Peut-on boire l’eau du robinet à Gran Canaria ?

Ici Gran Canaria
Par Ici Gran Canaria octobre 4, 2014 22:35

Peut-on boire l’eau du robinet à Gran Canaria ?

Faits saillants

  • Sous la pression de la crise économique et de l'éveil des consciences à l'environnement, la question de l'eau se pose plus que jamais à Gran Canaria. Mais entre les mauvais habitudes, la subjectivité généralisée, les histoires de goût, le contexte économique, les questions de santé et les réalités environnementales, il est parfois difficile de s'y retrouver.

Autres articles pertinents

L’eau du robinet est-elle potable à Gran Canaria ? Respecte-t-elle les normes d’hygiène standard et de sécurité reconnues au plan international ? À en juger par le nombre de personnes qui ne boivent que de l’eau en bouteille, on pourrait penser que non. Et pourtant, la réalité est bien différente…

C’est un des plus grands mystères de l’île : Peut-on boire l’eau du robinet sans risque à Gran Canaria ? Une question lancinante à laquelle pourtant personne ne veut répondre ou apporter de réponse, et pour cause… Le commerce de l’eau en bouteille est une des principales industries de l’île et elle rapporte gros ! Il faudrait être fou pour vouloir s’en priver…

 

 

Vous êtes-vous déjà risqué à demander à quelqu’un d’ici si l’on peut boire l’eau du robinet. Qu’il s’agisse d’un commerçant, d’un résident, d’un restaurateur ou d’un hôtelier… Chaque fois, on dirait un vrai sujet tabou, rarement abordé mais qui pourtant tracasse tout le monde, un secret d’histoire jalousement gardé et jamais dévoilé. Les réponses obtenues sont toutes plus surprenantes et intrigantes les unes que les autres. Et surtout très variées… Bref, personne ne sait ou surtout personne ne veut vous dire, mais ce qui est sûr, c’est qu’on veut absolument vous vendre de l’eau en bouteille ! Il est donc temps d’essayer d’y voir plus clair, aussi clair que de l’eau claire…

Si l’on en juge par le nombre de touristes qui se promènent tels des chameaux avec d’immenses bonbonnes d’eau en bouteille achetées au supermarché, qu’ils traînent lourdement sous le soleil jusqu’à leur appartement, et si l’on en juge par le refus obstiné de tous les restaurateurs à servir le moindre verre d’eau à leurs clients, on pourrait penser d’emblée qu’il serait donc impossible de boire l’eau du robinet à Gran Canaria. Ce qui expliquerait pourquoi personne ne semble le faire. Et pourtant, même en cherchant bien, on ne trouve aucune preuve que l’eau de Gran Canaria ne serait pas apte à la consommation… Et s’il y avait une bonne part de mauvaise foi dans tout ça ? Et peut-être même un simple sens du commerce ? Ici Gran Canaria a mené l’enquête.

 

 

Une habitude imposée

La première chose troublante est ce refus obstiné de tous les restaurateurs sur l’île à l’idée d’offrir le moindre verre ou la moindre carafe d’eau à leurs clients comme si l’eau était empoisonnée et qu’on risquait notre vie à la boire. Ça fait presque peur ! C’est d’ailleurs peut-être l’effet recherché… Mais bizarrement, si vous posez franchement la question, aucun d’eux ne vous dira jamais que cette eau n’est pas potable. Ils disent plutôt qu’ils ne la servent pas, un point c’est tout. Et ceci pour une raison bien simple, c’est qu’ils savent très bien qu’ils pourraient tout à fait vous la servir et que ce qu’ils font est en quelque sorte un refus injustifié. D’ailleurs, ils n’hésitent pas utiliser cette même eau pour laver les aliments, la vaisselle et même faire ces jolis glaçons qui se retrouvent dans votre verre. Preuve qu’ils ne la jugent pas si dangereuse…

Notons que partout ailleurs en Europe, et même en Espagne continentale, il ne viendrait à l’idée d’aucun restaurateur de vous refuser un verre d’eau ou une carafe d’eau du robinet. C’est contraire aux lois en vigueur. Alors d’où vient cette particularité canarienne ?

Un contexte économique influent

Si l’on a avant tout en tête les lois du marchés, on ira d’abord chercher un argument financier. En effet, on sait tous qu’il est plus rentable de vendre quelque chose plutôt que de le donner. Pourquoi offrir gratuitement un des rares produits locaux qui constitue une énorme source de revenue et une des plus importes industries de l’île ? En ce sens, la peur légendaire des touristes pour tous les microbes qu’on trouve dans l’eau dans les pays tropicaux et qui vous filent la tourista était pain béni pour le commerce. En effet, même pas besoin de mentir et d’inventer un argument, les voyageurs qui arrivent sur l’île ne se posent même pas la question et ont spontanément tendance à acheter de l’eau en bouteille. Les îles Canaries sont exotiques, en zone africaine, donc prudence. Et comme personne ne les contredit en leur disant de faire autrement, l’habitude s’est vite généralisée jusqu’à devenir une norme. Maintenant, est-elle justifiée ? Rien n’est moins sûr. Et s’il ne s’agissait que de craintes infondées et de légendes urbaines ?

Bouteilles-eauPour rester dans le domaine financier, il faut ajouter que Gran Canaria est un gros producteur d’eau en bouteille (Eau de Firgas, Eau de Teror, etc…) et qu’il faut bien écouler la production, n’est-ce pas ? Si on commence à dire aux touristes qu’ils peuvent boire l’eau du robinet et se dispenser d’acheter de l’eau de source, ça ne va pas faire l’affaire des entreprises locales. Ceci explique peut-être cela. Pourtant, même si ce protectionnisme peut se comprendre, il demeure surprenant que personne n’aborde la question sur le plan de la pollution au plastique et de la gestion des déchets ? L’île est-elle réellement assez grande, suffisamment équipée, pour absorber, recycler et éliminer une telle accumulation quotidienne de résidus ? Il serait peut-être temps de se pencher sur le problème, comme on l’a fait avec les sacs en plastique, avant qu’il ne soit trop tard.

La question du goût

Loin de tout raisonnement financier, certains prétendent pour leur part que si l’eau du robinet à Gran Canaria a si peu de succès, c’est tout simplement à cause de son goût. En effet, une grande partie de l’eau du service public provient d’eau de mer dessalée (une industrie d’ailleurs dans laquelle les îles Canaries sont leader au niveau mondial) et que du coup elle n’a pas bon goût, qu’elle garde des traces de sel. Mais même en admettant cet argument, ça n’en fait pas une eau imbuvable. Et ce désagrément – si c’en est un – peut se régler facilement avec un simple filtre à eau. Par ailleurs, ce n’est pas toute l’île qui est alimentée de cette façon… Il y a aussi de nombreuses municipalités qui sont connectées directement à l’eau douce des sources de montagne, provenant des barrages hydraulique et des réservoirs naturels.
Alors quoi ?

Un choix personnel

Si l’on se tourne du côtés des normes et de la législation, on apprend que l’eau de Gran Canaria est soumise exactement aux mêmes critères de qualité que n’importe quelle autre eau du robinet en Espagne ou en Europe. Et il faut le savoir, l’eau qui coule dans nos robinets doit obligatoirement être potable. Autrement dit, elle est bonne et ne présente pas de danger. Tout le reste semble très subjectif.

Il appartient donc à chacun de se faire sa propre opinion en fonction de ses priorités et d’adopter un comportement en conformité avec ses propre valeurs. Mais il se pourrait très bien que sous la pression de la crise économique et de l’éveil des prises de conscience environnementale, de plus en plus de personnes se mettent à boire l’eau du robinet à Gran Canaria, quel que soit son goût. C’est peut-être déjà le cas. De toute façon, les gens ne l’utilisent-ils déjà pas pour se brosser les dents et pour leurs aliments ? Et pourtant, on n’a jamais entendu parler de cas d’empoisonnement par l’eau du robinet à Gran Canaria.

 

Et si oui, pourquoi tant de gens boivent-ils uniquement de l’eau en bouteille ? Quel est le rôle des restaurateurs dans tout ça ?

Ici Gran Canaria
Par Ici Gran Canaria octobre 4, 2014 22:35
Écrire un commentaire

Aucun commentaire

Aucun commentaire!

Soyez le premier a écrire un commentaire sur cet article!

Écrire un commentaire
Voir les commentaires

Écrire un commentaire

<

Dîner-Spectacle Cabaret

Ne ratez pas le nouveau dîner spectacle "StarWorkers" au Cabaret Garbo's, quatre fois par semaine, réservez en ligne dès à présent avec un simple dépôt.

APPARTEMENT À LOUER

Playa del Inglés, appartement à louer, tout équipé, longue durée, à partir de novembre 2019.

VIVRE À GRAN CANARIA

Vivre à Gran Canaria, le site qui vous aide à vivre à Gran Canaria ou à vous y installer.

Suivez-nous !

Publicité et promotion

Faites-vous connaître à Gran Canaria et à partir de Gran Canaria par un large public francophone international Consultez notre Kit Média en ligne et contactez-nous pour réserver votre campagne publicitaire.

Recherche par catégorie