La Casa Saturninita, un des rares vestiges du patrimoine architectural de Maspalomas

Ici Gran Canaria
Par Ici Gran Canaria novembre 9, 2019 20:28

La Casa Saturninita, un des rares vestiges du patrimoine architectural de Maspalomas

Construite à la fin du XIXè siècle, la Casa Saturninita à San Fernando constitue un des rares vestiges du patrimoine architectural de Maspalomas. Entièrement rénovée et restaurée depuis peu, elle est maintenant gérée par la municipalité de San Bartolomé de Tirajana et il est possible de la visiter.

 La Casa Saturninita a fait piètre figure pendant longtemps et jusqu’à quelques années à peine, elle offrait le piteux spectacle d’une maison en ruines, totalement effondrée sur elle-même. Heureusement, il n’en est plus rien aujourd’hui et le résultat de la restauration est très réussi. Les vestiges de l’habitat rural à Maspalomas sont très peu nombreux, voire carrément rares, et donc particulièrement intéressants.

Avant de devenir la station balnéaire qu’on connaît, Maspalomas était un vaste zone agricole presque entièrement dédiée à la culture de la tomate. Culture qu’on appelait la zafra et à laquelle les habitants rendent encore hommage aujourd’hui chaque année en juin lors de la Feria de la Zafra de El Tablero. Par ailleurs, un musée est consacré à cette époque et à cet art de vivre, le Musée de la Zafra, situé non loin de là, en plein cœur de Vecindario.

À cette époque, une grande partie du territoire faisait partie de la propriété du compte de la Vega Grande qui possédait presque toutes les terres cultivables de la côte de San Bartolomé de Tirajana. La Casa Saturninita était donc sur ses terres et lui appartenait. On y logeait les ouvriers agricoles qui travaillaient dans les champs tout autour. C’était une maison traditionnelle, typique de l’architecture rurale canarienne.

À l’origine, la Casa Saturninita servait à la fois de ferme, d’habitat, de lieu de vie et d’entrepôt. On y vivait en famille, les pièces étaient vastes et accueillantes, quoique dépouillées, protégées du soleil par d’épais murs de pierre. Les toits de tuiles laissaient apparaître une charpente en bois massif. À l’extérieur, on trouvait l’étable pour les animaux, les granges pour stocker le foin, la nourriture ou le matériel, le four à pain, les abreuvoirs…

Quand la culture de la tomate a commencé à décliner, la ferme a été cédée à des agriculteurs. “Saturninita” est le nom de la dernière occupante de la maison. Abandonnée pendant des décennies et tombée en état de ruines, la propriété a été parfaitement restaurée et rénovée depuis. Elle est maintenant gérée par la municipalité qui y organise des expositions d’art et autres événements publics. On y trouve également des bureaux et un jardin. On peut la visiter et admirer l’architecture d’une ferme canarienne traditionnelle en pierre et en bois, et se faire une meilleure idée du mode de vie d’autrefois à Maspalomas.

 

 

Lire également sur ce sujet :

 

 

 

Ici Gran Canaria
Par Ici Gran Canaria novembre 9, 2019 20:28

Dîner-Spectacle Cabaret

Ne ratez pas le nouveau dîner spectacle "StarWorkers" au Cabaret Garbo's, quatre fois par semaine, réservez en ligne dès à présent avec un simple dépôt.

APPARTEMENT À LOUER

Playa del Inglés, appartement à louer, tout équipé, longue durée, à partir de novembre 2019.

VIVRE À GRAN CANARIA

Vivre à Gran Canaria, le site qui vous aide à vivre à Gran Canaria ou à vous y installer.

Suivez-nous !

Publicité et promotion

Faites-vous connaître à Gran Canaria et à partir de Gran Canaria par un large public francophone international Consultez notre Kit Média en ligne et contactez-nous pour réserver votre campagne publicitaire.

Recherche par catégorie