Ce nouveau petit gadget pourrait mettre fin à la torture du partage des accoudoirs en avion

Ici Gran Canaria
Par Ici Gran Canaria novembre 28, 2017 13:52

Ce nouveau petit gadget pourrait mettre fin à la torture du partage des accoudoirs en avion

Il n’est pas toujours facile de partager l’accoudoir de son siège en avion, surtout quand on a un(e) voisin(e) qui prend beaucoup de place. Pour régler ce problème, il existe maintenant un petit gadget très pratique spécialement conçu pour éviter tout litige.

Une entreprise américaine a eu l’idée de créer le Soarigami, un petit objet en plastique recyclé, facile à transporter et à installer, qui permet de diviser l’espace d’un accoudoir en deux parties équitables. Fini la torture de se faire pousser du coude par son voisin !

Créé il y a déjà quelques années par une entreprise située à Dallas (États-Unis), le Soarigami a tout de suite fait beaucoup parler de lui et a reçu plusieurs prix de la meilleure invention destinée aux passagers et aux avions. Il faut dire qu’il s’agit d’un objet réellement nécessaire dans certains cas. Surtout quand votre voisin de siège prend toute la place, n’a aucun respect pour vous et aucun soucis de la juste mesure.

Le Soarigami tient son nom du japonais, plus précisément des mots « sora » qui veut dire « ciel » et « gami » qui veut dire « gracieux ». Le projet est donc tout simplement de rendre de nouveau agréable les voyages en avion. Vaste programme ! Cet objet en plastique ultra léger et aux lignes futuristes ressemble à un avion de papier et s’inspire visiblement de l’origami, une méthode de pliage très ancienne au japon. Il se fixe sur l’accoudoir de votre siège grâce à un ingénieux système et sépare l’espace de façon égale.

Conçu pour rendre les voyages plus agréables

Une fois installé, le Soarigami permet à chaque voyageur de disposer de son propre côté en toute intimité et de profiter  précisément de la moitié d’accoudoir qui lui revient sans avoir à se battre pour y accéder et sans toucher le coude de son voisin. Avec lui, fini la guerre du « je te pousse, tu me pousses » qui occasionne souvent une certaine tension au cours des voyages aériens.

«Notre objectif est d’alléger l’atmosphère à bord», a déclaré sur le site de CNN.com, le porte-parole et co-fondateur de Soarigami, Arthur Chang, qui a eu cette idée alors qu’il était en plein vol long courrier et qu’il se demandait comment faire pour récupérer un peu de place et se sentir plus à l’aise sur son siège.

Le Soarigami est commercialisé au prix de 29,99 dollars américains et se commande exclusivement dans Internet. Selon ses concepteurs, il pourrait changer le bien-être de nombreux voyageurs et usagers. En effet, il fonctionne autant dans les avions que dans les trains, les autobus, tous les transports en commun et même au théâtre et au cinéma !

Lire plus sur le même sujet : [ Avions ] [ Transports ]

Ici Gran Canaria
Par Ici Gran Canaria novembre 28, 2017 13:52