Un candidat aux municipales s’en prend aux soi-disant records de fréquentation touristique

Ici Gran Canaria
Par Ici Gran Canaria avril 12, 2015 15:01

Un candidat aux municipales s’en prend aux soi-disant records de fréquentation touristique

Il s’appelle Alejandro Marichal et il est candidat aux prochaines élections municipales à San Bartolomé de Tirajana. Ce jeune avocat appartenant au parti nationaliste Coalición Canaria (centre droit) fait actuellement le buzz dans Internet avec une vidéo choc dans laquelle il conteste les soi-disant records touristiques à Gran Canaria.

“Assez de mensonges, voilà la vérité !” C’est en raccourci ce qu’affirme la vidéo que le candidat Alejandro Marichal appelle à partager et à diffuser massivement à partir de sa page Facebook. Selon lui, la réalité n’est guère aussi glorieuse que l’affirme les gros titres des médias et loin des prétendus records annoncés, le secteur touristique serait en pleine détresse à Maspalomas.

Indéniablement, il s’agit d’un message choc qui ne manque pas d’interpeller. La vidéo commence par un des ces nombreux titres de média qui prétendent que les Canaries en général et Gran Canaria en particulier ont encore battu des records de fréquentation touristique.

“Plus de 11 millions 400 mille touristes étrangers ont choisi les îles Canaries comme lieu de vacances en 2014…” affirme la présentatrice du téléjournal canarien avant d’être sèchement interrompue par le candidat Alejandro Marichal qu’on retrouve en pleine rue de Maspalomas, face à la caméra. “Des chiffres records ! s’exclame-t-il, c’est ce que nous allons voir en demandant leur avis à ceux qui travaillent dans le tourisme et qui devraient donc en vivre. Et pour cela, quel meilleur thermomètre que les chauffeurs de taxis ?”

Alejandro Marichal monte ensuite dans une série de taxis avec une technicienne qui enregistre la scène en caméra cachée. Le politicien pose plusieurs fois la même question au chauffeur de la voiture. “Alors, comment se porte la saison touristique ? Il y a du travail ? Les médias ne cessent de dire qu’on n’arrête pas de battre des records de fréquentation, ça doit aller bien pour vous…” Et là, badaboum, tous les chauffeurs répondent à peu près la même chose et ce n’est pas du tout l’euphorie qu’on s’attendrait à entendre.

Certains chauffeurs de taxis se plaignent du Tout Inclus, et affirment que les clients restent enfermés dans leurs hôtels sans jamais sortir, qu’on ne les voit pas à l’extérieur et que le commerce ne profite pas de leur présence. Le constat que le Tout Inclus est en train de tuer le tourisme local revient en boucle plusieurs fois. D’autres taxistes avouent que ça va “super mal”, que ce que disent les médias n’a rien à voir avec la réalité, que tous les petits commerces se trouvent au bord de la faillite. La majorité d’entre eux conclut que seuls les hôtels s’en sortent et que tout l’argent du tourisme va au grandes chaînes de touropérateurs étrangers. Les restaurants sont vides, les supermarchés sont vides, se plaignent-ils.

À la fin de la vidéo, un message apparaît et résume la situation : “Les Canaries battent des records de tourisme, mais… on bat aussi des records de chômage. Qui mange notre pain ?” Selon Alejandro Marichal, il faut changer de modèle touristique au plus vite pour Gran Canaria. Ses revendications rejoignent clairement celle du mouvement UNETE qui réclame également la réglementation urgente du Tout Inclus à Gran Canaria. À ce jour, la vidéo de Alejandro Marichal a été vue plus de 64 000 fois, partagée près de mille fois et a reçu plus de mille J’aime dans Facebook.

Page Facebook de Alejandro Marichal.

Ici Gran Canaria
Par Ici Gran Canaria avril 12, 2015 15:01
Écrire un commentaire

1 commentaire

  1. Véronique Wégimont mai 22, 19:38

    Tourisme effectivement en pleine détresse… et pas seulement à Maspalomas !
    D’après mes connaissances (essentiellement canariennes) qui travaillent à Playa Amadores, Taurito, Puerto de Mogan et Playa Del Cura, comparativement à l’an dernier à la même période, il y a eu nettement moins de fréquentation touristique !
    Comme en témoignent plusieurs de mes amis venant de Norvège, Danemark et Finlande, la crise économique se fait sentir non seulement en Europe mais également dans les pays scandinaves !
    Les résidents temporaires, propriétaires de longue date ou simplement locataires, qui venaient auparavant séjourner durant 6 mois en hiver, se limitent désormais à un séjour de 3 ou 4 mois.
    Malheureusement, c’était ce public-là qui dépensait ses derniers sans compter dans la partie sud touristique de Gran Canaria !
    De même, les touristes allemands, hollandais et belges choisissent actuellement plus volontiers de passer leurs vacances en, Turquie ou en Tunisie… car les prix sont nettement plus compétitifs dans ces pays-là (moitié du prix de vacances à Gran Canaria !!!)
    Voilà… c’était juste pour information.
    Cordialement. Veronica

    Reply to this comment
Voir les commentaires

Écrire un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs obligatoires sont indiqués par un*

Vos vacances moins chères

Commandez la carte VIP Club Ici Gran Canaria et obtenez 10% de réduction sur 20 boutiques et restaurants.

CATAMARAN L’EXCELLENCE VIP

Évadez-vous et prenez le large à bord de L'Excellence VIP, le catamaran le plus exclusif et futuriste de Gran Canaria.

VIVRE À GRAN CANARIA

Vivre à Gran Canaria, le site qui vous aide à vivre à Gran Canaria ou à vous y installer.

GRAN CANARIA À LA CARTE

Visitez Gran Canaria selon vos goûts et commandez dès aujourd'hui votre programme personnalisé.

Articles classés par mois