Coronavirus à Gran Canaria : Les événements menacés à Maspalomas dans les prochains mois

Ici Gran Canaria
Par Ici Gran Canaria mars 30, 2020 11:11

Coronavirus à Gran Canaria : Les événements menacés à Maspalomas dans les prochains mois

Ils sont encore annoncés et les organisateurs font comme s’il ne se passait rien et que tout allait pour le mieux, mais on est véritablement en droit de se demander si tous les événements inscrits à l’agenda de Maspalomas au cours des prochains mois auront bel et bien lieu, et surtout, lesquels sont les plus menacés.

Le Carnaval de Maspalomas a été le premier événement à être annulé à Gran Canaria pour cause de coronavirus, il a été suivi de près par le Bear Carnaval puis par le cabaret Garbo’s qui a fermé sa saison prématurément, et enfin par la Gay Pride, mais qu’en est-il de tous les autres festivals, concerts, spectacles et célébrations qui sont encore programmés dans les mois à venir ?

Que vont devenir la Gay Pride Maspalomas, le Cirque du Soleil et son spectacle Luzia, le Festival international de trompette de Maspalomas, le Festival Soul de Maspalomas, la Maspalomas Summer Fiesta, la Fetish Week de Maspalomas, le Freedom Festival et la Winter Pride ? Certains sont déjà annulés, d’autres semblent bien menacés, et pour les derniers l’avenir est incertain.

Tandis que toutes les excursions, visites, randonnées, épreuves sportives et sorties en bateau sont également abandonnées, certaines manifestations prévues dans les mois à venir dans le sud de Gran Canaria continuent de vendre des billets et d’affirmer avec une belle assurance qu’ils seront fidèles au rendez-vous. Certains ont même déjà vendu une bonne partie de leurs billets et affichent sold out. Et pourtant, il est vraiment difficile de l’affirmer. Tour d’horizon des événements à venir…

 

Gay Pride de Maspalomas : 7 – 17 mai 2020 > annulé

La Gay Pride de Mapalomas a été officiellement annulée le 24 mars dernier. Les organisateurs suivent l’évolution de la situation de très près et espèrent pouvoir déplacer l’événement à une date ultérieure. Le problème pour eux est qu’ils ont attendu la dernière minute pour arrêter la vente des billets et que plusieurs de leurs événements étaient déjà affichés sold out. Que vont-ils faire avec tous les billets à rembourser ? Il y a en effet très peu de chance pour que des visiteurs étrangers puissent changer leurs plans si facilement et revenir pile à la date demandée pour assister finalement à l’événement. Une situation éminemment compliquée.

Les célébrations étaient prévues du 7 au 17 mai 2020. Nul doute que les organisateurs sont prêts et qu’ils pourront s’élancer dès qu’on leur donnera le feu vert, mais les artistes seront-ils au rendez-vous, les avions rétablis et les hôtels ouverts ? De véritables incertitudes planent malheureusement sur l’édition 2020 de la Gay Pride de Maspalomas et même sur les autres éditions à venir. L’association Freedom est-elle encore en mesure de trouver les fonds et le financement suffisant pour se relever et pour produire une nouvelle édition ? N’y-a-t-il pas un risque de faillite ? Freedom sera-t-elle remplacée à court terme par une autre association ou un autre organisme ? La question se pose plus que jamais.

 

Cirque du Soleil : 7 juillet – 23 août 2020 > annulé

Le Cirque du Soleil a passé une saison à Maspalomas l’été dernier, du mois de juin au mois de septembre 2019, avec un résultat fort peu concluant. Le chapiteau était quasi vide de nombreux soirs. Les touristes étrangers ne se sont pas vraiment déplacés pour l’occasion et la présence de ce mastodonte a provoqué la ruine de plusieurs autres spectacles sur place comme la Suite Flamenco au Cabaret Garbo’s. Vraiment pas de quoi se réjouir. Et pourtant, à la surprise générale, le Cirque du Soleil a annoncé une autre saison, l’été prochain, mais plus courte, prévue cette fois seulement un mois et demi, au lieu de plus de trois mois l’année dernière, soit du 7 juillet au 23 août.

Autre différence, l’année dernière l’organisation était commanditée par le puissant groupe hôtelier Lopesan qui n’a pas dû y trouver son compte car le sponsor s’est plus ou moins retiré cette année. Finalement, le spectacle Luzia vient juste d’être annulé cette semaine par les organisateurs et reporté à une date ultérieure qui n’est pas précisée. Mais le Cirque du Soleil se trouve dès lors exactement dans la même situation que la Gay Pride. Les places ayant été mises en vente depuis longtemps, un grand nombre de billets a déjà été vendu et la question du remboursement se pose plus que jamais. Le Cirque du Soleil sera-t-il en mesure de rembourser les gens honnêtement et efficacement ? Et si oui, restera-t-il de l’argent pour produire encore d’autres spectacles à l’avenir ? Le Cirque du Soleil reviendra-t-il vraiment un jour à Gran Canaria ? L’entreprise ne risque-t-elle pas plutôt de faire faillite ? La question reste posée.

 

Festival de trompette de Maspalomas : 12 – 18 juillet 2020 > ?

Le Festival International de trompette de Maspalomas est un événement musical programmée depuis déjà plusieurs années en plein cœur de l’été à Maspalomas. Il réunit de nombreux participants locaux (enseignants, étudiants, musiciens) et quelques sommités internationales (les professeurs et artistes invités). L’activité principale consiste à organiser des concerts et des master classes. L’événement ne dispose pas de fonds en tant que tel et il est largement financé par la mairie de San Bartolomé de Tirajana. L’édition 2020 est prévue du 12 au 18 juillet 2020.

Pour l’instant, l’événement n’as pas été annulé et maintient sa programmation. Dans la mesure, où le festival ne nécessite pas de grands moyens et que presque tous les participants sont déjà sur place, il pourrait être maintenu, sauf en cas de confinement bien entendu. Probablement que certains participants étrangers ne pourront pas venir mais cela n’ira pas jusqu’à mettre en péril le bon fonctionnement de l’ensemble du festival. Reste à savoir ensuite si la mairie de San Bartolmé de Tirajana va maintenir l’activité ou la juger déplacée dans les temps qui courent. Dans tous les cas, il ne s’agit pas d’un événement majeur dans la vie touristique internationale de Maspalomas et les impacts sur la station balnéaire sont de toute façon quasi inexistants.

 

Festival Soul de Maspalomas : 31 juillet – 2 août 2020 > ?

Organisé depuis seulement trois ans, ce festival est un pur produit de la municipalité de San Bartolomé de Tirajana qui le finance à 100 % sur les fonds municipaux avec pour objectif d’attirer et de divertir les touristes pendant l’été. Il s’agit d’une programmation musicale de trois jours, tout en extérieur, avec des artistes invités, généralement peu nombreux, qui rendent hommage à la musique soul et à ses plus fameux interprètes. L’investissement se limite donc en quelque sorte au montage de la scène extérieure sur la plage de San Agustin, un travail totalement pris en charge par les ouvriers de la municipalité et qui ne suscite pas vraiment de coûts supplémentaires.

Pour toutes ces raisons, le Festival Soul de Maspalomas n’est pas vraiment menacé par la crise actuelle et pourrait tout à fait avoir lieu, même quitte à changer les musiciens sur scène ou le noms des participants. Encore faut-il que la station balnéaire soit de nouveau ouverte à la date convenue, que la période de confinement soit terminée et que l’activité touristique ait repris un tant soit peu. Pour l’instant, l’événement est prévu du 31 juillet au 2 août 202. Mais la municipalité pourrait tout aussi bien  décider qu’elle a d’autres priorités et choisir d’investir son temps et son argent dans d’autres secteurs ou projets. Tout cela est donc à vérifier. Seul l’avenir nous le dira.

 

Maspalomas Summer Fiesta : 1er – 31 août 2020 > ?

Née en 2018, la Maspalomas Summer Fiesta est un événement mineur, qui peine à trouver sa place dans l’agenda annuel de la station balnéaire, et qui est produit entièrement par l’entreprise privée britannique Igon Canarias. Les deux précédentes éditions s’étant avérées particulièrement pitoyables, personne n’attendait grand chose de cette troisième édition annoncée du 1er au 31 août 2020. Il faut dire qu’un événement d’un mois à Maspalomas, c’est tout simplement impossible à soutenir et à organiser. Et ce sera encore plus difficile cette année, s’il a lieu.

Le principe de l’événement consiste à organiser diverses activités socio-culturelles au cours de plusieurs semaines, avec la collaboration de quelques établissements touristiques dans la station balnéaire. Mais ces établissements seront-ils toujours ouverts en août prochain ? Seront-ils prêts à accueillir des visiteurs ? Et seront-ils disposés à investir dans un festival mineur et sans importance ? Rien n’est moins sûr. L’entreprise Igon Canarias sera-t-elle en mesure de produire à elle seule cet événement pour une troisième année consécutive, sans jamais connaître le succès, ni attirer le moins du monde les investisseurs et les commanditaires ? Le public sera-t-il seulement au rendez-vous ? Là aussi de nombreuses questions se posent. Mais il y a fort à parier que si l’événement disparaît ou est annulé, personne ne s’en rendra compte tant il est peu significatif pour la station balnéaire.

 

Et à partir de septembre ? Freedom Festival, Fetish Week, Winter Pride…

À partir du mois de septembre, d’autres événements sont annoncés, et sont programmés jusqu’à la mi-novembre 2020 dont le Freedom Festival, du 29 septembre au 4 octobre 2020, la Fetish Week Maspalomas en octobre et la Winter Pride en novembre. Pour ces événements, la donne est différente. Les dates sont beaucoup plus éloignées, il existe donc plus de chances que l’activité touristique se soit plus ou moins rétablie ce qui permettrait le déroulement des célébrations prévues.

Néanmoins de nombreux doutes planent désormais sur ce genre de manifestation à l’avenir. Qui sera encore en mesure de produire de si gros événements ? Les fonds suffisants seront-ils toujours disponibles ? Est-ce que ce sera encore rentable ? Va-t-il falloir réduire les ambitions des uns et des autres et viser des programmations plus modestes, notamment sur moins de jours ? La municipalité, le gouvernement, vont-ils continuer d’accepter de commanditer tous ces événements comme avant ou vont-ils choisir de réduire les voiles et d’utiliser leur argent ailleurs, autrement ? L’association Freedom qui produit la Gay Pride et le Freedom Festival va-t-elle survivre à ses déboires et continuer à exister ? Tous les montages financiers et économiques sur lesquels reposaient ce genre d’événement jusque là risquent à présent d’être considérablement revus et modifiés. Probablement à la baisse.

 

 

Lisez notre couverture complète sur le coronavirus à Gran Canaria :

 

 

Ici Gran Canaria
Par Ici Gran Canaria mars 30, 2020 11:11

APPARTEMENT À LOUER

Playa del Inglés, appartement à louer, tout équipé, longue durée, à partir de novembre 2019.

Suivez-nous !

Publicité et promotion

Faites-vous connaître à Gran Canaria et à partir de Gran Canaria par un large public francophone international Consultez notre Kit Média en ligne et contactez-nous pour réserver votre campagne publicitaire.

Recherche par catégorie

Articles classés par mois