Christopher Isherwood de passage à Gran Canaria

Ici Gran Canaria
Par Ici Gran Canaria septembre 13, 2014 20:20

Christopher Isherwood de passage à Gran Canaria

Faits saillants

  • Christopher Isherwood est surtout connu pour avoir écrit le fameux récit Adieu à Berlin qui est devenu Cabaret au cinéma et qui a été également été adapté pour la scène, en comédie musicale et en pièce de théâtre. Mais ce Britannique, qui a beaucoup voyagé est aussi passé par Gran Canaria, il a rendu compte de ses visites sur l'île dans au moins deux de ses livres.

Autres articles pertinents

On savait que Gran Canaria avait attiré de nombreuses célébrités, à la fin du 19è et au début du 20è siècle, qui sont venues séjourner sur l’île et en goûter les charmes, comme par exemple le musicien Camille Saint-Saëns, l’homme politique Winston Churchill ou la romancière Agatha Christie. Grâce au roman, Le Monde au crépuscule, on sait maintenant que l’auteur britannique Christopher Isherwood y a également séjourné lui aussi.

Christopher Isherwood est surtout connu pour avoir écrit le fameux récit Adieu à Berlin qui est devenu Cabaret au cinéma, avec Liza Minelli, et qui a été également été adapté pour la scène, en comédie musicale et en pièce de théâtre. Mais ce Britannique, qui a beaucoup voyagé et qui a fini sa vie aux États-Unis, a aussi écrit plusieurs scénarios pour le cinéma et pas mal d’autres romans dont Le Monde au crépuscule, qui vient d’être réédité chez Fayard.

Publié la première fois en 1954, ce livre raconte les errances sentimentales et géographiques d’un jeune homme fortuné entre les deux guerres. Et voici qu’au beau milieu du volume, on a la surprise de tomber sur une trentaine de pages que Christopher Isherwwood consacre à Gran Canaria, et dans lesquelles il détaille minutieusement à quoi ressemblait la vie sur l’île à cette époque [p. 234 à 265]. Une lecture instructive pour ceux qui veulent se faire une idée de Gran Canaria au siècle dernier.

Christopher Isherwwood

Dans l’histoire qui nous est racontée, un couple de voyageurs richissimes, Elisabeth et Stéphane, arrive sur place pour quelques jours et visite l’île. On est en 1934 et on apprend que les Allemands sont déjà fort nombreux et qu’ils plantent des drapeaux nazis un peu partout – notamment au sommet du Roque Nublo !! -, ce qui évidemment choque considérablement les habitants. Isherwood nous précise aussi que les Canariens de l’époque élevaient tous des poules et des chèvres et qu’il y en avait partout… Et aussi enfin qu’ils craignaient les requins et les raies géantes qui étaient alors très fréquents aux abords du port !!

Les personnages font ensuite une excursion à Tejeda, qu’ils rejoignent en bus postal, nous dit-on, puis ils marchent jusqu’à San Bartolome de Tirajana où, disent-ils, la nourriture et la boisson sont bien meilleures qu’à Las Palmas. Pour se rendre d’un point à un autre, comme il n’y aucune indication dans la nature et qu’ils ne savent pas quelle direction emprunter, ils trouvent leur chemin en suivant les crottes d’âne qui parsèment les sentiers jusqu’aux villages… Heureusement que ce n’est plus tout à fait comme ça aujourd’hui !

En lisant ces quelques anecdotes si bien renseignées, il ne fait aucun doute que Christopher Isherwood a dû lui-même entreprendre ce voyage et séjourner sur l’île à un moment ou un autre. D’où tiendrait-il autant de détails et d’information autrement ? Cette hypothèse est d’ailleurs confirmée par la propre autobiographie de l’écrivain dans laquelle il relate en effet un périple à Gran Canaria, même s’il le décrit un peu différent de celui entrepris par les personnages de Le Monde au crépuscule.

En effet, dans Christopher and his kind (publié en 1976 et réedité récemment chez Fayard sous le titre Christopher et son monde), Isherwood explique être descendu à l’hôtel Towers Strand de Las Palmas, un hôtel d’architecture moderne style allemand près de la plage, et avoir fait une excursion à Maspalomas où il dit avoir dormi dans une chambre “avec un trou à la place de la fenêtre”. Il raconte aussi qu’il s’était fait beaucoup d’amis sur l’île et qu’il aimait discuter avec eux de tout et de rien jusque tard dans la nuit. À n’en plus douter, Christopher Isherwood est donc bel et bien venu à Gran Canaria.

Christopher Isherwood, Le Monde au crépuscule, éditions Fayard, 2013, 408 pages, 23 €.
Christopher Isherwood, Christopher et son monde, éditions Fayard, 2014, 416 pages, 23 €.

Les hommes et femmes célèbres de passage à Gran Canaria :

 

 

Ici Gran Canaria
Par Ici Gran Canaria septembre 13, 2014 20:20
Écrire un commentaire

Aucun commentaire

Aucun commentaire!

Soyez le premier a écrire un commentaire sur cet article!

Écrire un commentaire
Voir les commentaires

Écrire un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs obligatoires sont indiqués par un*

Vos vacances moins chères

Commandez la carte VIP Club Ici Gran Canaria et obtenez 10% de réduction sur 20 boutiques et restaurants.

CATAMARAN L’EXCELLENCE VIP

Évadez-vous et prenez le large à bord de L'Excellence VIP, le catamaran le plus exclusif et futuriste de Gran Canaria.

VIVRE À GRAN CANARIA

Vivre à Gran Canaria, le site qui vous aide à vivre à Gran Canaria ou à vous y installer.

GRAN CANARIA À LA CARTE

Visitez Gran Canaria selon vos goûts et commandez dès aujourd'hui votre programme personnalisé.

Articles classés par mois