Témoignage de Jean-Marie, français, retraité, installé à Gran Canaria depuis trois ans

Ici Gran Canaria
Par Ici Gran Canaria décembre 12, 2016 12:12

Témoignage de Jean-Marie, français, retraité, installé à Gran Canaria depuis trois ans

Originaire de Nîmes en France, Jean-Marie est un retraité dynamique et jovial qui a choisi de s’installer à Gran Canaria il y a trois ans déjà. Il a accepté de témoigner et de nous raconter son expérience d’expatrié sur l’île.

Dans une autre vie, Jean-Marie travaillait comme employé de banque à la Société Générale. Aujourd’hui, il a choisi de passer sa retraite au soleil et chante dans une chorale. Il répond à nos questions sur les aléas de sa nouvelle vie à Gran Canaria.

BannerServicesAdministratifs

Comment avez-vous connu Gran Canaria et qu’est-ce qui vous a donné l’idée de vous installer ici ?

Comme chacun le sait, tout le monde ne connaît pas Gran Canaria en France. Surtout il y a quatre ans quand je suis venu pour la première fois ! mais j’avais un ami qui était un habitué de l’île et qui y venait en vacances plusieurs fois par an depuis des années. C’est lui qui m’a parlé de cet endroit en premier et qui m’a donné envie de venir.

jmreisQuelle a été votre première impression en arrivant ici ?

Gran Canaria m’a de suite plu. Un vrai coup de foudre ! J’ai d’abord aimé le climat bien sûr mais aussi j’ai trouvé qu’il y avait une très belle qualité de vie et un sentiment de sécurité qu’on ne ressent plus en France depuis longtemps. Pour une personne comme moi qui voulait une vie tranquille, c’était parfait.

Qu’est-ce que vous voulez dire par une belle qualité de vie ?

C’est un ensemble de choses, plusieurs facteurs en fait, assez différents les uns des autres, mais qu’on ressent très fort. Par exemple, le coût de la vie est un des éléments déterminants. Moi, je suis fumeur, mon paquet de cigarette en France me coûtait 7 euros et ici seulement 3,90 !!! Le calcul est vite fait. Mais il n’y a pas que ça… Je trouve aussi que la vie est facile, tout est fait pour être pratique et les gens sont très gentils.

Où habitez-vous et quels conseils donneriez-vous au sujet du logement ?

J’habite à Arguineguin qui est un endroit très calme et qui jouit d’excellentes conditions climatiques. On dit que c’est la partie de l’île la plus abritée des intempéries. Encore mieux qu’à Maspalomas !!! Quand je suis arrivé au début, j’habitais à Sonneland mais je me suis très vite rendu compte que je ne voulais pas vivre dans une résidence touristique, entouré de gens de passage qui sont tous en vacances. Je ne veux pas qu’on me parle en anglais dans les magasins ! Je préfère un endroit plus authentique, avec de vrais résidents.

Qu’est-ce que vous avez trouvé difficile en vous installant ici ?

Au début les démarches administrative sont un peu pénibles. Il faut demander un NIE, s’inscrire à la mairie, à la sécurité sociale, etc… Et malheureusement, il n’y a pas beaucoup d’information disponible sur toutes ces démarches. On est souvent surpris par la façon de faire des gens d’ici. On découvre, on n’est pas au courant. On ne comprend où il faut aller, à quelle heure. Mais après on s’habitue et ça va mieux.

Qu’est-ce que vous aimez le plus dans votre nouvelle vie à Gran Canaria ?Entete_ServicesAdm

Comme je l’ai dit, ce que j’aime le plus, c’est le climat et la qualité de vie.

Et qu’est-ce que vous aimez le moins ?

En bon Français, je dois dire que je suis assez déçu par la nourriture en général. Je n’aime pas beaucoup la cuisine canarienne même s’il m’arrive de temps en temps d’apprécier quelques spécialités. Ce que je trouvé difficile aussi, c’est de se faire de nouveaux amis. C’est presque impossible. On se fait rapidement des connaissances, ça oui, mais les gens par exemple ne vous invitent jamais chez eux. Ils n’ont pas ce réflexe de vous intégrer à leur vie, dans leur intimité. C’est dommage. Du coup, il est possible que certaines personnes se sentent un peu seules, un peu perdues.

Quels conseils vous donneriez à de nouveaux arrivants français qui veulent venir vivre ici ?

La première chose, c’est de s’acheter une voiture. Parce que sinon les déplacements sont vraiment compliqués. Bien sûr il y a des transports en commun qui marchent très bien et qui sont efficaces mais une voiture, c’est quand même beaucoup plus pratique et ça rend la vie plus facile. Ensuite, je leur dirai de faire attention à où ils s’installent. Il faut vraiment choisir le sud de l’île car c’est là qu’est le soleil. Venir vivre à Gran Canaria et se retrouver sous la pluie comme à las Palmas, honnêtement ce n’est pas l’idée. Il faut savoir qu’il peut y avoir jusqu’à 5 ou 7 degrés de différence entre le nord et le sud. Parfois, j’arrive à Las Palmas en bermudas et j’ai froid, alors que dans le sud il fait toujours beau. Enfin, je crois qu’il est très important d’essayer de s’intégrer, de parler espagnol par exemple, au moins un minimum. Je suis très choqué quand je vois qu’il y a autant de résidents des pays du nord de l’Europe qui ne font aucun effort pour s’intégrer, qui restent toujours entre eux dans leur communauté et ne disent toujours pas un mot d’espagnol.

EasyHomeCanaryQuelles sont vos activités préférées sur l’île ? À quoi occupez-vous votre temps ? Avez-vous des projets ?

Il faut dire qu’il n’y a pas grand-chose à faire sur l’île à part la plage et le soleil. En ce qui me concerne, j’aime beaucoup les dunes de Maspalomas. Pour le reste, on a vite fait le tour. Mais j’ai quand même mes propres loisirs. Tous les vendredis, je vais à un groupe de conversation pour pratiquer mon espagnol et je chante aussi dans une chorale, nous nous retrouvons deux fois par semaine pour pratiquer. Je suis quelqu’un de très sociable, j’aime les gens, j’aime les échanges, j’ai d’ailleurs le projet d’organiser des rencontres pour francophones dans le sud de l’île. Je voudrais aussi  donner des concerts de chansons françaises. J’ai remarqué que les Français expatriés étaient souvent nostalgiques de leur culture et je crois que ça pourrait marcher.

Vous aussi vous voulez témoigner ? Contactez-nous.

 

Ici Gran Canaria
Par Ici Gran Canaria décembre 12, 2016 12:12

Réservez votre logement en ligne avec Booking :

Booking.com