Le Top 10 des sites incontournables à visiter pour bien connaître Gran Canaria

Ici Gran Canaria
Par Ici Gran Canaria septembre 25, 2015 11:59

Le Top 10 des sites incontournables à visiter pour bien connaître Gran Canaria

Quels sont les endroits qu’il faut absolument avoir vu pour prétendre bien connaître Gran Canaria ? En réalité, ils sont très nombreux… Mais s’il fallait n’en choisir que quelques-uns, quels seraient-ils ? IciGranCanaria a retenu pour vous dix sites incontournables.

Classement de IciGranCanaria des 10 sites incontournables qu’il faut avoir vu pour bien connaître Gran Canaria. Cette liste a été établie en tenant compte particulièrement des goûts et centres d’intérêt des Français.

10sites

 

1 – Dunes et plage de Maspalomas

DunesMaspalomas

Indéniablement le symbole le plus fort de l’île et le plus connu à l’échelle internationale, les célèbres dunes de Maspalomas – d’une dizaine de mètres de hauteur – et l’incroyable plage de sable fin qui les bordent – longue de plusieurs kilomètres – constitue un des endroits phare de Gran Canaria. Cet ensemble naturel de 400 hectares absolument unique et époustouflant est devenu une des principales raisons d’être du tourisme sur l’île. Plus que n’importe quel autre endroit ou monument, les dunes et la plage de Maspalomas, ont forgé l’image de Gran Canaria à travers le monde grâce à leur incroyable beauté. Une fois sur place, on en profite pour jeter un œil également au phare de 55 mètres de haut – construit de 1861 à 1890 – et à la charca, une réserve naturelle qui s’étend entre mer et sable et qui sert d’aire de repos aux oiseaux migrateurs.

 

2 – Végueta – Triana (Las Palmas)

Végueta et Triana sont les parties de Las Palmas qui constituent le cœur historique de la capitale de Gran Canaria. Les deux secteurs sont juxtaposés et présentent des caractéristiques très différentes mais toutes aussi passionnantes. Végueta est le quartier médiéval où l’on retrouve tous les monuments qui ont présidé à la fondation de la ville, la cathédrale Santa Ana, les Casas Consistoriales, et la fameuse maison de Christophe Colomb, aujourd’hui transformée en musée. C’est aussi le siège d’autres musées incontournables comme le Musée canarien ou le Centre Atlantique d’Art Moderne. Juste en face, le quartier Triana s’est développé bien plus tard, au 19è siècle – sous l’effet de l’essor de la bourgeoisie intellectuelle et artistique -, et retient l’attention pour sa longue rue commerciale, ses façades et ses monuments de style Art Nouveau, comme le Cabinet Littéraire. Le parc San Telmo et son kiosque méritent également le détour.

 

3 – Barranco de Fataga – Mirador de la degollada de la yegua

fotos-gran-canaria-mirador-yeguas-004

Vous avez des envies de Gran Canyon ? De vastes falaises rocheuses abruptes qui tombent à la verticale sur plusieurs dizaines de mètres de hauteur ? Le barranco de Fataga est ce qu’il vous faut. C’est d’ailleurs un des sites de Gran Canaria qui offre le panorama le plus époustouflant. Si Gran Canaria est souvent connue sous le surnom de continent miniature, on pourrait dire de ce barranco qu’il est un gran canyon miniature. Un belvédère a été aménagé à son extrémité – le mirador de la degollada de la yegua – et permet d’admirer le paysage dans toutes ses dimensions. C’est un arrêt indispensable. D’une manière générale, le barranco reste d’une grande beauté sur toute sa longueur, de la côte de Maspalomas jusqu’au village de Tunte, plus haut dans les sommets, où l’on peut visiter la Casa Yanez, une authentique demeure seigneuriale traditionnelle canarienne. À mi chemin, au plus creux du barranco de Fataga se trouve le village du même nom qui fait également partie des 10 sites incontournables à visiter à Gran Canaria. On peut aussi compléter cette découverte par la visite du parc thématique Le Monde Aborigène qui se trouve sur la route.

 

4 – Arucas (Église San Juan Bautista)

p199d3j52712n910gove71qaak64

 

Arucas est un des endroits les plus importants de Gran Canaria, notamment sur le plan historique, car la petite ville a longtemps constitué un pôle politique et financier qui a joué un rôle crucial dans l’organisation et la prospérité de l’île. C’est à Arucas notamment qu’on découvre le rôle et l’importance du contrôle de l’eau à Gran Canaria.  Mais la petite cité dispose également d’une magnifique église de style néogothique – Iglesia San Juan Bautista – qui lui a valu une réputation internationale, d’un jardin municipal impressionnant – qui compte plusieurs espèces de plantes endémiques des Canaries -, d’un vieux quartier historique et de plusieurs musées. Et bien sûr on ne quitte pas Arucas sans un arrêt à la célèbre distillerie Arehucas pour déguster la production locale de rhum et sirupeux. Non loin de là, les Jardins de la marquise et le mirador dans la montagne valent également le déplacement.

 

5 – Fataga – Nécropole de Artenara

fotos-gran-canaria-fataga-011

Le petit village de Fataga, à quelques minutes seulement de Maspalomas, est classé systématiquement parmi les plus beaux villages de Gran Canaria par tous les guides de voyage. Situé au creux du barranco de Fataga, jonché sur un piton rocheux en plein cœur d’une vaste palmeraie, le petit bourg à l’architecture canarienne typique a en effet gardé tout son charme d’antan et on se promène avec plaisir en suivant ses ruelles piétonnes et pentues. Longtemps déserté par ses habitants, Fataga a connu une seconde vie depuis que de nombreux artistes et artisans s’y sont installés ouvrant de ci de là des échoppes, ateliers, galeries et boutiques d’artisanat. À la sortie du village, on ne rate pas la visite du Moulin à eau (Molino de agua) et de son parc animalier. On peut aussi s’arrêter en chemin à la Nécropole de Artenara, un ancien cimetière préhispanique considéré aujourd’hui comme le plus grand d’Espagne. Fataga est un lieu enchanteur dont l’harmonie naturelle marque le visiteur pour toujours.

 

6 – Aguimes

Aguimes-GranCanaria

Aguimes est une autre de ces petites cités historiques qui ont fait la gloire et la réputation de Gran Canaria. Située dans la moitié sud de l’île, non loin de la fameuse vallée de Guayadeque, de son habitat troglodyte et de ses vestiges préhispaniques, la ville possède un vieux quartier historique important et parfaitement conservé. La place principale est souvent le cadre de manifestations populaires qui donnent lieu à des chants et danses folkloriques. Depuis quelque temps, les ruelles piétonnes ont été envahies de petits restaurants et d’échoppes d’artistes et artisans qui donnent une touche magique à la visite. Aguimes possède un petit musée municipal qui retrace l’histoire de la ville, installé dans une des maisons les plus emblématiques de la cité. À noter que l’endroit est aussi connu pour sa production d’escargots.

 

7 – Barranco de Tirajana – Fortaleza de Ansite

TrouMontagne

Il s’agit là de deux sites complètement distincts mais qui se complètent merveilleusement. D’une part  le barranco de Tirajana, qui relie Vecindario au village de Santa Lucia, un parcours absolument éblouissant et époustouflant. Les dimensions du canyons, la profondeur et la perspective des vues, les reliefs, les couleurs, tout est hallucinant. Pour en mesurer parfaitement la beauté, un arrête s’impose au mirador El Guriete d’où l’on peut contempler la vallée et les forteresses naturelles. Plus loin sur la route, se trouve la Fortaleza de Ansite autre phénomène naturel incontournable (voir le trou dans la montagne) mais aussi site historique majeur puisqu’il fut un des champs de bataille décisifs au cours de la conquête de l’île par les Espagnols. Un centre d’interprétation – musée est disponible non loin pour en apprendre plus.

 

8 – Telde

Telde,-San-Francisco

Le statut de deuxième ville plus importante de l’île, éternelle concurrente de Las Palmas, fait qu’on associe souvent Telde à une vaste banlieue dortoir, dédiée uniquement aux industries et au commerce. Pourtant Telde est riche d’histoire, d’art et de culture. La ville possède non pas un, mais pas moins de deux quartiers historiques, san Juan et san Francisco, tous deux très différents car le premier accueillait la bourgeoisie de l’époque tandis que l’autre était réservé à la classe moyenne, aux travailleurs et aux ouvriers. On parle ici d’un vaste ensemble architectural traditionnel parfaitement conservé, avec son habitat particulier, ses églises, ses places, un véritable musée à ciel ouvert qui se parcourt avec enchantement. En plein cœur du quartier historique, la maison Léon y Castillo, consacrée aux enfants du pays les deux frères Fernando et Juan, a été transformée en musée et apporte un éclairage indispensable à la compréhension de l’histoire de la ville, mais aussi de Gran Canaria et de ses homme s illustres. À noter que Telde possède également un vaste jardin botanique et un parc animalier qui méritent la visite.

 

9 – Puerto de Mogan

 mogan3

Situé à l’extrémité de l’autoroute qui relie Las Palmas au sud de Gran Canaria, le Puerto de Mogan est à la fois un petit port de pêche traditionnel, avec son habitat ancestral et ses métiers de la mer, et une station balnéaire totalement conçue et inventée dans les années soixante-dix pour accueillir et charmer les touristes de monde entier. L’endroit est organisé autour d’une splendide marina qui accueille de somptueux yacht tout au long de l’année, tandis que le petit village prend des airs de Venise avec ses rues piétonnes entrecroisées, ses canaux aux eaux vertes, ses ponts et passerelles, on l’appelle d’ailleurs la petite Venise de Gran Canaria. Le meilleur moyen d’en admirer la beauté est de grimper dans la falaise jusqu’au mirador qui surplombe la ville et l’océan. Absolument fascinant ! Pour les amateurs de marché, à noter que Puerto de Mogan accueille également un marché populaire hebdomadaire très fréquenté. Enfin, pour la touche culturelle, on peut découvrir le site Cañada de los gatos, ou les vestiges d’un peuplement préhispanique vieux de plus de 1 600 ans, avec un point de vue époustouflant sur toute la zone.

 

10 – Teror

 teror_0

Teror est célèbre pour sa vierge et pour tout le rituel qui l’entoure. Devenu lieu de pèlerinage et de pérégrination avec le temps, la petite ville située dans la moitié nord de Gran Canaria est entourée de montagnes et jouit de vues spectaculaires. Elle possède également un magnifique quartier historique avec une longue rue piétonne réputée pour ses balcons canariens et autres particularité de l’architecture traditionnelle locale. Au cœur du petit bourg se dresse la célèbre Basilique de Nuestra Señora del Pino (1767) mais aussi le musée des Patrons de la Vierge, une demeure ancestrale qui abrite de belles collections d’art et de mobiliers. L’ensemble historique et artistique de la place Teresa de Bolívar est situé non loin de là et permet d’admirer un buste du libérateur Simon Bolivar, c’est à ne pas rater.

* * *

Pour bien découvrir Gran Canaria, rien ne vaut une visite guidée ! Ne partez pas tout seul en voiture de location, vous passerez à côté de tout sans vous en rendre compte !  IciGranCanaria vous conseille :

 

Ici Gran Canaria
Par Ici Gran Canaria septembre 25, 2015 11:59
Écrire un commentaire

2 commentaires

  1. DONISCHAL JEAN CLAUDE ET HELENE mars 31, 16:40

    NOUS ALLONS TOUJOURS A ANFI DEL MAR .J’AIME BEAUCOUP LES SITES CITÉS .POUR PLAYA DÈ INGLES IL Y AVAIT TELLEMENT DE VENT ,NOUS AVONS JUSTE VÛ .MOGAN EST TRES JOLIE …..POUR NOUS CA FAIT 17 ans en octobre 5 semaines

    Reply to this comment
Voir les commentaires

Écrire un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs obligatoires sont indiqués par un*

Réservez votre logement en ligne avec Booking :

Booking.com