La fermeture d’un camping à Arguineguin laisse de nombreuses familles sans foyer

Ici Gran Canaria
Par Ici Gran Canaria décembre 18, 2017 21:33

La fermeture d’un camping à Arguineguin laisse de nombreuses familles sans foyer

Les résidents et les vacanciers d’un camping d’Arguineguin ont été informés que le site allait fermer définitivement et qu’ils devaient évacuer leurs caravanes avant le 31 janvier prochain ; une mesure qui pourrait laisser plusieurs familles sans foyer et à la rue.

Quelques jours avant Noël, c’est la consternation chez ces familles et vacanciers qui n’ont pas reçu beaucoup plus d’information et qui ne savent ni où aller ni pourquoi elles doivent partir . Plusieurs expulsés ont déjà annoncé qu’ils refusaient d’obéir et appellent à la résistance !

Plus de 200 personnes se sont rassemblées aux portes du camping d’Arguineguin, vendredi dernier, le 15 décembre 2017, pour protester contre l’expulsion imminente qui menace les résidents du site. En effet, la mairie de San Bartolomé de Tirajana a ordonné à la société Canaricamping SL – propriétaire du camping – de fermer l’établissement. La raison invoquée par le conseil municipal du sud serait un problème d’autorisations administratives, plusieurs licences étant manquantes.

Le camping d’Arguineguin est installé sur un terrain qui appartient à la famille aristocratique Del Castillo et il est ouvert au public depuis près d’une décennie. L’ordre de fermeture affecte plus de 200 campeurs, qui ont été priés de quitter les installations avant le 31 janvier 2018.

Des sources proches de l’entreprise ont déclaré que l’administration municipale aurait des demandes «qui peuvent être difficiles à obtenir», sans préciser quelles seraient ces exigences. Pour sa part, la direction s’est dite « peinée d’avoir à fermer une affaire aurait pu encore durer des années ». Cependant, selon ces mêmes sources, les propriétaires préfèrent se conformer aux lois et aux ordres, et faire les choses en toute légalité, c’est pourquoi ils vont accepter de se soumettre à l’injonction.

Le camping a communiqué la situation à ses usagers en installant simplement une pancarte du jour au lendemain à l’entrée du site, et en transmettant une note à chacun des utilisateurs du site, les priant d’évacuer suffisamment en avance pour permettre de retirer toutes  les caravanes du terrain.

Les résidents se sont montrés à la fois surpris, choqués et consternés par la nouvelle, surtout qu’ils affirment n’avoir reçu aucune explication sur la raison réelle de leur expulsion. Plusieurs sont visiblement très affectés et refusent l’idée de quitter cet endroit, surtout après y avoir investi leurs économies pendant des années pour louer leur emplacement, acheter ou entretenir leurs caravanes.

Au fil des années, le camping d’Arguineguin est devenu le lieu de résidence permanent de nombreuses familles qui n’ont pas les moyens de s’offrir mieux et d’aller vivre ailleurs. Pour ces usagers, la fermeture de l’établissement est particulièrement dramatique et pose problème. Sans compter que plusieurs ont des enfants qui sont scolarisés dans le coin.

Certains campeurs ont déjà commencé à se renseigner sur la façon dont ils pourraient contracter un avocat pour les conseiller et peut-être prendre en charge l’affaire pour la porter devant les tribunaux. Plusieurs ont exprimé leur intention de ne pas quitter le site, affirmant qu’ils résisteront jusqu’au dernier moment.

Lire également sur un sujet similaire :

 

 

Ici Gran Canaria
Par Ici Gran Canaria décembre 18, 2017 21:33