Les Français de Gran Canaria rappelés aux urnes suite à l’annulation de l’élection de leur députée

Ici Gran Canaria
Par Ici Gran Canaria mars 11, 2018 18:11

Les Français de Gran Canaria rappelés aux urnes suite à l’annulation de l’élection de leur députée

Le Conseil Constitutionnel a annulé l’élection de Samantha Cazebonne dans la 5è circonscription des Français de l’étranger – qui inclut Gran Canaria – et a mis un terme à son mandat de députée pour La République en Marche (LaREM). Il faudra revoter.

Coup de théâtre dans la 5è Circonscription des Français de l’étranger – qui comprend l’Espagne, l’Andore, le Portugal et Monaco. Les résidents de Gran Canaria sont appelés à revoter suite à l’annulation de l’élection de Mme Samantha Cazebonne qui a dû remettre son mandat de députée pour La République en Marche.

Mme Samantha Cazebonne a été élue députée de La République en Marche (LaREM) dans la 5è circonscription des Français de l’étranger (Espagne, Andore, Portugal et Monaco) en juin 2017 suite à l’élection de monsieur Emmanuel Macron comme président de la République sous la bannière de ce même parti.

Le candidat François Ralle Andreoli, représentant les Insoumis, l’écologie et le parti de Benoît Hamon.

Malgré un taux de participation très faible (86% d’abstention), elle bénéficiait alors d’une confortable avance sur les autres candidats, François Ralle Andreoli arrivé en 2è position et Laurence Saillet arrivée en 3è position. C’est cette dernière justement qui est à l’origine de l’annulation car elle n’a pas accepté de se retrouver classée à seulement 60 voix d’écart de M. Andreoli lors du premier tour et elle a contesté aussitôt ces résultats.

Dans sa réclamation, Mme Laurence Saillet a dénoncé plusieurs irrégularités – dans la campagne électorale en tant que telle mais surtout dans le mode de scrutin -, et même si le Conseil Constitutionnel ne lui a pas donné raison sur tout, il a néanmoins reconnu que « compte tenu du faible écart de voix entre les candidats arrivés deuxième et troisième au premier tour de scrutin, ces irrégularités sont de nature à avoir modifié l’ordre de préférence exprimé par les électeurs entre ceux-ci à ce premier tour et à avoir ainsi influé sur l’issue du second tour« . [ Lire ici la décision complète du Conseil Constitutionnel ]

C’est ainsi que le 2 février dernier, le Conseil Constitutionnel a annulé l’élection de madame Cazebonne et clos son mandat à l’assemblée nationale française. De nouvelles élections devront avoir lieu dans les trois mois dans la circonscription, précisément les dimanches 8 et 22 avril 2018. La nouvelle campagne électorale est déjà lancée, une campagne dont absolument personne ne nous parle et sur laquelle personne ne nous dit rien.

 

Une élection sur laquelle personne n’est informé

Le candidat Mehdi Benlahcen, représentant le Parti Socialiste.

En effet, jusqu’à présent, aucune instance officielle française, ni l’agence consulaire de France à Las Palmas, ni l’ambassade de France à Madrid, n’a jugé bon d’informer les citoyens sur cette question par un quelconque moyen. Aucun communiqué n’a été publié, aucun message n’a été envoyé aux électeurs. Les candidats eux-mêmes ne sont toujours pas manifestés ! Pas étonnant dans ces conditions que les Français de l’étranger ne votent pas, qu’ils se sentent si souvent oubliés et totalement négligés par les institutions.

Quoi qu’il en soit, la prochaine campagne électorale sera courte et intense. Les candidats ne se sont pas encore tous déclarés mais l’on sait déjà qu’ils ne seront pas aussi nombreux qu’en juin 2017. Ils étaient alors quatorze (14) à se disputer les suffrages mais cette fois ils ne devraient être que quatre ou cinq, car tous les partis n’ont pas les moyens de s’offrir une nouvelle campagne en si peu de temps.

Madame Cazebonne a d’ores et déjà annoncé qu’elle se représentait pour La République en Marche. M Ralle Andreoli aussi, qui sera soutenu par Europe-Ecologie-Les Verts, Génération-s (le nouveau parti de gauche fondé par Benoît Hamon) et la France insoumise. Mme Saillet a été appelée à de nouvelles responsabilités au sein de son parti et ne se représentera donc pas. Elle sera probablement remplacée par M. Yohann Castro, qui est membre des Républicains, mais qui pourrait se présenter en indépendant. Enfin, le Parti Socialiste sera représenté par M. Mehdi Benlahcen.

Espérons que ces candidats prendront en compte les îles Canaries et décideront de venir à la rencontre des résidents français de Gran Canaria. Mme Laurence Saillet était déjà venue lors de sa précédente campagne, M. Ralle Andreoli vient régulièrement, quant aux autres, ils sont toujours aux abonnés absents. Mme Cazebonne a assuré plusieurs fois qu’elles irait à la rencontre des électeurs de sa circonscription, et donc de Gran Canaria, mais elle n’a encore jamais franchi le pas.

Photo Samantha Cazebonne : Edward Bradley Media

 

Réservez dès à présent votre excursion guidée et découvrez vraiment Gran Canaria !

 

Le Conseil Constitutionnel annule l’élection de Samantha Cazebonne, élue LREM des Français de l’étranger, dans la circonscription qui inclut Gran Canaria.

 

 

Ici Gran Canaria
Par Ici Gran Canaria mars 11, 2018 18:11