Gran Canaria prend de nouvelles mesures face à la recrudescence des cas de coronavirus

Ici Gran Canaria
Par Ici Gran Canaria août 14, 2020 11:59

Gran Canaria prend de nouvelles mesures face à la recrudescence des cas de coronavirus

Gran Canaria durcit le ton face à l’augmentation des cas de contamination au coronavirus et impose une nouvelle série de mesures de sécurité sanitaire beaucoup plus sévères, notamment en direction des fêtards, des plages et des établissements de loisir…

Les cas de coronavirus sont de nouveau en augmentation à Gran Canaria depuis quelque temps obligeant le gouvernement local à prendre de nouvelles mesures notamment en regard des jeunes,  des fêtards et des familles d’où émergent l’essentiel des nouveaux cas de contamination.

La majorité des nouveaux cas affectent des jeunes adultes de moins de 30 ans, une population qui n’a visiblement pas pris au sérieux le contexte de la pandémie et se refuse à suivre les consignes imposées. Les réunions familiales et festives sont également une autre source importante de contamination. La situation actuelle du coronavirus à Gran Canaria est considérée comme particulièrement alarmante par l’ensemble des observateurs :

  • Plus de 400 cas positifs au coronavirus dans l’ensemble de l’île
  • 78 cas supplémentaires dans la seule journée d’hier
  • Les villes de Las Palmas et Telde sont les plus touchées
  • Les lieux de loisir nocturne et de réunions festives identifiés comme principale source de contamination

Face à ces résultats, le gouvernement local a pris de nouvelles mesures de toute urgence :

  • Obligation de porter le masque en tout temps en tous lieux à l’extérieur comme à l’intérieur
  • Interdiction de fumer dans les espaces publics ouverts (dans la rue, sur la plage, en terrasse…) dans les cas où la distance de sécurité ne peut être respectée
  • Fermeture des bars de nuit et des discothèques, à l’exception des terrasses extérieures
  • Interdiction de regroupements de plus de 10 personnes

Pour de nombreux observateurs, il est clair que le gouvernement a préféré sauver les hôtels et le tourisme plutôt que la population de l’île. Les spécialistes de la question sont particulièrement remontés contre l’autorisation qui a été donnée au bars et aux discothèques de rouvrir à partir du 20 juin dernier. Cette décision serait à l’origine de toute la recrudescence actuelle obligeant le gouvernement à reculer sur ce point de façon radicale à peine un mois et demi plus tard.

Les observateurs soulignent également que si le sud de l’île n’est pas plus touché que ça en ce moment, c’est parce qu’il n’y a pratiquement pas de touristes, mais tout le monde craint une explosion de nouveaux cas encore plus forte dès que les touristes reviendront un peu plus en nombre. La majorité des hôtels, des bars, restaurants et établissements touristiques sont d’ailleurs toujours fermés et ceux qui ont ouvert risquent à tout moment de se faire montrer du doigt comme des propagateurs du virus.

À l’heure actuelle, pour rappel, il est strictement obligatoire de porter le masque en tout temps et en tous lieux dans les espaces publics, qu’ils soient ouverts ou fermés, et ceci inclut les plages et les terrasses. Seuls les joggers et les cyclistes sont exemptés. Par ailleurs, il est obligatoire de respecter la distanciation sociale et de se laver les mains à chaque contact avec l’extérieur.

Dans ces conditions, on se surprend toujours que des événements comme la Fetish Week de Maspalomas ou la Gay Pride de Maspalomas tous deux prévus en octobre 2020, n’aient pas encore été annulés purement et simplement, et que les organisateurs continuent de jouer avec la santé publique sans autre préoccupation que leur propre intérêt. [ Voir nos articles :  Coronavirus à Gran Canaria : les événements menacés à Maspalomas dans les prochains mois  + La Gay Pride de Maspalomas change de dates et provoque la colère de la communauté + Le carnaval de Las Palmas change de dates et rompt avec la tradition du calendrier religieux ]

Par ailleurs, le principe d’un reconfinement prochain, encore plus sévère que le précédent, même s’il n’est souhaité par personne, revient de plus en plus sur toutes les lèvres.

 

 

Lire également sur le sujet :

 

 

Ici Gran Canaria
Par Ici Gran Canaria août 14, 2020 11:59

Réservez en ligne dès maintenant !

De retour à partir du 24 août ! Activité adaptée aux normes sanitaires liées au coronavirus.

Suivez-nous !

Publicité et promotion

Faites-vous connaître à Gran Canaria et à partir de Gran Canaria par un large public francophone international Consultez notre Kit Média en ligne et contactez-nous pour réserver votre campagne publicitaire.