Des hôtels touristiques de Maspalomas convertis en centres d’accueil pour les immigrants

Ici Gran Canaria
Par Ici Gran Canaria septembre 5, 2020 11:46

Des hôtels touristiques de Maspalomas convertis en centres d’accueil pour les immigrants

Plusieurs hôtels touristiques de Maspalomas ont été convertis en centres d’accueil d’urgence pour les immigrants provenant d’Afrique de l’Ouest ; environ trois cents d’entre eux ont été dirigés vers des complexes de bungalows ou d’appartements, dont un en plein cœur du Campo Internacional.

L’afflux d’immigrants – provenant d’Afrique de l’Ouest par voie maritime – ne cesse de croître depuis plusieurs mois, poussant les autorités à chercher des solutions d’urgence pour les accueillir et les loger, et c’est Maspalomas qui a été choisi par le gouvernement de Madrid pour devenir le nouveau centre d’accueil de Gran Canaria.

Les résidents de Maspalomas se sont réveillés ce matin du 4 septembre avec de nouveaux voisins, auxquels ils ne s’attendaient pas. Plusieurs centaines d’immigrants récemment arrivés en terre grancanarienne – dont des dizaines qui étaient en attente d’un abri depuis plusieurs jours – ont été accueillis dans un complexe de bungalows bien connu du sud de Gran Canaria, le Vista Flor, en plein cœur du Campo Internacional de Maspalomas.

L’établissement a été choisi pour accueillir un premier groupe d’environ cent cinquante individus, tandis que deux cents autres seraient répartis dans des complexes d’appartements, toujours à Maspalomas. Les autorités ont profité du fait que les hôtels étaient fermés et vides pour leur confier ce nouveau mandat. Mais en plein cœur de la station balnéaire la plus réputée de Gran Canaria, la mesure est loin d’être passée inaperçue.

C’est le Secrétariat d’État à l’Immigration, à Madrid, qui est à l’origine de cette décision qui a suscité de nombreuses réactions immédiates. De nombreux Canariens se sentent lésés par le fait que des réfugiés puissent être logés gratuitement dans des complexes hôteliers tandis que les membres de leurs propres familles ont tout perdu et doivent parfois dormir dehors. Les réactions d’incompréhension et d’indignation n’ont pas manqué de surgir un peu partout..

La mairesse de Maspalomas, Conchi Narváez, s’est exprimée dans les médias pour dire qu’elle n’était pas d’accord avec ce choix, que “la zone touristique n’est pas l’endroit indiqué pour loger les immigrants” et que, selon elle, cela ne fera que donner des arguments aux personnes qui veulent favoriser la haine et la crispation sociale. Néanmoins, on prévoit que d’autres hôtels pourraient décider d’accueillir à leur tour des immigrants dans les mois à venir si la situation perdure telle qu’elle est.

 

 

Lire également sur le sujet :

 

 

 

Ici Gran Canaria
Par Ici Gran Canaria septembre 5, 2020 11:46

Réservez en ligne dès maintenant !

De retour à partir du 24 août ! Activité adaptée aux normes sanitaires liées au coronavirus.

Suivez-nous !

Publicité et promotion

Faites-vous connaître à Gran Canaria et à partir de Gran Canaria par un large public francophone international Consultez notre Kit Média en ligne et contactez-nous pour réserver votre campagne publicitaire.