Le Bachelor 2016, Gian Marco Tavani, nous donne ses impressions sur Gran Canaria

Ici Gran Canaria
Par Ici Gran Canaria juillet 24, 2016 11:05

Le Bachelor 2016, Gian Marco Tavani, nous donne ses impressions sur Gran Canaria

À la fois mannequin, acteur et homme d’affaires, Gian Marco Tavani s’est fait connaître du grand public en tant que protagoniste de l’émission de télé Le Bachelor. Après avoir passé trois semaines à Gran Canaria pour le tournage, il nous livre ses impressions et ses souvenirs.

En novembre dernier, Gian Marco Tavani rejoignait Gran Canaria où il a séjourné intensément pour les besoins du programme Le Bachelor, une téléréalité qui allait changer le cours de sa vie et passionner des milliers de téléspectateurs. Maintenant que la diffusion es terminée, le jeune italien revient sur son expérience.

Gian Marco Tavani, pour commencer, pouvez-vous vous présenter un peu, ainsi que votre parcours personnel et professionnel ?

GianMarcoJ’ai fait des études d’ingénieur à Paris à l’école ENSAM, après j’ai été repéré pour jouer comme acteur et mannequin dans des pubs et campagne publicitaires, j’ai aussi étudié pour devenir acteur et j’ai joué dans pas mal de films et séries télé en Italie jusqu’en 2011 où j’ai commencé une carrière de manager dans une entreprise américaine Worldwide (1200 magasins). Je me suis passionné par la stratégie et le développement de mes managers autant que des boutiques réparties un peu partout en Europe mais quand l’entreprise de ma mère (Ama-Pure) a commencé à décoller grâce à la qualité de ses produits, j’ai pensé lancer une ligne de luxe composée uniquement de produits uniques faits à la main. Je suis rentré en 2015 et, en novembre, TF1 m’a appelé pour tourner la série Le Bachelor. Ça m’a surpris mais j’ai trouvé l’idée originale et amusante à faire, je me suis dit “autant le prendre avec humour” comme je prends souvent ma vie. L’équipe de production de TF1, comme celle de NT1, a été très respectueuse et ils m’ont beaucoup aidé tout au long de cette aventure. J’ai adoré ! Et aujourd’hui, j’ai repris ma vie comme avant… avec juste un peu plus de notoriété ! 😉

Aviez-vous déjà entendu parler de Gran Canaria avant de savoir que l’émission serait tournée ici ? Quelle a été votre réaction en apprenant que vous alliez venir à Gran Canaria ?

J’ai une histoire très personnelle avec Gran Canaria. Il se trouve que ma mère a appris qu’elle était enceinte de moi alors qu’elle était en voyage exactement à Gran Canaria !!! Il y a 35 ans ! Donc pour moi, c’est comme si j’y avais déjà été dans son ventre et cette fois-ci j’y venais pour la première fois en dehors de son ventre… Ça a été une incroyable découverte ! J’étais hyper content, j’avais vraiment envie de découvrir cet endroit. J’ai plein d’amis qui font du surf et ils m’avaient souvent parlé de cette île.

GianMarcoTavaniQuelles ont été vos impressions en arrivant ici ? Qu’est-ce qui vous a le plus surpris ?

Pour être franc, je dois dire que je n’ai pas trop eu le temps de me balader à droite et à gauche, mais je me suis rendu compte que l’île est pleine de belles surprises, de la mer à la montagne, on a même fait de l’escalade ! C’est aussi là-bas que j’ai sauté en parachute pour la première fois. J’ai pu voir l’île d’en haut ! Honnêtement, moi, j’ai adoré ! Surtout les gens, ils sont très ouverts et généreux !

Qu’avez-vous pensé des lieux de tournage sélectionnés par la production ? Quel a été votre préféré ?

C’est vrai qu’on est allé dans beaucoup d’endroits : la fortaleza de Ansite, le village de Mogan, la plage d’Amadores, Playa del Inglés, etc… Les dunes de Maspalomas – où on a tourné une des cérémonies de la rose – étaient à tomber par terre par leur beauté. Le spa Corallium, à l’hôtel Villa del Conde, c’est un de plus beau que j’ai jamais vu au monde. Quant aux deux gîtes ruraux, ce sont des endroits bien typiques de l’Espagne, comme on en a aussi en Italie. J’aime bien le côté rural. Mon rêve un jour est d’avoir une maison comme ça, avec une piscine et un grand jardin où ma famille et mes amis pourront venir quand ils voudront et se sentir chez eux !

Vous étiez logé dans une suite de l’hôtel Baobab et vous avez tourné dans plusieurs hôtels Lopesan. Qu’avez-vous pensé de votre suite dans cet hôtel ? Et des autres hôtels où vous êtes allé ?

Le Baobab est sublime, ma suite de presque 300 m2 était à tomber par terre… sans oublier sa baignoire ! La déco un peu safari, j’ai bien aimé aussi,  je me sentais complètement dépaysé ! Quant au Villa del Conde, il est tout à fait dans mon style, j’adore, j’adore. Je suis devenu fan des hôtels Lopesan ! J’aimerais bien devenir partenaire avec eux. Ils ont aussi des endroits romantiques. Je dirais que la scène dans la tour de l’hôtel Costa Meloneras était la plus romantique. Avec Laurie, il n’y avait pas vraiment de sentiments mais cette tour, c’est le genre d’endroit que j’aime, où tu te sens libre, simple, et seul avec ta belle.

image6Vous avez souvent dit que le saut en parachute avec Linda avait été un moment fort et décisif pour vous, d’autres expériences vous ont-elles particulièrement marqué ?

Le saut en parachute, je ne l’oublierai jamais. Bien sûr, je le recommande, même si c’est vraiment très fort en émotions. Moi, en plus, je commençais à avoir des sentiments pour cette fille, Linda, et donc ça signifiait encore plus. Ça restera un moment gravé pour toujours. On a fait aussi une sortie en voilier, mais on n’est pas vraiment allé très loin en mer donc je dirais que ça ne m’a pas vraiment marqué. En revanche, j’adore faire du jet-ski, j’en fais tout le temps et on en a fait ce jour-là. J’ai fait exprès de bien m’éloigner du yacht avec elle !

Aimeriez-vous revenir en vacances à Gran Canaria ? Est-ce que vous recommanderiez Gran Canaria à vos proches, amis et famille pour venir en vacances ?

J’adorerais y revenir, oui ! Et si ça pouvait être dans un Lopesan, ce serait encore plus génial, parce que je les connais, mais sinon mon rêve serait de revenir et peut être de faire du surf ou kite-surf la prochaine fois ! Je suis prêt à recevoir une belle invitation ! Et je recommanderais aussi cette destination à mes amis et à ma famille, bien sûr ! Même en dehors de l’expérience du Bachelor, je garde ce voyage dans mon cœur. C’est pas trop loin de l’Europe, facile à vivre. Moi, je soutiens vraiment Gran Canaria pour son développement à venir.

Est-ce que vous avez été en contact avec des Grancanariens pendant votre séjour ? Comment vous ont-il traité ou accueilli ?

Oui, je suis rentré en contact avec plusieurs, surtout avec des gens de l’hôtel ou des restos. Tous très bien. J’ai même rencontré un ostéopathe que j’ai trouvé très sympa, et il m’a soigné d’une blessure que je me suis faite sur le jet-ski, en temps record !

image4Vous gérez la marque de mode Ama-Pure qui produit des vêtements de luxe en cashmire. Votre séjour à Gran Canaria vous a-t-il donné envie d’organiser un jour un shooting ou un défilé sur l’île  ? Pensez-vous pouvoir distribuer Ama-Pure à Gran Canaria ?

Organiser un shooting serait une très bonne idée ! Surtout parce qu’on peut avoir la montagne et la mer en même temps, et plein de paysages différents. Qui sait ? Peut-être un jour ! Je n’ai malheureusement pas eu l’occasion de chercher des contacts pour distribuer Ama-Pure à Gran Canaria pendant mon séjour, mais si vous connaissez des boutique de luxe multi-marques ça serait avec plaisir. En plus, le vent qui souffle là-bas rend mes produits (des étoles en cachemire 100%) parfaits pour la météo de l’île toute l’année.

En quoi l’expérience du Bachelor vous a-t-elle changé et que vous a-t-elle apporté avec le recul (hormis le fait d’avoir rencontré Linda) ?

Le Bachelor m’a permis de me mettre en question, m’a permis de rencontrer une femme que je respect et à laquelle je ne souhaite que des belles choses dans la vie, même si aujourd’hui on n’est plus ensemble. Le Bachelor m’a permis aussi d’entrer en contact avec plein de gens géniaux qui me soutiennent aujourd’hui dans mon parcours professionnel et personnel… Je suis donc très reconnaissant et je ne peux dire qu’un grand merci. Parce qu’on n’arrive jamais à rien dans la vie sans une bonne équipe autour de soi. Je suis content si vous avez aimé cette saison, j’ai été le plus sincère possible vis à vis des conditions, j’ai cherché à être le plus respectueux possible, et je suis aussi content si j’ai pu procurer quelque moments de détentes dans le monde parfois difficile dans lequel on vit aujourd’hui. Je remercie aussi Ici Gran Canaria de m’avoir donné la chance de pouvoir m’exprimer ici.

Lire également sur le sujet :

Ici Gran Canaria
Par Ici Gran Canaria juillet 24, 2016 11:05
Écrire un commentaire

Aucun commentaire

Aucun commentaire!

Soyez le premier a écrire un commentaire sur cet article!

Écrire un commentaire
Voir les commentaires

Écrire un commentaire

<

Réservez en ligne dès maintenant !

De retour à partir du 24 août ! Activité adaptée aux normes sanitaires liées au coronavirus.

Suivez-nous !

Publicité et promotion

Faites-vous connaître à Gran Canaria et à partir de Gran Canaria par un large public francophone international Consultez notre Kit Média en ligne et contactez-nous pour réserver votre campagne publicitaire.