L’Agence Consulaire de France de Las Palmas ferme ses portes, le Consul démissionne

Ici Gran Canaria
Par Ici Gran Canaria janvier 15, 2016 20:36

L’Agence Consulaire de France de Las Palmas ferme ses portes, le Consul démissionne

L’Agence Consulaire de France de Las Palmas ferme ses portes et cesse toute activité. Les services aux usagers et résidents sont transférés à Madrid à partir du 1er février 2016. Le Consul honoraire de France à Las Palmas, Christian Perazzone, se porte démissionnaire.

Nouveau coup de théâtre dans la vie diplomatique française à Gran Canaria ! Dans un bref message envoyé par courriel et n’exprimant ni regrets ni excuses, les usagers sont  informés de la fermeture totale de l’Agence consulaire de France à Las Palmas et de la démission du consul honoraire Christian Perazzone.

Agence Consulaire Française, Las Palmas Gran Canaria, 12 Nestor de la Torre.

Les anciens locaux de l’Agence Consulaire de France à Gran Canaria, au numéro 12 de la rue Nestor de la Torre à Las Palmas.

L’Agence Consulaire de France à Las Palmas avait déjà reçu un premier coup de semence en novembre dernier alors qu’il avait été décidé que le local du consulat, situé au 12 rue Nestor de la Torre à Las Palmas, resterait désormais fermé au public. La nouvelle avait fait l’effet d’un véritable coup de tonnerre dans la communauté française de Gran Canaria, mais ce n’était pourtant qu’un début…

Sur le coup, et avec le soutient de IciGranCanaria, un certain nombre de citoyens s’était alors mobilisé mais visiblement pas assez. De plus, malgré des appels à l’aide incessants auprès de plusieurs hommes politiques, notamment auprès du député socialiste Arnaud Leroy – représentant la 5è circonscription des Français de l’étranger, aucune personnalité, aucun élu, de quel que parti que ce soit, n’a jugé bon ni eu le courage d’intervenir en faveur de ce dossier pour obtenir un meilleur règlement et une solution à long terme.

ChristianPerazzone

Christian Perazzone dans son bureau de l’Agence Consulaire de Las Palmas en 2015.

Pour eux tous, même si personne ne l’avouait publiquement, le dossier était déjà réglé et le consulat condamné. Aujourd’hui, le résultat est là et les Français de Gran Canaria sont plus que jamais abandonnés à leur sort. Rappelons que les destinées de l’Agence consulaire de France à Las Palmas sont régies depuis Paris, tout particulièrement par le Ministère des Affaires Étrangères et son ministre de tutelle, M. Laurent Fabius, en concertation avec l’Ambassade de France à Madrid.

Depuis novembre 2014, l’Agence Consulaire avait déjà été fermée au public mais les locaux existaient toujours, le consul existait toujours et il pouvait recevoir en cas de besoin dans son bureau officiel et rendre encore un certain nombre de services tels que l’aide et l’information aux résidents et aux personnes de passage, les remises de passeports et de CNIs, ainsi que les légalisations de signatures. Aujourd’hui, le consul honoraire Christian Perazzone a démissionné et tout cela est terminé.

A partir de maintenant, toutes les démarches administratives et autres, en relation avec la France, devront se faire au Consulat Général de France à Madrid. En revanche, en ce qui concerne les certificats de vie pour les retraites à toucher en France, les services administratifs rappellent que ceux-ci peuvent être obtenus soit au Registre Civil (Juzgados) de la zone de résidence, soit aux bureaux municipaux de la commune où vous habitez.

Le mandat du Consul honoraire de France à Las Palmas, Christian Perazzone, aura donc été de courte durée. Nommé officiellement consul honoraire en août 2014, celui qui aurait dû exercer cette charge honorifique à vie a d’ores et déjà démissionné et ne sera même pas resté en fonction deux années entières. Une période pendant laquelle M. Perazzone a quand même réussi à impulser un mois de la francophonie à Las Palmas en mars 2015. Sa nomination avait suscité en son temps beaucoup d’attentes et d’optimisme, laissant notamment entrevoir un certain renouveau du dynamisme français sur l’île, mais ces espoirs avaient malheureusement été déçus assez rapidement. Il semblerait que M. Perazzone ait décidé de lui-même de quitter son poste faute des moyens nécessaires pour accomplir sa tâche.

À plus long terme, la fermeture de l’Agence Consulaire n’est évidemment pas un signe de bon augure pour les deux dernières institutions françaises restantes dans la capitale grancanarienne, soit l’Alliance Française et le Lycée français, qui perdent de ce fait un allié important sur l’île et dont l’avenir apparaît forcément de plus en plus incertain. Une page se tourne sur la présence française à Gran Canaria. Un nouveau consul sera peut-être nommé un jour mais cela prendra très longtemps et il y a très peu de chance pour que l’Agence rouvre jamais ses portes au public. Le service des passeports notamment restera bel et bien transféré à Madrid, entraînant des frais exorbitants pour les usagers. La notion de service n’est définitivement plus à l’ordre du jour.

 

Ici Gran Canaria
Par Ici Gran Canaria janvier 15, 2016 20:36
Écrire un commentaire

2 commentaires

  1. pelzer jluc janvier 15, 22:07

    Ben bon vent

    Reply to this comment
  2. Diaz Oliva Antonio janvier 19, 19:11

    Merci beaucoup au Ministere des Affaires Etrangeres et + particulierement au ministre L.Fabius,au depute A Leroy pour laisser le resident FranÇais en Gran Canaria abandonne a son sort.Qui paye les frais de deplacement et le sejour a Madrid ?

    Reply to this comment
Voir les commentaires

Écrire un commentaire

<

Réservez en ligne dès maintenant !

De retour à partir du 24 août ! Activité adaptée aux normes sanitaires liées au coronavirus.

Suivez-nous !

Publicité et promotion

Faites-vous connaître à Gran Canaria et à partir de Gran Canaria par un large public francophone international Consultez notre Kit Média en ligne et contactez-nous pour réserver votre campagne publicitaire.

Recherche par catégorie

Articles classés par mois