Renaud Grégoire, un francophone à la tête de l’hôtel Gold by Marina à Playa del Inglés

Ici Gran Canaria
Par Ici Gran Canaria mars 30, 2017 11:15

Renaud Grégoire, un francophone à la tête de l’hôtel Gold by Marina à Playa del Inglés

Après vingt ans passés en Angleterre, le belge Renaud Grégoire a pris la direction de l’hôtel Gold Marina à Playa del Inglés. Un véritable événement dans le monde de l’hôtellerie à Gran Canaria où les francophones sont plutôt rares.

Conscient de l’importance de sa tâche, Renaud Grégoire n’a pas attendu pour imprégner l’établissement d’une marque très personnelle. Le défi est d’autant plus important pour ce jeune cadre qu’il s’agit de maintenir l’établissement au niveau d’excellence qui fait déjà sa réputation.

RGregoireOriginaire de Wallonie, Renaud Grégoire quitte très jeune sa Belgique natale pour vivre de nouvelles aventures et élargir ses horizons. Il suit une formation en management hôtelier et s’installe en Angleterre, où il travaille dans différents établissements de luxe à Londres. Directeur de restaurant, puis directeur d’hôtel, il gravit les échelons les uns après les autres, jusqu’au sommet, jusqu’à se retrouver à la direction d’un des hôtels les plus prestigieux de la capitale anglaise, un cinq étoiles grand luxe.

Au tournant de ses quarante ans, le jeune cadre dynamique éprouve le besoin de faire autre chose et de changer de pays. Et comme il était déjà venu en vacances plusieurs fois à Gran Canaria, il décide d’y tenter sa chance. Au début, Renaud Grégoire pensait ouvrir un restaurant mais finalement le projet se trouve abandonné quand on lui propose de s’occuper de la formation du personnel de restauration pour le groupe hôtelier Satocan, qui comprend les hôtels Gold Marina, Marina Suites, Marina BayView et le Sheraton Salobre Golf.

Une expérience de plus de vingt ans

Il s’agit alors de former les équipes qui font le service en salle et de les porter au niveau d’excellence exigé par le groupe. Un poste que Renaud Grégoire continue d’occuper actuellement et qui correspond parfaitement à ses aptitudes ; si ce n’est que les choses vont bouger rapidement et que d’autres opportunités vont se présenter à lui.

GregoireRÀ peine quelques mois plus tard, le poste de directeur se libère à l’hôtel Gold Marina et Renaud Grégoire est appelé à de nouvelles fonctions. Le défi est important car l’hôtel caracole déjà en tête de classement des meilleurs établissements sur TripAdvisor, nº1 à Playa del Inglés et nº2 dans tout Gran Canaria. Il s’agit dès lors de maintenir ce positionnement excellent, d’élargir le rayonnement de l’établissement et de fidéliser toujours plus la clientèle.

Pour Renaud Grégoire, la clé du succès repose sur le contact humain. C’est un directeur d’hôtel très accessible, visible, présent. Il n’hésite pas à se promener dans les espaces communs, s’il est disponible, il fait toujours acte de présence le matin aux petits-déjeuners, il parle avec ses clients, il aime connaître leurs impressions et les aider chaque fois autant que faire se peut. Pour lui, un directeur d’hôtel ne doit jamais se couper de la réalité du terrain.

« C’est l’équipe qui fait le succès de l’hôtel »

Plus encore, ce manager-né mise tout sur son équipe, dont il est très fier. Selon lui, c’est l’équipe qui fait le succès de l’hôtel. Le Gold Marina compte une quarante d’employés ; du personnel jeune,  motivé, enthousiaste, multilingue. Et c’est avec eux qu’est né cet esprit Miami Beach qui caractérise l’établissement aux quatre étoiles et qu’on retrouve notamment dans l’application pour mobiles qu’a lancé l’hôtel, surnommée What’s Gold, et où l’on retrouve de nombreux services additionnels, comme par exemple un chat réservé aux usagers.

RenaudGDepuis son arrivée, Renaud Grégoire a déjà mis en place plusieurs nouvelles mesures, comme toute une gamme d’activités ludiques au sein de l’hôtel pour gâter et surprendre les clients. Le samedi soir, c’est le Pop Up Bar sur le toit terrasse, avec punch et sangria. Le dimanche, c’est le Recovery Sunday avec Blody Mary offert autour de la piscine pour se remettre des sorties de la veille. Une fois par mois, c’est le lundi champagne dans le lounge de l’hôtel. Régulièrement, un DJ est invité à se produire sur place, parfois associé à un saxo qui joue en direct. Du pop corn est désormais proposé gratuitement au bar. De plus en plus, le Gold Marina s’inscrit un peu dans la même direction que l’hôtel Costes à Paris.

Entre Miami Beach et l’hôtel Coste à Paris

Actuellement, la clientèle se divise surtout entre Anglais et Allemands, à 40 % chacun, avec un 10% de Néerlandais et un 10% mélangé entre Français, Italiens, Belges et autres nationalités, mais le développement du tourisme est tellement rapide sur l’île que d’autres groupes peuvent toujours émerger à n’importe quel moment. Selon Renaud Grégoire, les perspectives sont très bonnes. Les chiffres sont excellents et les résultats satisfaisants.

D’ici peu, le Gold Marina comptera avec son propre restaurant puisque la célèbre enseigne Palmera Sur, une des meilleures tables du sud de l’île, va ouvrir un nouveau local dans la cour de l’hôtel. Renaud Grégoire se dit confiant en tous points sur les perspectives de développement touristique de l’île et voit d’un très bon œil les nombreuses rénovations qui ont lieu en ce moment dans la station balnéaire. Il se réjouit notamment de l’ouverture du nouveau Allende 22 grados. Pour lui, comme pour son équipe, l’avenir s’annonce radieux.

Lire également sur le même sujet :

 

Ici Gran Canaria
Par Ici Gran Canaria mars 30, 2017 11:15