Une rue de Las Palmas aux incroyables façades colorées et aux motifs décoratifs surprenants

Ici Gran Canaria
Par Ici Gran Canaria septembre 9, 2018 16:48

Une rue de Las Palmas aux incroyables façades colorées et aux motifs décoratifs surprenants

Née de l’ambition d’une nouvelle bourgeoisie qui voulait innover et montrer sa puissance, la calle Perojo est une des plus belles rues de Las Palmas, réputée depuis toujours pour ses façades colorées, l’audace de ses formes et la décoration de ses bâtiments. Elle vient d’être déclarée d’intérêt culturel.

La rue Perojo est née au début du XXe siècle quand le conseil municipal a décidé d’élargir la capitale au nord de son centre historique. Les vergers qui bordaient autrefois la ville de Las Palmas ont dû alors céder la place à une nouvelle rue, parfaitement rectiligne, qui allait devenir un véritable projet pionnier, un point de mire qui déchaine les passions.

La rue Perojo a souvent été présentée comme une sorte de laboratoire des styles et des assortimenets au niveau architecture et décoration, un endroit pionner, doté d’un vrai caractère expérimental, qui décidait des tendances, donnait une vitrine à l’inovation. On y a expérimenté non seulement de nouvelles matières mais aussi de nouvelles façons de construire et d’assembler.

La rue Perojo est le projet d’une classe sociale, d’une nouvelle bourgeoisie locale qui a décidé sa construction, qui l’a financée et va y résider. Il s’agit de familles aisées, éduquées et urbaines, la plupart du temps de marchands ou négociants. Avoir son adresse sur cette nouvelle rue, c’est chic. C’est la rue d’une élite. Y habiter, c’est prouver qu’on a les moyens de ses ambitions mais aussi montrer qu’on est les nouveaux maîtres de la cité et qu’on représente l’avenir. C’est plein de symboles à la fois.

 

Un projet porté par la nouvelle bourgeoisie locale

Il semblerait que les promoteurs et les architectes des maisons n’aient rencontré aucune limite dans leur énergie créatrice à part celle de leur propre imagination. On reconnaît des inspirations multiples, du romantisme, du modernisme ou du rationalisme (qu’on associe aussi ici à l’art déco). Le travail de la menuiserie et de la ferronnerie sur les balcons, portes, fenêtres et balustrades est d’un haut niveau artistique.

La rue Perojo a un début et une fin mais elle est si droite et bien rangée qu’on a l’impression qu’elle ne se termine jamais. S’y promener, c’est partir à la rencontre d’un univers esthétique raffiné, étonnant et insolite. On se laisse surprendre par la quantité de détails un peu partout, sur les portes, les murs et les fenêtres. Il s’agit indéniablement d’une véritable création urbaine, de grande valeur, et qui possède un caractère historique.

 

Une rue laboratoire de l’architecture et de la décoration

Parfaitement conservée et entretenue jusqu’à nos jours, la rue Perojo semble aujourd’hui encore une fidèle photographie de la ville de Las Palmas au XXè siècle. On y devine facilement l’ambition de ses fondateurs, leurs exigences, leurs prétentions, mais aussi leur incroyable raffinement et leur sens du beau, leur volonté de tourner leur capitale vers le futur.

À l’heure actuelle, la rue Perojo est reconnue comme une des plus belles rues de la capitale grancanarienne. Elle a d’ailleurs été classée récemment Bien d’Intérêt Culturel (BIC) par le gouvernement des Canaries qui compte la protéger, la mettre en valeur et la faire mieux connaître. C’est une artère branchée et élégante où l’on trouve toute une gamme d’offres commerciales, qui vont de la restauration aux boutiques en passant par divers services. Il s’agit indéniablement d’une des plus rues de la capitale mais aussi des plus insolites et surpenantes.

Notre conseil malin :

À son extrêmité sud, la rue Perojo débouche sur la rue Bravo Murillo non loin de là où se trouve le siège du Cabildo de Gran Canaria, un bâtiment important, conçu par le célèbre architecte Miguel Martín Fernández de la Torre et qui repésente un des meilleurs exemples d’architecture rationaliste en Espagne. Vous pouvez donc visiter d’abord la rue Perojo et enchaîner ensuite avec un aperçu du Cabildo de Gran Canaria, ou vice versa.

 


Quoi visiter egalement à Las Palmas :

 

 

Ici Gran Canaria
Par Ici Gran Canaria septembre 9, 2018 16:48