Un traversier de la compagnie Armas fonce tout droit dans le quai du port de Las Palmas

Ici Gran Canaria
Par Ici Gran Canaria avril 22, 2017 20:14

Un traversier de la compagnie Armas fonce tout droit dans le quai du port de Las Palmas

Vendredi en fin d’après-midi, un bateau traversier de la compagnie Armas à destination de Tenerife a perdu le contrôle en sortant du port de Las Palmas et a foncé tout droit dans le quai à vive allure, provoquant une sacrée peur et de gros dégâts matériels.

Suite à une panne électrique, le ferry Volcan Tamasite a foncé à toute allure en début de soirée dans la digue extérieure du quai Nelson Mandela, un des quais du Puerto de la Luz à Las Palmas, causant des dommages relativement sérieux, une importante fuite de carburant et plusieurs blessés. 

volcan-tamasite-estrella-9_gLe ferry Volcan de Tamasite, de la compagnie navale Naviera Armas, venait de quitter le port de la Luz à Las Palmas à 19 heures tapantes, à destination de Tenerife, quand à peine vingt minutes plus tard le tableau de bord du poste de pilotage est tombé en panne suite à un problème électrique, le bateau a alors perdu les commandes et s’est dirigé à vive allure tout droit dans la digue du quai Nelson Mandela. La proue du ferry a été totalement écrabouillée.

Cent quarante passagers étaient à bord du navire au moment de l’accident et ils ont eu la trouille de leur vie. À bord, les esprits se sont vite échauffés et plusieurs personnes ont demandé à être évacué sur-le-champ, avant d’être rassurées par les membres de l’équipage. Par la suite, le bâtiment a été remorqué en dehors de la zone portuaire et ramené jusqu’à son point de départ où les passagers ont pu débarquer et remettre pied à terre mais seulement aux alentours de 22 heures.

Le choc s’est produit contre la paroi externe de la digue à 19h20 et a entraîné de gros dégâts dans la digue de pierre qui s’est fissurée et écroulée en partie. Les dommages sont assez importants mais par chance aucune victime sérieuse n’est à déplorer et l’incident n’a fait qu’une dizaine de blessés. Selon ce qu’a expliqué la compagnie, c’est une panne d’électricité qui serait à l’origine de la dérive du bateau, le rendant incontrôlable.

Une dizaine de blessés et une fuite de carburant conséquente

VolcanTamaseiteLes blessés ont été soignés sur place ou dirigés vers les hôpitaux de la capitale. La majorité d’entre eux souffraient de légères contusions ou de crise d’angoisse, et un seul de douleurs cervicales ou dorsales sans gravité. Un important dispositif d’urgence a été déployé dont deux ambulances, des véhicules sanitaires, des voitures de la police nationale et portuaire ainsi que les pompiers.

Sur le plan matériel, le choc du ferry contre le quai a entraîné la rupture de plusieurs tuyaux d’approvisionnement en gasoil et une fuite de carburant de 60 000 litres. Le combustible s’est dispersé dans l’océan formant une tache de plus de trois kilomètres de long sur 400 mètres de large et provocant la paralysie immédiate de l’usine de dessalement de Las Palmas, qui fournit la capitale en eau potable.

Le plan d’urgence pour risque de contamination marine a été déclenché. La déléguée du Gouvernement des Canaries, Mercedes Roldos, a assuré que la fuite se résorberait en 15 ou 20 heures grâce à l’intervention mécaniques de trois embarcations sur place. Par ailleurs, 30 000 litres auraient été récupérés de manière immédiate par des citernes.

Le port de la Luz à Las Palmas a déjà connu quatre incidents similaires au cours de son histoire, en novembre 1951 avec le City of Hull, en mars 1958 avec le Caroline Schultz, en mai 1960 avec le Lodz, et le dernier en date en mars 1982 avec le Universe Explorer.

 

Ici Gran Canaria
Par Ici Gran Canaria avril 22, 2017 20:14
Vols à bas prix sur toutes les destinations !