L’Opéra de Las Palmas dévoile les nouvelles productions à l’affiche de sa saison 2018

Ici Gran Canaria
Par Ici Gran Canaria novembre 21, 2017 17:49

L’Opéra de Las Palmas dévoile les nouvelles productions à l’affiche de sa saison 2018

L’Opéra de Las Palmas dévoile les six nouvelles productions à l’affiche de sa saison 2018, un programme presque 100% italien avec du Verdi, Puccini et Rossini, plus Bizet et Bernstein, le tout réparti sur cinq soirées différentes.

Pour sa 51è saison, l’Opéra de Las Palmas revient en grande forme en programmant comme l’année dernière cinq soirées d’opéra du mois de février à juin 2018, avec une soirée composée de deux opéras courts en mars, portant ainsi à six le nombre total de titres présentés.

Dirigé par l’association Amigos Canarios de la Ópéra (ACO), l’Opéra de Las Palmas est une maison déjà ancienne et reconnue sur l’île qui présente généralement des productions de bon niveau même si elles n’ont pas l’ambition de rivaliser avec les très grands spectacles qu’on peut voir su scène à Paris ou à New York.

Néanmoins, la qualité est là et on ne manquera pas de souligner que – compte tenu de l’isolement – l’opéra de Las Palmas est un des rares en Europe à presque tout faire sur place et à posséder encore ses ateliers de coutures pour les costumes et de bricolage pour les décors. C’est ainsi que les Amigos Canarios de la Ópéra parviennent à produire leurs propres spectacles d’un bout à l’autre, comme ce sera le cas en 2018 pour La Force du destin de Verdi, Trouble in Tahiti de Berstein et Gianni Schicchi de Puccini.

Au niveau des voix, l’opéra de Las Palmas fonctionne en bonne partie avec des chanteurs locaux, grancanriens ou espagnols de la péninsule (comme Belén Elvira, Jeroboám Tejera, Ana Ibarra, Yauci Yanes, Ruth Rosique, Miguel Ángel Zapater, José Julián Frontal, Blanca Valido, Isaac Galán, Abenauara Graffigna, José Antonio García, Davinia Rodríguez, Manel Esteve, Moisés Marín, Manuel García, Jeroboám Tejera) mais l’institution invite également de nombreux chanteurs confirmés étrangers souvent italiens comme Pietro Spagnoli, Alberto Gazale, Paola Gardina, Massimo Cavalletti, Riccardo Fassi, Annalisa Stroppa, Caterina Piva ou coréens comme Sae Kyung Rim, In Sung Sim et Rudy Park

Cette 58è saison sera également l’occasion de découvrir et d’entendre des voix du bout du monde comme celle du ténor vénézuélien  Aquiles Machado, du bariton russe Sergey Murzaev, du ténor argentin Pablo Bemsch, du bariton britannique Toby Girling, du sud africain Levy Sekgapane, de la soprano grecque Irini Kyriakidou, du ténor mexicain Ricardo Bernal, de la soprano slovenne Rebeka Lokar et du ténor américain Bryan Hymel.

Les billets sont en vente dans Internet à partir du 22 janvier 2018 : www.mgticket.com

 

– 1 –

La Force du destin, de Verdi. Mise en scène Alfonso Romero.

Direction musicale : Sergio Alapont. Avec Sae Kyung Rim (Leonora), Aquiles Machado  (Alvaro), Sergey Murzaev (Carlo), In Sung Sim  (Guardiano), Pietro Spagnoli (Melitone), Belén Elvira (Preziozilla), Jeroboám Tejera  (Marquese/Alcaide), Andrea Gens (Curra), Francisco Navarro (Trabucco) et Elu Arroyo (Chirurgo). Production Amigos Canarios de la Ópera (Las Palmas).

20, 22 et 24 février 2018, 20h30, Teatro Pérez Galdés, Las Palmas (photo : Sae Kyung Rim).

 

– 2 –

Trouble in Tahiti, de Bernstein + Gianni Schicchi, de Puccini. Mise en scène Alfonso Romero.

Direction musicale : Miquel Ortega. Avec Ana Ibarra (Dinah),  Yauci Yanes (Tenor), Tania Lorenzo (Soprano), Toby Girling (Sam), Fernando García (Barítono).

et avec :

Alberto Gazale (Gianni Schicchi), Ruth Rosique (Lauretta), Pablo Bemsch (Rinuccio), Ana Ibarra (Zita), Yauci Yanes (Gherardo), Tania Lorenzo (Nella), Toby Girling (Betto), Miguel Ángel Zapater (Simone), Fernando García (Marco), Caterina Piva (Ciesca), Tomeu Bibiloni (Spinelloccio/ Notaro), Elu Arroyo (Pinellino).

Production Amigos Canarios de la Ópera (Las Palmas).

13, 15 et 17 mars 2018, 20h30, Teatro Pérez Galdés, Las Palmas (photo : Ana Ibarra).

 

– 3 –

Le Barbier de Séville, de Rossini. Mise en scène Giulio Ciabatti.

Direction musicale : Francisco Ivan Ciampa. Avec Levy Sekgapane (Conde Almaviva), Paola Gardina (Rosina), Massimo Cavalletti (Figaro), Riccardo Fassi (Basilio), José Julián Frontal (Bartolo), Blanca Valido (Berta) et Fernando García (Fiorello). Production Teatro Verdi di Trieste.

24, 26 et 28 avril 2018, 20h30, Teatro Pérez Galdés, Las Palmas (photo : Levy Sekgapane).

 

– 4 –

Carmen, de Bizet. Mise en scène Francisco López.

Direction musicale : Karel Mark CHICHON. Avec Annalisa Stroppa (Carmen), Bryan Hymel (Don José), Irini Kyriakidou (Micaela), AD (Escamillo), Isaac Galán (Morales / Dancairo),  Abenauara Graffigna (Frasquita), Ricardo Bernal (Remendado), Caterina Piva  (Mercedes), José Antonio García (Zuñiga) et AD (Lilas Pastia). Production : Teatro Villamarta de Jérez de la Frontera

22, 24 et 26 mai 2018, 20h30, Teatro Pérez Galdés, Las Palmas (photo : Annalisa Stroppa).

 

– 5 –

Turandot, de Puccini. Mise en scène Agostino Taboga

Direction musicale : José Miguel Pérez Sierra. Avec : Rebeka Lokar (Turandot), Rudy Park (Calaf), Davinia Rodríguez (Liù), Alejandro López (Timur), Manel Esteve (Ping), Yauci Yanes (Pong), Moisés Marín (Pang), Manuel García (Altoum), Jeroboám Tejera (Mandarín) et AD (Príncipe de Persia). Production Festival Sanxay

12, 14 et 16 juin 2018, 20h30, Teatro Pérez Galdés, Las Palmas (photo : Rebeka Lokar).

 

Lire également sur ce sujet : [ Culture à Gran Canaria ] [ Agenda culturel et festif à Gran Canaria ]

Ici Gran Canaria
Par Ici Gran Canaria novembre 21, 2017 17:49