Agaete, un village typique et d’une grande beauté, épargné par les ravages du tourisme

Ici Gran Canaria
Par Ici Gran Canaria septembre 5, 2017 21:53

Agaete, un village typique et d’une grande beauté, épargné par les ravages du tourisme

Facilement identifiable avec ses maisons peintes en blanc comme en Grèce, Agaete est certainement un des plus jolis villages de Gran Canaria. Épargné par le tourisme de masse, le centre-ville a su garder son charme d’origine et son authenticité.

Situé à l’extrémité nord-ouest de l’île, Agaete est souvent ignorée des visiteurs et c’est dommage. Qui plus est, les rares audacieux qui s’aventurent jusque là se limitent souvent au Puerto de la Nieves, un petit port de pêche juste à côté, qui accueille les traversiers Fred Olson qui font la liaison vers Tenerife. 

Et pourtant Agaete a beaucoup à offrir ! Agrippé sur la falaise qui surplombe le port, le centre historique offre des vues sublimes sur l’Océan et des couchers de soleil à couper le souffle. Qui plus est, l’agglomération constitue un ensemble architecturale homogène, typiquement canarien et d’une grande beauté.

Toutes les maisons sont peintes en blanc, le centre-ville est occupé par une église magistrale et impressionnante, la Iglesia de la concepción (1874) – dont la coupole rouge vif est loin de passer inaperçue et apporte une touche de couleur dans un panorama plutôt monochrome. Au pied de l’imposant édifice, une place piétonnière entourée de grille et bordée de bancs en pierre invite au repos et à la détente.

Le bourg est vite parcouru, il n’y a presque pas de commerces ni de restaurants, à peine deux petits cafés qui se font face, mais cela n’enlève rien au charme et à la tranquillité des rues souvent escarpées et sans trottoir. On se perd avec plaisir dans les quelques ruelles en appréciant l’harmonie des lieux, le charme des construction, le côté préservé et authentique de l’endroit.

Si Agaete ne possède aucun monument spectaculaire à signaler – à part peut-être l’église et la mairie, hébergée dans une maison typique du 19è siècle  – on retiendra quand même son musée municipal – consacré à la rama, une fête populaire qui a lieu sur place tous les ans en août – et son magnifique jardin botanique, un petit parc nommé Huerto de las Flores, qui mérite absolument l’attention pour ses plantes tropicales et offre un paradis de fraîcheur pour résister aux chaudes journées de canicule.

Fondée en 1481, il y a un peu plus de 500 ans, Agaete dispose de nombreux ateliers créatifs et de galeries car on dit que de nombreux artistes s’y sont installés à travers le temps. 

Dans les environs, il ne faut pas manquer le site archéologique Maipes qui héberge les restes d’un village guanche et qu’on peut visiter, ainsi que le parc naturel de Tamadaba, qui s’élève jusqu’à 1000 mètres au-dessus du niveau de la mer, où l’on peut faire de la randonnée et se perdre dans des paysages immaculés composés d’impressionnantes forêts de pins canariens. Enfin, la municipalité dispose de plusieurs jolies plages, assez peu fréquentées, de pures oasis de paix et de tranquillité bercées uniquement par le bruit des vagues.

Pour ceux qui voudraient séjourner quelques jours et profiter à fond de la beauté naturelle du site, il n’y a pas d’hôtels sur place – à part une hostal assez modeste – mais il est possible de louer des maisons de ville (Viviendas Vacacionales) ou de prendre une chambre dans les environs immédiats.

À visiter également dans la même région :

 

Ici Gran Canaria
Par Ici Gran Canaria septembre 5, 2017 21:53