas est maintenu malgré les risques de pandémie

D’ores et déjà le Gouvernement espagnol central de Madrid a imposé la fermeture des vols directs entre l’Italie et l’Espagne, incluant les îles Canaries. Pas moins de 80 vols hebdomadaires entre l’Italie et Gran Canaria sont désormais annulés de facto. Partout l’inquiétude grandit tandis que les dirigeants de Gran Canaria et Maspalomas uniquement focalisés sur des considérations économiques se refusent à entendre raison. Pour eux, seul l’argent compte et les mesures de santé sont secondaires et passent loin après. Pas la moindre mesure de protection n’a été annoncée.

Seul parti politique à réagir dans tout l’archipel, Los Verdes de Gran Canaria, groupe écologiste enraciné aux îles Canaries, demande officiellement l’annulation ou le report du Carnaval de Maspalomas, en fonction d’un principe de précaution minimale. Surtout compte tenu des répercussions envisageables tant au niveau local comme international. Le parti souligne également le danger pour les jeunes qui ne sont pas toujours en mesure de faire suffisamment attention et de se rendre compte des dangers qu’ils encourent. sans parler des personnes âgées !

Le porte-parole du parti, Ramon Gonzaléz, s’est notamment étonné que les matchs de foot-ball se célèbrent désormais en huis clos sur toute la surface de l’île mais qu’un événement beaucoup plus important comme le Carnaval ne soit pas concerné. Le parti considère par ailleurs que les intérêts communs (c’est-à-dire la santé publique) devraient primer sur les intérêts particuliers (c’est-à-dire les facteurs économiques).

Selon Ramon Gonzaléz, la mairie de San Bartolomé de Tirajana et le Cabildo de Gran Canaria – qui subventionnent et organisent cet événement – sont directement responsables de ce qui pourrait arriver et devront en assumer les éventuelles conséquences. Le porte-parole s’étonne que le gouvernement soit beaucoup plus préoccupé à “vendre du vent” qu’à chercher de vraies solutions concrètes et efficaces, ou à prévenir les graves problèmes auxquels la population est confrontée.

Pour finir, le parti écologique invite les entrepreneurs particuliers, les commerçants et les professionnels du tourisme à prendre leurs responsabilités et à ne pas aggraver la situation en favorisant ou en permettant des gestes ou des actions dangereuses et risquées pour la population.

 

 

Lire également sur le sujet :

Coronavirus : le Carnaval de Maspalomas est maintenu malgré les risques de pandémie

 

 

Ici Gran Canaria
Par Ici Gran Canaria mars 11, 2020 13:43

APPARTEMENT À LOUER

Playa del Inglés, appartement à louer, tout équipé, longue durée, à partir de novembre 2019.

Suivez-nous !

Publicité et promotion

Faites-vous connaître à Gran Canaria et à partir de Gran Canaria par un large public francophone international Consultez notre Kit Média en ligne et contactez-nous pour réserver votre campagne publicitaire.

Articles classés par mois

Recherche par catégorie