Le Palacete Rodriguez Quegles, l’autre symbole du mouvement moderniste à Las Palmas

Ici Gran Canaria
Par Ici Gran Canaria janvier 21, 2017 15:53

Le Palacete Rodriguez Quegles, l’autre symbole du mouvement moderniste à Las Palmas

Tout aussi impressionnant que le fameux Cabinet littéraire, mais pourtant nettement moins connu, le Palacete Rodriguez Quegles est l’autre monument moderniste symbolique de Las Palmas. Il est aujourd’hui de nouveau ouvert au public.

Le courant moderniste a laissé de nombreuses traces à Gran Canaria, notamment en architecture, et le Palacete Rodriguez Quegles en est une des représentations les plus fortes. Situé en plein cœur de la capitale Las Palmas, il est resté pendant longtemps inaccessible. Après avoir été totalement rénové, il brille de nouveau de toute sa splendeur.

Le style moderniste (qu’on peut apparenté au style Art Nouveau) a été introduit en Espagne à partir de Barcelone et ses environs, au moment de l’exposition universelle de 1888. Il a laissé de nombreuses traces à Gran Canaria et fut répandu sur l’île avec force entre autres grâce à l’œuvre des architectes Laureano Aroyo et Fernando Navarro. C’est justement ce dernier qui a présidé à la construction du Palacete Rodriguez Quegles.Palacete Rodriguez Quegles

À la fin du XIXè siècle, l’homme d’affaires grancanarien Domingo Rodriguez Quegles décide de construire une grande maison de style moderniste, un courant très en vogue à cette époque. Il choisit pour cela un terrain qui était jusque-là occupé par le jardin potager du couvent de la Concepcion Bernarda, ce qui lui avait valu le nom de Place de San Bernardo. Ensuite, il contacte dès l’année 1900, le déjà célèbre architecte local Fernando Navarro y Navarro qu’il charge du projet. Celui-ci réalisera les travaux en suivant les consignes initiales de l’architecte madrilène Mariano Belmas.

Le monument est situé dans le quartier Triana à Las Palmas. Malheureusement, l’étroitesse des rues de ce quartier restreint beaucoup la vue sur cet édifice. Il est difficile de prendre du recul pour l’admirer correctement dans toute sa grandeur et on n’en a souvent qu’un aperçu partiel. QPalacete Rodriguez Queglesui plus est, il est aussi dissimulé en partie par la végétation qui l’entoure. Ceci explique peut-être le fait qu’il soit moins connu et moins représenté que son célèbre confrère le Cabinet littéraire (gabinete literario). Il mérite pourtant tout autant l’attention. Au cours de son existence, le bâtiment a changé plusieurs fois de couleurs et apparaît sur les clichés paré parfois de vert ou de bleu.

Ce palecete (qui signifie « petit palais ») a d’abord été occupé comme résidence particulière par la famille. Puis, en 1972, il a été vendu par ses héritiers à l’Ayuntamiento de Las Palmas (équivalent de la mairie) pour devenir le siège du Conservatoire supérieur de musique de la ville. Celui-ci y demeura pendant 16 ans, jusqu’à ce que l’édifice se révèle trop exigu pour accueillir tous les élèves inscrits et qu’il soit abandonné.

Voir également sur le même sujet : Le style art nouveau de Las Palmas, un patrimoine qui fait la richesse du quartier Triana.

En 1990, la ville de Las Palmas cède le bâtiment au département de la Culture du Gouvernement des Canaries qui le rénove entièrement et le restaure de fonds en comble, permettant de remettre en valeur les tapis, fresques, marbres et stuques vénitiens qui décorent son intérieur.

Palacete Rodriguez QueglesÀ partir de 1992, le monument accueille – successivement ou en même temps – les services du Conseil de l’Éducation et de la Culture du gouvernement des Canaries,  la direction générale du Patrimoine Historique, la directions générale des Universités et Recherches, et enfin l’Académie canarienne de la langue.

En 2015, le Palacete Quegles Rodriguez est récupéré par la ville de Las Palmas qui veut lui rendre son faste passé et l’ouvrir de nouveau au public. Le palacete est alors dirigé par le Conseil de la Culture municipal qui le transforme en espace d’expression artistique et en fait un important symbole culturel de la capitale de Gran Canaria.

Aujourd’hui, le palecete héberge notamment le siège du Festival Internacional de Cine de Las Palmas de Gran Canaria et celui de l’orchestre philharmonique (Sociedad Filarmónica). On y célèbre de nombreux événements artistique, il dispose d’une salle d’exposition, on y donne des concerts, des pièces de théâtre et de nombreuses autres activités créatives y sont organisées. La programmation est ouverte au public.

Palacete Quegles Rodriguez
Calle Pérez Galdós, 4
35002 Las Palmas de Gran Canaria

 

 

Ici Gran Canaria
Par Ici Gran Canaria janvier 21, 2017 15:53
Vols à bas prix sur toutes les destinations !